Forum Clubic

Commentaires : Le lanceur Falcon 9 de SpaceX bat un nouveau record de réutilisation (page 3)

Apparemment les tiens aussi

1 J'aime

Si le sujet t’intéresse, voici un lien sur les radars Défense : la nouvelle menace des radars de surveillance très longue portée (l’article complet est dans le pdf), et un autre sur les progrès de l’optronique Vers la fin de la furtivité ? (idem pour le pdf).

Mon lien détaille vol par vol, le tien ne fait que donner en vrac un chiffre annuel. J’aurai aimé que ton lien détails plus d’où viennent ces résultats donc pour moi tes chiffres ne me paraissent pas plus valable que ceux de mon lien.

L’optronic a ses limites, par temps brumeux ou nuageux ils sont inefficaces. De meme dirigé vers le sols sont à sont à la peine pour détecter un avion en rase motte
Mais par beau temps c’est clairement un plus contre la furtivité.
Les nouveaux radars passifs sont également très efficace contre les avions furtifs mais ils ont aussi leur contrainte.
De nos jours les radars progressent bien plus vite que la furtivité, ce qui fait que la furtivité n’est plus un élément indispensable. L’interconnexion entre avions et les UCAV sont l’avenir de l’avion de combat

C’est largement vrai (pas tout à fait pour la brune), mais c’est aussi le cas pour les furtifs qui doivent rester les plus secs possible.

Je viens d’aller voir ton lien.

Donc avant de te foutre de @illuminati, prend le temps de regarder ses chiffres et de les comparer à ceux de ton site.

Ils ne sont absolument pas à coté de la plaque, il tient compte de ceux qui ont été récupéré dans l’eau et non déclaré endommagés.
C’est pas plus stupide d’en tenir compte que de ne comptabiliser que ceux qui ont été récupérés dans les filets puisqu’on sait qu’ils sont tout de même potentiellement réutilisables.

1 J'aime

Quand on parle de succès de la récupération par bateau on parle de récupération dans le filet. Tombé à la mer c’est pas un succès de récupération par filet.
Les coiffes récupérée à la mer sont souvent endommagées et effectivement certaines sont en état de revoler mais après une bonne remise en état car l’eau est corrosif et il y a aussi nécessité de changé certains éléments mécaniques ou électriques qui ont pris l’eau et au final la facture de l’économie est moindre d’autant qu’une coiffe tombé à l’eau ne sera pas réutilisé plus d’une fois.
Tu as tord n’essaie pas d’esquiver. tu as l’art de la mauvaise foi.

La brume ça dépend de la distance. A 50km la brume occultera l’avion, à 500m ça aura moins d’impact, enfin c’est dépend de la brume. Mais de nos jour les dogfight au corps à corps c’est rare.
concernant la furtivité, l’humidité joue mais aussi le revetement qui doit souvent etre refait car il se dégrade vite, notamment au niveau des jointures. C’est une des raisons de la faible disponibilité des ces avions. Il y a aussi le cas des bidons qui ont un impact sur la furtivité.

Mais oui, c’est cela…heureusement pour vous que les belges ont une mentalité très différente, sinon ce marché-là serait passé à la trappe :

Ce n’est pas le fait que le F-35 était fléché qui pose problème (dans ses détails, l’appel d’offre était parfaitement limpide), mais le fait d’essayer de jouer au plus malin en prétendant mordicus le contraire, puis de se sentir « insulté » par tous ceux qui n’ont pas marché dans la combine (je me répète, mais répondre à un appel d’offres c’est de l’argent) !!!
Et ce n’est pas tout, car le feuilleton continu puisque la Belgique veut maintenant investir la ristourne que vous ont octroyé les américains sur les F-35… directement dans le programme SCAF !!! Et bien sûr devant les résistances françaises et allemandes, vous vous sentez de nouveau « insultés »… !!!

PS: c’est bien l’avenir de l’aviation militaire européenne qui est en danger (la lutte fratricide entre le SCAF et le Tempest ne va pas arranger les choses), en aucun cas celui des blindés…

Est-ce que tu te rends compte de ta contradiction ?

D’un côté tu veux que les belges investissent dans l’aviation européenne et d’un autre, tu veux leur refuser … Te rends-tu compte du côté pathétique et puéril d’une telle position ? Tu n’as pas voulu acheter ma crème glacée au chocoloat alors je ne veux pas te vendre ma crème glacée à la vanille ?

Je ne vois aucune raison de refuser aux belges (et aux autres !) d’entrer dans le SCAF … Et si on veut être cohérents avec les critiques sur l’achat du F35, il faut même être heureux que les belges veuillent entrer dans le SCAF. Par ailleurs, ça annule directement l’idée que les belges seraient soit-disant des vassaux des américains.

Le SCAF ne sera un succès que s’ils arrivent à impliquer tous les pays européens (et je comprendrais totalement que les français veuillent garder le management du programme, mais ils devront partager le gâteau). Sinon, ceux-ci iront dans le Tempest. Le fait qu’un concurrent existe ne laisse aucune marge de manoeuvre à la France pour bloquer l’entrée de nouveaux. Sinon, ils vont à nouveau faire l’erreur qui a fait que l’EuroFighter a été un plus grand succès que le Rafale.

