Commentaires : Le nouveau vélo cargo électrique d'Urban Arrow fait sensation! (page 2)

Que tu as un mode de vie marginal et pas représentatif de celui de la majorité des gens ? ^^

3 « J'aime »

Exactement.

Et donc qu’il devrait être facile de comprendre qu’un vélo cargo, malgré son prix, peut parfaitement convenir à certains foyers sans pour autant dire que ça doit convenir à tout le monde.

Je pense qu’il ne veux pas dire qu’il est SDF a vivre dans une canionnette, mais qu’il est chauffeur routier a l’international et donc de part son travail il doit vivre dans son camion.

Un velo est tres sympa pour les loisirs mais il ne remplacera jamais une voiture. Les raisons : Le risques eleve des accidents en deux roues, en ville les pistes cyclables sont souvent mal adaptees et peu pratique pour se deplacer, le port du casque qui aplatit les cheveux, les sur-vetements necessaires pour se proteger de la pluie, du soleil, du vent, de la neige. Respirer la pollution urbaine. Le confort et l’intimite d’une voiture est incomparable. Un velo leger est agreable mais des qu’on ajoute un peu de bagage, il devient plus difficile et inconfortable a conduire. Pour cette categorie de prix, il est preferable de regarder du cote des petite voiture electrique genre Ami. Ce genre de velo carge est bien a un prix entre 800 et 1500 euros pour remplacer la voiture durant les beaux jours de l’annee.

2 « J'aime »

Avec les voitures électriques obligatoire en 2035, pollution, bruit et accident vont drastiquement réduire. La place de la voiture dans les grandes villes ne sera plus la même qu’actuellement.

Quand la météo, tu peux déjà constater que c’est trop tard pour s’en plaindre. Les vélos cargos auront l’aventage d’avoir un toit.

Le vrai soucis est le prix qui est absué. Franchement, avec les temps qui courent, faudrait vraiment que le gouvernement mettre son nez dedans et régule les prix de vente. La transition doit se faire maintenant.

Je suis prêt à mettre ma caisse à la casse si seulement un vélo cargo ne coûtait pas aussi cher. Et pourtant, j’ai des trajets de 60km 2x par semaine

1 « J'aime »

7000 euros …cout de production ? Marge ?

En quoi est-ce un « investissement » ? cela rapporte quoi puisque c’est le sens du mot « investissement » ??

Mes enfants sont grands mais s’ils étaient encore d’âge à circuler dans ce type d’engin, je ne le ferai pas. En cas de choc, ils seraient les premières victimes. Je ne comprends pas comment on peu décemment croire que cela peu remplacer la sécurité d’un véhicule (voiture) aménagé et fermé .

Pour être commercialisée, une voiture doit réussir des crash tests , notamment quand des passager sont des enfants. Là, on a une sorte de benne et on y place des gamins qui ne sont pas du tout protégés en cas d’accident, accidents qui sont courant quand on circule à vélo, il n’y a qu’à consulter les sites de la sécurité routière ou de prévention des sociétés d’assurance.

Transporter du matériel, pourquoi pas, des humains : non. Le législateur ferait bien de se réveiller…

2 « J'aime »

Alors qu’il suffirait d’ajouter à l’arrière de quoi accrocher une petit remorque, comme cela se faisait il y a 50 ans. Vélo à K€ + remorque à 200€. C’est moins compact mais de la à payer plusieurs milliers d’Euros pour… un caisson.

1 « J'aime »

Je ne pense pas que ce soit homologué de transporter des personnes dans une benne de vélo. De la même manière que transporter des gens dans une remorque est interdit. Après, vous faîtes comme vous voulez, mais n’allez pas vous plaindre après un accident et ses séquelles à vie.

