Forum Clubic

Commentaires : Le Japon a pulvérisé le record de vitesse internet en atteignant 319 TB/s

Déjà détenteur du précédent record avec un transfert de données à la vitesse de 178 TB/s, le National Institute of Information and Communication Technology (NIICT) a désormais doublé son score, atteignant un impressionnant 319 Térabits par secondes.

1 J'aime

« le National Institute of Information and Communication Technology (NIICT) a désormais doublé son score, atteignant un impressionnant 319 Térabits par secondes. »
Dans le titre et dans l’article il est écrit 319 TB/s, ce qui est des terabytes par seconde, et non des terabits par seconde (Tb/s, conversion via ×8)
Du coup est ce qu’il s’agit réellement de TB/s, ou de Tb/s ?

1 J'aime

bonjour, ils ont mis TéraBits/s ça donc être des teraBits, même comme ça. je veux bien un quart de cette vitesse. :smile:

en effet un quart d’une terabit ça a l’air largement suffisant pour toucher le fond en vitesse et jouir comme il faut avec internet. Après in fine c’est pas la taille de la vitesse qui compte mais son utilisation

tout ça pour faire quoi ? pour diffuser plus vite une vidéo d’un gars qui tombe de vélo , comme il y en a des millions sur les "réseaux sociaux "?

2 J'aime

Non pour faire transiter les volumes de données que dégage une expérience scientifique comme le LHC qui traite 1 petaoctet par jour d’expérimentation

1 J'aime

c’est 319 Tbit/s pas TB/s … La bande passante se mesure en bits/seconde pas en bytes !

1 J'aime

Le titre, les unités, etc…
On voit la maitrise du sujet à coup de copier/coller et basta 3 min pour publier un article

1 J'aime

C’est bien le progrès, après le THD ( le Très Haut Débit) on aura le UHD (l’Ultra Haut Débit) puis pour le NPU (le Nec Plus Ultra): le TUHD (le Très Ultra Haut Débit). :slight_smile:

Moi j’ai du 1 Gbps et ca me suffit plus qu’amplement surtout que beaucoup de sites ne tiennent même pas cette vitesse en DL (La plupart des sites plafonnent dans les 60 MB/sec… sauf Adobe ou MS…)

Si tu ne te sert d’Internet que pour ça c’est bien triste :frowning:

1 J'aime

Leur technique de multiplexage sur de la fibre me fait penser à ce qui se fait sur la DDR5 et la GDDR6X.

On dit toujours, ça me suffit, j’ai pas besoin de ceci, de cela, c’est suffisant, tu parles !
On en a jamais assez sinon personne n’aurait pris la fibre, tant qu’à faire, puisque l’on a pas besoin de tout ça, avant il n’y avait pas et on ne vivait pas moins bien. :smiley:

Bon, ben, faut abandonner les smartphones parce que, bof, on n’a pas besoin de tout ça.
La barraque aussi, et puis finalement, on n’a pas besoin de tout ça.

2 J'aime

Y a déjà l’Ultra haut débit chez Free … 10 Gbit/s !!!

@mamide message supprimé pour le motif message on constructif/hors-sujet.

Pour moi l’avenir est au sans fil y compris pour les connections internet. On y est déjà presque avec le 5G et je ne parle même pas de l’offre internet par satellite qui va probablement exploser dans les années à venir.
Cette techno arrive trop tard et ne pourra servir qu’à des usages professionnels très spécifiques.

Les offres par satellites existent depuis de nombreuses années, pour donner un accès internet dans les zone blanches. Mais c’est chaotique. Un coup de vent, de pluie ou autre et ça marche plus. Et les débit sont vraiment mauvais.
Enfin ça c’était à l’heure de mes cours de Système il y a quelques années, ça a dut s’améliorer

1 J'aime

Clubic a juste copié/collé sa source qui est de très mauvaise qualité, sans vérifier l’article original : il s’agit bien de 319 Tb/s, des terabits par seconde.
Ah pour votre culture chez Clubic, un tera c’est « T », pas « t ». Kilo = k, Mega = M, Giga = G, Tera = T. Niveau collège de mémoire.
Donc pour terabits on écrit Tb, pas tb.

Les gros lourds qui critiquent sans cesse feraient bien de lire les articles complètement avant de commenter :

« Dans un premier temps, cela pourrait permettre d’améliorer le débit entre serveurs et hubs »

« Il reste dès lors peu probable de voir un tel débit atteindre le cœur de nos foyers »

1 J'aime

Je pense que tu ne connais pas suffisamment le réseau pour pouvoir dire cela.
Ce type de débit ne servira, pour longtemps sûrement, que dans des infrastructure de base des réseaux. Ca n’arrivera pas demain la veille chez un particulier.
Tous les réseaux sans fil que tu évoques transmette leur données via un câble. Les antennes 5G sont relier au réseau via des câbles. Les satellites ont leur base réceptrice/émettrice relier au réseau via des câbles.
Et pour finir le taux d’erreur de transmission et de latence en sans fil est un cran en dessous du filaire. De plus la sécurité en sans fil est beaucoup plus compliqué parce que tout le monde peut écouter, avec un fil il faut que les gens se branche dessus.

Le sans fil et le filaire sont typologie de connexion différente, avec des applications pour le moment différentes (et qui resteront surement encore des années complémentaire)

4 J'aime