Forum Clubic

Commentaires : Le bureau européen des unions de consommateurs s'attaque aux nouvelles politiques de WhatsApp

Suite à sa nouvelle réglementation sur les données personnelles
qu’il tente d’imposer aux utilisateurs et utilisatrices par tous les moyens, WhatsApp
a provoqué une réaction du BEUC, qui se tourne vers la Commission européenne.

Bien sur qu’ils sont en infraction, mais ils n’auront rien, comme d’habitude, vu que tout le monde se couche face à cette horreur qu’est Fakebook

1 J'aime

Autant je ne vois certainement pas d’un mauvais oeil que l’Europe surveille ce que font les géants du numérique, autant dans le cas présent je vois mal ce qu’ils pourraient reprocher à Facebook. WhatsApp est loin d’être en position monopolistique, le service n’est pas lié à un autre de manière à fausser la concurrence, et il quasi-impossible d’arguer que les utilisateurs en sont prisonniers (passer à Signal ou Telegram se fait en quelques instants, il est même possible de migrer ses anciens messages).

Et si on veut partir sur l’argument « les conditions d’utilisation ne sont pas claires », alors on peut faire fermer la quasi-totalité des services en lignes et des logiciels…! ^_^’

1 J'aime

Use Signal

2 J'aime

Tu veux rire, ou quoi, la concurrence est complètement impossible avec eux

1 J'aime

Ah oui ? Pourquoi ça ?

@HAL1: Whatsapp et les réseaux sociaux en général on ceci de REDOUTABLE qu’ils excluent DANS LA VRAIE VIE ceux qui n’en font pas partie, surtout en cette période COVID.

J’en ai fait l’expérience. FIn janvier, j’ai migré mes infos perso, tout en faisant campagne pour quitter Whatsapp. Quelque uns des mes amis ont ouvert un compte Signal, mais TOUS ont gardé leur compte Whatsapp, car quitter cette plateforme leur faisait DE FACTO perdre tout leur réseau.

Ces trucs sont exclusifs : Ou tout le monde les quitte, ou personne.

Ces trucs prétendent avoir des concurrents, mais à moins d’avoir toutes les applis installées sur un même terminal (au détriment de ta vie privée, puisqu’elles s’espionnent entre elles!), elles tiennent ton réseau de connaissances, de membres de la familles, de collègues, de clients entre leurs mains avides, quand c’est pas ta mairie qui est assez conne pour utiliser Facebook pour n’annoncer les infos officielles comme les résultats d’élection que sur cette saloperie !!!

4 J'aime

Pareil, j’ai réussi à faire migrer une large partie de mes potes sur Signal, mais à cause de 2-3 gars qui veulent pas une appli en plus et qui ont 0 à foutre de leur données, on continue d’utiliser Whatsapp/FB Messenger…

Il me semble plutôt qu’à partir du moment où une majorité de personnes décident de passer à une autre solution, le reste des utilisateurs n’a pas tellement le choix.

Peut-être que la majorité des gens autour de vous n’a tout simplement pas vu l’intérêt de passer à un autre service de messagerie, car ils sont tout à fait satisfaits avec WhatsApp ? Peut-être également que ceux qui ont installé Signal se sont dit qu’ils voyaient plus d’avantages à conserver les deux applications plutôt que supprimer complètement WhatsApp ?

D’ailleurs, vous ne le précisez pas dans votre message : vos amis qui ont ouvert un compte Signal, ils utilisent uniquement ce canal pour communiquer entre eux et avec vous ? Si ce n’est pas le cas, je pense qu’il y a un enseignement à en tirer.

Peut-être aussi qu’une partie des personnes de votre entourage s’est dit que tout se paie, d’une façon ou d’une autre, et que la promesse d’avoir un service de messagerie fiable, complet, utilisé à large échelle, 100% respectueux de la vie privée, sans publicité et entièrement gratuit était une illusion. Et qu’elles n’avaient pas envie de migrer d’un service à l’autre sans arrêt.