1 « J'aime »

NON, uniquement la vente de VE NEUFS sera obligatoire, les gens auront encore le droit de rouler avec des véhicules thermiques (et heureusement dans les campagnes profondes)

Car tu crois qu’en 10 ans les mairies écolo vont pas interdirent les voitures non électrique ? Qui va acheter même en occasion une caisse qui ne pourra même pas aller dans sa préfecture faire sa carte grise.
Déjà les vignettes écolo ne suffisent plus pour entrer dans certaines villes.

J’avais bien compris.
Je voulais juste dire que mettre 4k€ pour un remplacement de voiture et qui est « moins pratique » ça ne sera pas pour tout le monde surtout à ce prix. Même si effectivement ça revient moins cher sur le court et long terme.

Il y a 1 an, j’avais hésiter entre la 2éme voiture du foyer et le Cargo mais dans mon utilisation la voiture était plus adéquat.

Les remorques pour vélo sont limités en taille d’enfant et en poids (en gros si je me souviens bien, c’est comme les sièges enfants, 18 ou 20 kg par enfant max, donc moins de 3 ans à peu près). Dans mon cargo, j’ai une charge utile de 60 kg (d’autres sont à 80 kg). Je peux y mettre 2 enfants sans problèmes ou même un adulte…
Quand j’ai regardé ce qui existait j’avais commencé à regarder les remorques (limité en poids et en taille), puis les longtails (cargos avec les enfants sur des porte bagage allongés : pas de protection contre la pluie la plupart du temps) et j’ai finalement opté pour un biporteur du style de celui qui est présenté dans l’article : vrai siège, ceintures, de la place et une capote pour les protéger de la pluie).

Personnellement, je vois au moins trois freins importants à ce type de vélo pour le transport des enfants. Le premier, déjà abordé, est la sécurité. Comment imaginer qu’un vélo sur lequel on a greffé une benne peut constituer un moyen sûr de transporter des enfants (sans parler des adultes). Un exemple de scénario ; vous arrivez à un feu rouge avec d’autres véhicules qui font rugir leur moteur. Vous posez le pied par terre pour vous arrêter et vous avez mal jauger le poids du vélo qui transporte les 3/4 de la famille. L’instant qui suit, vous versez les gamins sur la chaussé au niveau des voitures tel un paquet de pastèques.
Le deuxième point : vous avez réussi à récupérer les gamins qui pataugeaient au milieu de la chaussé et en arrivant à la maison, vous vous apercevez qu’il n’y a plus de place dans le local à poubelle qui vous sert de parking et impossible de monter le vélo par les escaliers. Du coup, vous le laissez dehors le temps qu’une poubelle se libère et pas de chance, des malfrats intrépides se font la malle (enfin la benne) avec. Et là, vous vous apercevez qu’il ne vous reste plus un rond pour remplacer le joli vélo parce que vous vous êtes endetté sur trois ans et qu’en plus la famille devra se déplacer à pieds parce que la vente de la voiture a servi à financer l’acompte pour acheter le vélo.
Non sans déconner, je suis un gros rouleur essentiellement en vélo mais aussi en moto et pour les grands trajets, en voiture, je ne vois pas comment ce genre de truc, en l’état actuel des choses, est une alternative crédible à la voiture.

1 « J'aime »

Je m’imagine à l’avant de cette baignoire sur roue, avec une chanson de Céline Dion, j’aurai les bras tout écartés et je crierai « Je suis le roi du monde ! »…

Et mince, à cause d’un iceberg, voilà que je le réveille, il est 4h57… pff.

Pour en revenir au sujet, oui le vélo cargo est pratique pour transporter courses et enfants, il peut remplacer un VE/VT utilisé comme « citadine » mais pas pour des trajets extra-urbains.
Le prix est clairement prohibitif et devrait comme certains l’on souligné, faire l’objet d’aides financières plus importantes si l’on veut vraiment accélérer la transition énergétique en métropole.
Le gros point noir reste le vol, peu de citadins ont la chance d’avoir un garage et compte-tenu du prix, il sera une cible de choix pour les voleurs.

