Forum Clubic

Commentaires : Le marché mondial des drones de loisir en chute libre

Selon des analyses croisées des instituts GfK et NPD, les ventes de drones de loisir ont chuté de 33% au niveau mondial.

Gadget.

C’est évident qu’avec un rapport prix/utilité aussi peu favorable, on ne peut pas avoir un marché en expansion constante…
D’ailleurs même avec un prix plus bas les usages sont assez limités.
Hormis prendre des photos de grands groupes lors d’événements, ou pour faire des photos de grands espaces naturels, on est vite limité.
Le seul truc qui pourrait faire évoluer un peu le marché grand public serait de faire des sports à base de drones, comme : course, combat, voltige, …

En même temps l’utilisation d’un Drone est très dangereuse … La réglementation devrait imposer 1h de formation minimum pour apprendre les bases de quelques règles de bon sens et de sécurité … Je fais voler des Hélico et des drones mais c’est impressionnants le nombre d’inconscient qui vole n’importe ou n’importe comment ! (coté pro aussi) Mais attention il y a plein de très bon pilote respectueux.

Même un drone de moins de 800gr qui arrive dans la tête d’un petit c’est dangereux ! (même pour un adulte) Mais le risque 0 n’existe pas.

Pendant trop longtemps il y a eu des abus… Des drones de 500g à 1Kg au dessus de groupes de 50 personnes pour des photos de mariages ou fêtes diverses. Sauf que dans le ciel on n’est pas seul:

  • Vol d’avions militaires qui peuvent arriver n’importe quand
  • Oiseaux divers qui prennent parfois les drones pour des proies
    Il y a aussi les rafales de vents inattendues, qui rendent le drone instable. Une chute de 20m d’un drone de 500g sur la figure de 50 personnes, ça va donner quelques points de sutures. Et aucune assurance ne prendra cela en charge puisque le survol de personne est strictement interdit.

Je passe sur les foufous qui balancent leurs engins hors de vue a fond les ballons au dessus des villes, quitte à blesser des gens en cas de perte de controle, et c’est arrivé souvent.

Aujourd’hui, la législation est devenue beaucoup plus stricte, mais commence à s’harmoniser au niveau Européen (un bon début) et surtout les drones ne sont pas des jouets. Un quadricoptère avec des hélices qui tournent à plus de 10.000 tours minutes ça tranche le doigt du premier gosse qui passe. Aux urgences où travaille des amis, ils en ont déjà vu passer des cas liés aux drones…

(Note: Je suis en train de passer ma formation PRO, c’est certes complexe, il faut homologuer ses “joujous”, respecter des règles strictes… Mais pour le bien de tous !

3 ans que je vole en drone après 5 ans d’avions et hélicoptères, des centaines d’heures de vidéos et des milliers de photos, prises malheureusement la plupart en “hors la loi”. Je pense en réfléchi mes plans de vols avant de décoller, je choisi mon heure, et hop, 10’ de vol et j’ai ce que je veux et je m’en vais comme un voleur, c’est triste… Gadget pour certains, loisirs pour d’autres, métiers pour encore d’autres, le drone est un autre façon d’appréhender notre environnement et n’importe quel fan d’images, de vidéos, de montages et de technologie comme moi y voient son intérêt et les plans réalisés sont souvent somptueux. Malheureusement beaucoup d’abus, des drones laissés à des enfants ou des personnes ne connaissant rien au pilotage et/ou n’étant pas toujours très attentif cause des problèmes et mène à des restrictions plus strictes afin de décourager les éventuels acheteurs mais au final pénalisent les utilisateurs respectueux et qui veulent juste profiter pleinement de leur loisir. Voler trop haut ne sert en effet à pas grand chose, à 30-40m max d’altitude les clichés de bâtiments et de paysages sont superbes et détaillés. Quant à la peur infondée des gens d’être espionnés, ne vous inquiétez pas, on s’en fout de votre vie privée, vous voir dans votre jardin en train de faire du jardinage, un bbq ou du bronzage est tellement inutile et ennuyeux… Non, non, votre vie privée ne nous regarde pas, mais on s’en fout vraiment comme de l’an 40. Laissez-nous voler et nous adonner à notre loisir. Je suis bien content que le drone de loisir s’écroule au niveau mondial. D’ici 4-5 ans nous pourrons peut-être à nouveau voler plus librement sans être stigmatisé.