Forum Clubic

Commentaires : Le plus grand parc éolien du monde sera au large des côtes britanniques

Un champ d’éoliennes Haliade-X 13 MW, situé au large de la côte nord-est de l’Angleterre, délivrera une puissance de 3,6 GW.

1 J'aime

« Les éoliennes ont de plus en plus le vent en poupe. »
LOL

1 J'aime

« Les éoliennes ont de plus en plus le vent en poupe. »

normal avec les bonnes grosses subventions juteuses qu’on peut en tirer.
Si on enlève les subventions, le marché des moulins à vent s’éffondrera immédiatement.

Les production intermitentes avec un rendement proche de 0 n’ont pas d’avenir, désolé pout les ayatollah pastèques

4 J'aime

Et les hydroliennes, elles n’ont pas un rendement plus élevée que les éoliennes ?

1 J'aime

Il parait que l’entretien d’une éolienne est couteux,de plus si il y a trop de vent elle est arrétée

1 J'aime

Si c’est Michel du bistrot qui le dit.

7 J'aime

Je pige toujours pas pourquoi les éoliennes verticales on pas plus décollé que ça par rapport à ces modèles, alors que plus simple à mettre en oeuvre et efficaces « a la moindre brise », et de plus moins hautes donc moins dégueu dans le paysage

2 J'aime

Bah évidemment si on laisse faire les grand industrielle, ils continueront à investir dans le charbon donc où est le problème ?

« Pour l’entretien d’une éolienne en mer, il faut utiliser des hélicoptères très énergivores »

Dans les commentaires il manque l’option effacer le post de la réponse

Hé ben on est 2. Surtout qu’on peut en mettre sur les toits des immeubles…:thinking::thinking:

1 J'aime

T’aura beau te le répéter 100 fois, cela n’en fera pas une vérité…

Bonjour, pas mal, pas mal du tout. Et en plus, c’est beau. Il paraît un peu bruyant, dommage.

Ca serait pas plus efficace de les mettre dans l’eau dans le sens du courant marin ?

Des hydroliennes existent, mais il n’y a pas encore de techno viable. Les difficultés techniques sont bien plus importantes que dans l’air…

Mais ils ont un projet pour faire ça, avec un barrage de 22 km ! https://www.lemonde.fr/planete/article/2015/03/07/une-centrale-maremotrice-geante-a-l-etude-au-royaume-uni_4589289_3244.html Là c’est avec des turbines classiques. On sait que ça marche (centrale de La Rance chez nous).

La maintenance des éoliennes qu’on a en Valais (Suisse) se fait par l’intérieur du mât qui comporte des échelles avec des paliers intermédiaires. L’alternateur étant en prise directe sur l’hélice (grand diamètre avec grand nombre de pôles), il n’y a pas de carter à engrenage multiplicateur de vitesse, donc pas d’huile à vidanger. Les roulements ne nécessitent qu’un graissage. (J’ai visité lors de l’inauguration).