Forum Clubic

Commentaires : Le fact-checking est-il de la censure ? Des anti-vaccins américains attaquent Facebook

Une grande association anti-vaccin américaine a annoncé intenter une action devant un tribunal fédéral de Californie. À ses yeux, le programme de fact-checking de Facebook portant sur les fausses informations scientifiques ou médicales viole ses droits constitutionnels.

La question serait donc y a-t-il une bonne et une mauvaise censure ?
Quand un état (même si Facebook n’en est pas un) empêche l’expression d’idées ou d’informations qui ne lui plaisent pas au nom de la « sécurité nationale », c’est différent de la diffusion d’idées qui peuvent porter atteinte à la sécurité des personnes… mais qui juge dans quelle catégorie se classe l’information ?

Il y a censure quand on empêche une personne ou un groupe d’exprimer leurs opinions.
Dans le cas du fact-checking, on laisse s’exprimer la personne ou le groupe, mais on rajoute un pointeur vers une opinion différente, plus largement acceptée. Il n’y a donc pas de censure, au sens propre du terme.
Avec le fact-checking, le lecteur a la possibilité de consulter les 2 opinions divergentes, et d’adhérer à l’une ou à l’autre, ou à aucune, selon ses propres biais et penchants.
Ce Robert F. Kennedy Jr. mérite de vivre au Moyen-Âge, à l’époque où aucun vaccin n’existe, et trouver son bonheur face à la peste, la variole, le choléra, et autres maladies appétissantes !

5 J'aime

Ici, il n’y a pas de messages ne sont pas effacés mais une estimation d’information non factuelle. Les idées continuent a être diffusées, même si elles sont erronées. Mais probablement que l’impact sera un peu moins important…
Après le problème est effectivement de juger de manière impartiale de ce qui est « vrai » de ce qui le n’est pas. L’exemple des anti-vacs est d’ailleurs un des plus difficile, ils ont des arguments vrais et valables, mais qui ne tiennent pas face à la sécurité sanitaire de la population. En plus ce n’est pas la même vision dans tous les pays. En gros on oppose la liberté individuelle (droit de base dans la société actuelle, surtout aux Etats Unis) au droit à la santé de tous et à l’obligation des gouvernements à la protection globale de la population (peu importantes aux US).
Pas évident que Facebook soit le meilleur juge! :-/ Heureusement qu’il ne s’agit que de présentation d’avis opposés. Si c’est bien fait, ça serait même carrément bien pour tous ce que l’on trouve sur les réseaux sociaux (surtout de fausses informations, ou au mieux de mauvaises interprétations en tout cas sur tous les sujets que je maitrise).

1 J'aime

Le problème, c’est que ces personnes qui se disent « fact-checking », ne font qu’utiliser de fait l’argument d’autorité, et sont donc irrémédiablement biaisés, sans oublier que ce ne sont en fait que d’autres employés de la même entreprise de désinformation.
Un véritable journaliste devrait être capable de porter la contradiction en faisant simplement son travail.
Le simple fait de se positionner en arbitre de la vérité, car c’est plus ou moins ça, signifie que l’on estime détenir la vérité, et donc tout le reste mérite censure car on n’est juste pas capable d’être dans un débat adulte et constructif en occultant le doute et la remise en question, qui est pourtant la base de la pensée.
Il est évident que ceux qui défendent des idées indéfendables fuiront toujours le débat et la contradiction, et n’auront d’autres armes que l’insulte et la stigmatisation. Aujourd’hui, il suffit de dire que ce sont des complotistes qui protestent pour les décrédibiliser, c’est la base de la manipulation de foules.

1 J'aime

Je pense que tu n’as pas compris ce qu’est le fact-checking. En théorie, c’est jute la confirmation ou l’infirmation de faits avérés.
Il n’est pas possible de faire du fact checking sur des opinions par exemple, ce n’est surtout valable pour les informations scientifiques et/ou quantifiables.
Après, on pourra critiquer les choix de présentation et d’exploitation des biais cognitifs possibles des fact-checkers, ce qui a une importance fondamentale dans un message, et c’est d’ailleurs comme ça que l’on identifie le plus facilement le but d’une publication: si ça cherche à tromper ou pas. Mais je n’ai jamais vu de site spécialisés qui en usait, c’est d’ailleurs souvent pour ça que leur travail semble plat et n’a pas grand impact…
Bref, ton « argument d’autorité » n’est EN GENERAL pas recevable, même si il y a eu quelques exemples de ratés.
Ce qui me fait sourire, c’est que le terme complotiste est surtout péjoratif pour ceux qui ont des idées hors norme, alors que un complot peut exister et un lanceur d’alerte aussi! La base de la manipulation des foules est justement le contraire: caresser dans le sens du poil et se fondre dans la masse en criant au loup pour ne pas laisser de place aux autres. Regarde certains partis politiques extrêmes, ils sont passer maitre dans ce jeu là.

Et votre journaliste, vous croyez qu’il va la prendre où son information ?! Des sources officielles, et donc contrôlées, comme vous dites !
Oui, c’est facile de traiter les «libre-penseurs» de complotistes, car c’est ce qu’ils sont ! Ils refusent toute information qui les contredits, affirmant derechef qu’elles sont contrôlées par la méchante autorité. Il y a beau y avoir 1 millions d’études disant que les vaccins sont utiles, ils vont choisir l’étude biaisée de 1998 pour prouver que les vaccins causent l’autisme…
Avoir le choix entre l’information fournit de sources officielles, ou celle d’un quidam sur youtube qui prétend avoir trouver LE Complot, le choix est facile !

2 J'aime

la question n’est pas là, avoir des idées est une chose, mettre sciemment en danger la vie d’autrui en est une autre et ces groupes comme tous les groupes sectaires n’ont qu’un objectif : conduire au suicide de leurs adeptes d’une manière ou d’une autre

« Le réseau social a également désactivé la possibilité pour la CDC d’utiliser sa plateforme pour des collectes de fonds. » La CDC ou la CHD ? Ça fait une énorme différence, dans le premier cas ça voudrait dire que Facebook refuse les dons pour un centre public sur la santé.

Je suppose quand même que les types sont sur de se protéger en ne se vaccinant pas, donc cela reste une opinion, même si elle est délétère et nuisible à la société.

Effectivement, une erreur de frappe. Je corrige :slight_smile:

1 J'aime