Forum Clubic

Commentaires : Le piratage massif de Facebook pourrait avoir des conséquences énormes sur les sites tiers

Vendredi 28 septembre 2018, Facebook dévoilait avoir été victime d’une faille de sécurité massive, la plus grosse depuis sa création en 2004. Si elle a été comblée, les comptes compromis se comptent en millions, avec des conséquences qui pourraient s’avérer très graves pour de nombreux sites annexes.

Des suppressions massives de comptes ? En tout cas ce serait une bonne chose

Un démantèlement serait une bonne chose.
Le reste n’est que du peignage de girafe

C’est quoi facebook?

Il faut arrêter aussi de faire confiance à des comptes Facebook ou Google pour s’identifier automatiquement sur d’autres services.

A la base c’était pour répertorier les filles d’un campus, mais ça faisait un peu chasseur comme méthode.

“Plus avant, une vague de fake news lancée par la Russie avait mis à mal l’impartialité des élections américaines.”

Jusqu’à preuve du contraire c’est de la fake news en soi tout ça… voire de la théorie du complot.
Clinton a perdu, tout simplement parce que la majorité ont compris l’escroquerie qu’elle était : Sanders aurait gagné, s’ils l’avaient choisi lui pour représenter les démocrates. Y a pas eu besoin de l’intervention des Russes pour que Clinton perde, elle a elle même provoqué sa propre perte !

Par contre, pour ce que nous a dévoilé Snowden, y a des preuves à l’appui… et elles n’ont jamais été contestées : mieux, elles ont été confirmées.

m en tape suis pas sur ce truc

Faudrait que les autorités de régulation commencent réellement à dézinguer les gafa….
A commencer par l’obligation d’avoir un compte Google ou Facebook pour se connecter à des services ou jeux…

Les deux ont triché … mais Trump a mieux réussi son coup que Clinton

T’as un exemple? De toute façon ce sont des entreprises privées, rien ni personne ne te forcent à utiliser leurs services?

Hého, on se réveille, c’est prouvé et même Trump l’a reconnu, c’est dire…

elle a aussi perdu parce que c’était (et est toujours) une femme, au pays des armes ça passe mal