Le manque de sécurité évoqué par certains n’est que le résultat de la politique du tout-à-l’automobile et de la place qui lui est allouée dans les villes. Si l’on favorise la mobilité douce dans l’espace public, les automobilistes prendront leur mal en patience et finiront par se détourner de la voiture, ou comme les autres, ne l’utiliseront que lorsqu’elle est indispensable (passagers en nombre, grosse cargaison…). Et qui dit réduction du poids des véhicules sur la voie publique, dit forcément diminution de la gravité des accidents.

Que vous le vouliez ou non, dans les métropoles comme Paris, le planning est défini; circulation interdite pour les VT diesel en 2024 et les VT essence en 2030 où seuls les VE seront autorisés à rouler. Le VT a encore tout son sens sur le réseau national ou plusieurs problèmes majeurs restent un frein au développement du VE (autonomie, vitesse de charge, nombre de bornes, capacité du réseau électrique…). Et donc il faudra que les afficionados de la voiture apprennent à la laisser en périphérie pour transiter vers une mobilité multi-modale (transports en commun, vélo, trottinette, marche…) s’ils veulent encore se rendre en métropole où les habitants n’ont pas forcément envie de profiter de la pollution des automobilistes de la périphérie.

Pourquoi ?
Ton vélo cargo, il a passé EuroNCap ? Il a des renforts en acier qui te protègent en cas de choc ?
Le poids, c’est un allié pas un ennemi en cas de choc. C’est sûr qu’un vélo qui se prend un 35t, il n’en restera pas grand chose. Mais si c’est avec une voiture, le chassis sera plié, mais le conducteur s’en sortira.
Autre cas, en cas de collision entre un vélo et un autre vélo, tu as plus de chances d’être blessé vu que ton corps est exposé. La vitesse d’un vélo, même faible est l’ennemi, pas son poids (à 50km/h, une masse de 20kg fait 1/2 tonne, une masse de 80kg fait 2 tonnes). Sans armature et système de sécurité physique (et donc lourds), ces 2 tonnes viendront repeindre la chaussée.

Ce n’est pas pour rien que les accidents de vélo sont souvent les plus graves.

Ne vous en déplaise, le monde ne tourne pas qu’autour des véhicules automobiles et des tests EuroNCap dont vous parlez, qui leurs sont spécifiquement dédiés.

Je pense que vous n’avez pas bien saisi le sens de la phrase; « réduction du poids des véhicules…diminution de le gravité des accidents ». Je parle ici de la gravité pour les autres usagers de voie publique, les plus faibles en l’occurence. Pas des occupants du véhicule en question, sinon en effet nous serions bien mieux protégés si nous circulions tous en char d’assaut.

Sans vouloir troller, je pense que votre raisonnement se limite à ce que vous avez envie de démontrer.

Quand on parle d’investissement, il faut analyser la somme déboursée par rapport au service rendu. Et il est presque impossible de comparer tant le rayon d’action et le service offert par un transport publique, un vélo cargo ou une voiture personnelle sont différents.
Par contre je crois, sans trop m’avancer, que la dévaluation de la voiture achetée neuve perd haut la main en terme d’investissement… même sans compter les frais récurrents; taxes, entretiens, parkings, assurance, carburant.

Pour ce qui est de comparer la sécurité, je propose que l’on lance les deux véhicules à leur vitesse de croisière; 25kmh pour le vélo et 90kmh pour la voiture… contre un mur. Les occupants de la voiture, attachés avec des ceintures de sécurité (tout comme dans la benne du vélo) et les occupants du vélo cargo, tous munis d’un casque.
Quel sera le résultat d’après vous?

Si vous me dites que l’on risque gros avec ce genre de vélo contre une voiture, je vous rétorque que l’infrastructure doit être adaptée pour ne pas partager les mêmes voies de circulation. Si vous vous sentez à l’abri dans votre voiture, vous reconsidèreriez la question face à un 30 tonnes ou un train, au passage à niveau.