Commentaires : Le patron de Nintendo s'excuse pour les problèmes de Joy-Con drift

Au cours de la traditionnelle session de questions-réponses aux investisseurs à laquelle s’est livré le président de Nintendo, le chef d’entreprise a eu l’occasion d’aborder le sujet épineux du « Joy-Con Drift » — le fameux problème de « dérive » auquel sont confrontés de nombreux joueurs sur la Switch.

encore heureux, même moi je suis touché sa à pas durée longtemps ses manettes à comparer seul pour l’instant la onexbox tient la route pour le même traitement.

Pour être touché par le drift c’est simple : il faut juste jouer assez longtemps pour que le problème survienne. Il y a un défaut il faut le corriger, remplacer par le même matériel avec le même défaut reconnu est une bétise. Quand on remplace c’est par qqchose qui n’a pas le défaut qui provoque le remplacement.

Les dirigeants de l’entreprise font ici le calcul suivant :

« Il sera moins coûteux et plus aisé de remplacer quelques Joys-cons défectueux chez les rares consommateurs qui auront l’opiniâtreté de faire un recours plutôt que de modifier notre process de production pour éviter que ces dysfonctionnements ne surviennent à nouveau ».

Au vu de la solidité de Nintendo (Qui je le rappelle est une des entreprises les plus puissante du japon) cela revient pour cette dernière à faire des économies de bouts de ficelles sur le dos des consommateurs qui seront quand à eux bien plus globalement impactés par cette décision. Les dirigeants de Nintendo font d’ailleurs le pari qu’à force de :

« Nintendo vous rembourse les Joys-cons défectueux »

les consommateurs auront même l’illusion d’être chouchoutés par Nintendo alors qu’il n’en est rien. C’est à la fois habile et sordide comme calcul de la part de Nintendo.