Forum Clubic

Commentaires : Le Cercle des femmes de la cybersécurité : un combat pour la parité homme/femme (Interview)

Créé en 2016, le CEFCYS œuvre à promouvoir et renforcer la présence des femmes dans les métiers liés à la sécurité des systèmes d’information. L’association, ouvertes aussi bien aux femmes qu’aux hommes, fait de la pédagogie son cheval de bataille.

1 J'aime

il faut bosser pour en arriver là les cocottes !? le prétexte “féminin” revient trop souvent en boucle ? Mais soyez plutôt à la hauteur et ce sera un grand pas en avant

2 J'aime

Merci pour l’interview.

Le papa lui a répondu « ma chérie, ce n’est pas pour toi, c’est le métier des garçons, le métier des hackers. »

C’est malheureusement le schéma classique. Depuis l’enfance, les filles et les garçons sont conditionnés à avoir une vision et un comportement liés à leur sexe/genre. Cela conduit souvent les filles à se sous-estimer et à ne même pas envisager certaines carrières. Tout comme cela conduit des garçons à ne pas envisager certaines carrières parce que c’est un truc de filles. Dans un cas comme dans l’autre, c’est dommage.

Cool donc si les filles sont plus nombreuses dans le domaine de l’informatique et des nouvelles technologies.

L’education et le sexisme n’est pas l’unique problèmatique

J’avais lu un commentaire d’une intervenante dans un lycée qui voulait pousser des jeunes femmes dans l’IT. Réponse des jeunes filles: On veut pas passer toute notre vie devant un ordinateur.

Lire les commentaires de ce fil de discussion. J’y avais mis mon point de vue sur cette problématique.

Il n’y a jamais une seule problématique.

Par contre, dans le cas des jeunes filles de l’exemple, elles étaient lycéennes. Ce qui veut dire qu’elles avaient au moins 16 ans. En 16, l’éducation du type les filles font-ci et les garçons font ça…a déjà bien formaté les esprits.
Exemple tout bête dans une fratrie avec filles et garçons. On va avoir tendance à plus facilement laisser les garçons jouer longtemps à la console ou l’ordi que les filles que l’ont va solliciter pour aider dans le foyer par exemple.
Tout comme on tolère que les garçons soient plus bruyants car ce sont des garçons: c’est normal. Dès que les filles comment à faire du bruit, on va plus rapidement les rappeler à l’ordre.
On ne se rend pas compte du nombre de “scènes” qu’il peut y avoir quotidiennement autour des enfants qui leur font comprendre la place de chaque sexe dans la société, ce que chaque sexe peut faire ou pas.
Autre exemple typique: un homme qui enchaîne les relations sexuelles sans lendemain est plutôt bien vu. Une femme qui ferait pareil…c’est une salo.e.
Ou alors le mec qui accepte de coucher dès le premier soir c’est normal. Une femme, c’est une fille facile. Bref…les exemples ne manquent pas.

Interessant cet article.
10% de femmes dans le Cyber, c’est peu.
Par contre présenter ces métiers à des classe de collège MDR Déjà qu’en terminal ils ne savent pas ce qu’ils veulent faire!

Mais si personne ne leur montre ce qu’ils peuvent faire… Bonne initiaitve.

RSSI c’est 0% chômage pour les 400 prochaines années.

1 J'aime

Cad…???

C’est effectivement l’une des différences entre hommes et femmes, n’en déplaise à certaines… Les hommes supportent plus facilement la solitude (l’ours dans sa grotte ^^) alors que les femmes ont de plus importants besoins de socialisation. Résultat, on retrouvera effectivement plus d’hommes derrière des écrans d’ordi (trader, développeur, …) et plus de femmes dans les métiers avec des interactions sociales (infirmières, prof, …). Ce qui explique d’ailleurs une partie des différences de revenus entre les hommes et les femmes (développeur paye plus qu’infirmière). Et tout ceci ne vient pas de l’éducation, mais simplement de la biologie. Ce qui ne veut pas dire qu’on ne trouve pas d’hommes avec plus de besoins sociaux que certaines femmes, ni de femmes plus solitaires que certains hommes.

Mouai… j’aurais été d’accord avec toi il y a 10 ou 15 ans, mais aujourd’hui les choses ont énormément changées. Les jeunes fille vivent leur sexualité bien plus ouvertement et le monde geek est bouffé de filles. L’époque où le sexe et les filles c’est pour les garçons, et le monastère et la poupée c’est pour les filles est révolue chez la nouvelle génération.

Chut, ne va pas leur dire qu’un job et un salaire ça se mérite, ou j’en connais quelques unes qui vont encore taper une crise d’hystérie.

Chez la nouvelle peut-être. Mais dans les 30-40 ce n’est pas le cas (dans mon “entourage” :wink:)

Parce que les mentalités changent avec le remplacement des anciens par les nouveaux, et ça dans tous les domaines. Bon ça ne veut pas dire pour autant que le féminisme actuel est autre chose qu’un ramassis de propagande qui s’écroule dès que tu gratte un peu la croute et que tu t’intéresse aux vrais chiffres, mais les femme de la nouvelle génération sont bien plus libre dans leur vie et leur choix que des femmes de 40/50 ans qui ont grandi avec l’image de la femme au foyer et du mari au travail, et qui devait trouver son assiette sur la table et son ballon de rouge quand il rentrait.