C’est-à-dire ?

Parce qu’ils sont devenus trop puissants, même les dirigeants des USA se plient face à eux

Et pourtant, face à WhatsApp il y a par exemple Telegram, Signal et Viber, trois services de messagerie qui ne sont pas développés par un des 5 géants technologiques.

En Suisse, il y a également Threema qui peut être utilisé (et même ailleurs qu’en territoire helvétique, c’est juste qu’il est moins connu). J’ai également vu qu’il existait Treebal et Wire, deux solutions que personnellement je ne connais pas.

Au bout d’un moment, il faut peut-être reconnaître que si une très grande majorité d’utilisateurs restent sur WhatsApp, c’est parce que ça leur convient parfaitement. Alors bien sûr, on peut les traiter de « pigeons » et de « moutons », dire qu’ils n’y connaissent rien et qu’ils sont totalement inconscients, mais pour ma part je ne pense pas que ça soit la bonne approche. :man_shrugging:

1 J'aime

RV dans trois mois quand ils vont encore changer d’avis, on commence à les connaitre

Pourtant la CNIL avait bien réussi à les faire plier il y a quelques temps, il y a espoir que si l’Europe s’en mêle ça puisse fonctionner cette fois encore

Certaines applications les plus merdiqu…populaires ont des fonctions qui détectent la présence et le comportement d’autres applications. Par exemple, en interceptant de la donnée (notifications, par exempe) ou en allant carrément lire les fichiers Logs des autres applis.

Android 12 devrait permettre de stopper cela. A voir.

Ben oui, sinon on leur coupe leur compte, cf. Le Donald :
Son compte Twitter a été fermé.
Faire taire, voila bien le pouvoir de ces gens. La CENSURE selon leur TOS (Terms of Service)

Où as-tu vu cela ?

Google est ton ennemi. Demandes-lui: Exemple connu avec UBER

Il a été aussi été établi qu’UBER espionnait l’appli concurrente aux USA (Lyft) afin de déterminer si/quand/comment/pourquoi les chauffeurs utilisaient aussi Lyft. Et Uber dégradait le service de ces chauffeurs, car ils n’étaient pas Corporate (mais attends ! Les chauffeurs Uber ne sont pas salariés, ils devraient donc être libres…Oui, mais pas du point de vue de Uber, qui aime les freelances payés au lance-pierres mais qui veut qu’ils ne travaillent que pour lui.

Plus simplement: Ce que fais Pegasus est mal, parce que nous ne l’avons pas autorisé à le faire (puisque nous ne savions pas qu’il était là). Mais que font les applis que tu autorises à faire sur ton mobile ? Elles accèdent à tes fichiers, à tes capteurs, à la mémoire du téléphone, etc.

A partir de là, il est EVIDENT que certains codeurs ont implémenté des fonctions d’espionnage à leurs applis. « Par ce que c’est notre projet, la Startup Nation ! » Et quand c’est pas toi qu’elles espionnent, ce sont leurs concurrents, mais pas que…

Merci. Je n’avais jamais entendu parler de cette histoire.
Encore une fois, Apple s’illustre par ses règles arbitraires et son absence d’éthique. :neutral_face:

Pour des raisons personnelles, je comprends de plus en plus la symbolique derrière Highlander : « A la fin, il n’en restera qu’un. »
Ces méga corporations, qui donnent souvent le sel d’une bonne nouvelle de SF, sont un cauchemar IRL. Leur éthique est celle du contrat (comme si tout pouvait se vendre et s’acheter). Ce qui serait convenable si les parties étaient sur un pied d’égalité. Mais il n’en est rien.
Il faut les dissoudre, mais je paries qu’au final elles seront plutôt fondus dans des Etats (avec les avantages et les inconvénients de ceux-ci).
Marx prédisait que le Capitalisme tendait vers le monopole (« Winner takes all »). On est déjà à la phase oligopole. La suivante aura bien lieu au XXIe siècle.