Non, aucune contradiction. La Belgique veut juste pouvoir manger à tout les râteliers…

Quand au Rafale il remplit depuis des années tout le spectre de missions que doit couvrir l’armée française (comme par exemple la FANu - Force Aéronavale Nucléaire). Et comme on n’aurait pas pu en dire autant avec l’EuroFighter, la comparaison s’arrête là.

1 J'aime

L’Eurofigther était un pur intercepteur à ses débuts mais est maintenant capable de remplir toutes les missions. Cela dit, il ne s’est pas mieux vendu que le Rafale parce qu’il était meilleur (ils sont différents, à l’origine et l’EF était assez faiblard à ses débuts) mais parce qu’il était le fruit d’une coopération. C’était ça le défaut du Rafale, franco-français. Là où vous avez de la chance, c’est que votre président a compris cela et que le SCAF et le futur char seront franco-allemands au minimum.

Mais si votre égo n’est pas trop blessé et que vous comprenez qu’il est utile de pousser cette logique au maximum, le Tempest n’aura même pas un seul client export et ce sera le SCAF qui sera le grand succès. Une vraie bonne revanche. Il sera à la fois le meilleur et le mieux vendu. Le Rafale était peut-être le meilleur, mais meilleur tout seul, ça ne sert à rien.

J’imagine que vos dirigeants sauront le comprendre sans problème. D’autant que Dassault a des intérêts industriels en Belgique donc pourrait faire entrer facilement la Belgique dans le programme.

« Mais si votre égo n’est pas trop blessé » ==> Tu attends quoi exactement de la France ? Qu’elle se couche devant le reste de l’Europe qui n’ayant que faire de ses besoins spécifiques lui imposera un consensus minimaliste ? Autant tout laisser tomber et acheter américain…

tout le monde est OK pour que la France dirige le programme d’avions et que l’Allemagne dirige le projet de char

la France a sans doute la meilleure expertise en avions, et l’Allemagne a certainement la meilleure expertise en chars

ça ne doit pas empêcher d’autres pays de participer aux programmes, il y a du savoir-faire dans d’autres pays
et c’est dans l’intérêt de la France
la France n’aurait jamais fait Airbus tout seul, n’aurait jamais fait Ariane tout seul et de toute façon, les coûts d’un avion tel que le FCAS sont tels qu’elle n’aura pas vraiment le choix si elle veut garder de la thune pour équiper son armée ensuite.
C’est juste une question d’intelligence. Mais, encore une fois, je n’ai pas de doute que ceux qui vous dirigent l’ont bien compris, sinon, il n’y aurait jamais eu de coopération avec l’Allemagne. C’est juste un socle sur lequel, dès le départ, il est surement prévu que les autres vont se greffer. Surtout qu’à trois pays, l’Europe ouvre son portefeuille, donc …

Mais justement, plus ça va et moins c’est évident, rien qu’avec l’Allemagne et maintenant l’Espagne ! Il faut être réaliste, à moyen terme l’Europe ne possédera plus aucune FAS (Force Aérienne Stratégique) en propre, puis plus aucun avions MRCA, etc. Le seul point de convergence entre européens, c’est la police du ciel… Sauf que d’ici là, la France aura perdu toute son expertise (on voit bien que les britanniques, après avoir abandonné leur FAS dans les années 80, ont maintenant toutes les peines du monde à remettre le pied à l’étrier alors que les tensions internationales repartent à la hausse).

Encore un succès pour SpaceX, c’est impressionnant.
Peut-on espérer un réveil d’Ariane pour les 10 ans à venir ou c’est déjà trop tard face aux américains et aux chinois ?

@Fullmetal c’est assez drôle car tu conclus « Franchement je ne vois pas où est l’amélioration » sur la récupération des coiffes tout en citant un article qui dit : « The programme has been running since 2016 with growing success! » :smiley:

Quand tu pars de zéro, c’est sur qu’en passant à 1 l’année suivante, et 2 l’année d’après tu progresse, mais globalement vu le nombre de tentative ça reste très faible. surtout que dpeuis cette année ils ont mis un bateau en plus donc ça multiplies les chances. Mais ça reste hasardeux et si tu regarde les récupérations de ces deux demi coiffe de ce vol, tu remarqueras qu’ils ont été récupéré de justesse, sur le bord du filet. C’était limite limite

Bien sur mais on peut leur reconnaitre :

  • leur opiniâtreté, ce programme date de plusieurs années avec des résultats qui se sont fait attendre longtemps et ils ne laissent pas tomber bien au contraire
  • les résultats qui commencent à être là, même si on est encore loin d’une systématique.

Je me rappelle au début des tentatives de reposer ses lanceurs les critiques sur SpaceX comme quoi ils n’y arriveraient jamais, puis comme quoi ça ne serait jamais fiable. Aujourd’hui ils ont mis tout le monde d’accord.

Je ne sais pas si techniquement c’est plus complexe de récupérer les coiffes, humblement je ne dispose pas du savoir technique pour juger. Mais je suis admiratif devant leur persévérance sur le moyen terme : Musk a toujours su porter ses visions par des actions concrètes de ses entreprises. Garder le cap tout en poussant l’amélioration continue malgré les difficultés dans des sujets super innovants et parfois risqués sont les grandes forces de Tesla et SpaceX.

Je trouve cela à la fois admirable et trop rare dans notre monde ô combien court-termiste.

1 J'aime