Forum Clubic

Commentaires : L'astronaute Michael Collins, membre de la mission Apollo 11, est décédé

Il fut le célèbre « troisième homme » autour de la Lune lorsque Neil Armstrong
posait le pied sur notre satellite… Mais l’astronaute Michael Collins, décédé ce 28 avril à 90 ans, était surtout un pilote d’essai accompli, autant qu’un pionnier qui a aidé le programme Apollo
à se concrétiser.

2 J'aime

RIP Mister Collins !

1 J'aime

« son frère ainé déjà colonel dans l’US Army »…ben dis donc, même s’il y avait eu la guerre, le frangin n’avait pas trainé pour grimper en grade !!!

L’homme qui est allé plus loin de la Terre que n’importe qui d’autre (enfin, égalé par tous les n°3 des missions Apollo suivantes) : quand les deux autres se posaient sur la surface de la Lune face à la Terre, lui en faisait le tour… Gagnant le record de distance de la Terre par le diamètre de la Lune + son altitude par rapport aux deux autres.

EDIT : et surtout de la distance entre eux et le plus proche autre humain, comme souligné par Martin_Penwald plus loin :wink:

2 J'aime

Ces n°3 sont aussi les hommes qui se sont retrouvés le plus loin de toute autre présence humaine.

Pas tout à fait :wink: Ce sont les astronautes d’Apollo 13, qui sont allez le plus loin que l’homme n’est jamais allé : De l’autre coté de la Lune (en orbite), suite a une avarie qui les a empêché de se poser (voir le très bon film à ce sujet)

Moi qui croyais que c’était Matt Damon qui était allé le plus loin !

5 J'aime

Tous les n°3 ont également fait cela, Michael Collins compris :wink:
Les 3 membres d’équipage d’Apollo 8 ont été les premiers à faire cette orbite autour de la Lune. Par contre je ne sais pas quelle mission a le record de plus haute altitude autour de la Lune (et donc de distance de la Terre).

EDIT : exact, c’est bien Apollo 13 qui a le record d’altitude apparemment :wink:
The record for the greatest distance from Earth has stood for more than four decades. In April 1970, the crew of NASA’s Apollo 13 mission swung around the far side of the moon at an altitude of 158 miles (254 km), putting them 248,655 miles (400,171 km) away from Earth. It’s the farthest our species has ever been from our home planet.
Et : The farthest a human being has ever been from Earth was during the Apollo 13 mission, when Americans James Lovell, Fred Haise, John Swigert passed over the far, or « dark » side of the Moon at an altitude of 158 miles (254 km) from the lunar surface. This works out to approximately 400,171 km (248,655 miles) from earth. This record was achieved at 0:21 UTC on April 15, 1970.

1 J'aime

Non, aucun des membres d’Appollo 13 n’a jamais été à plus de quelques centimètres d’un autre être humain.
Je parle de record d’isolation, c’est-à-dire pour une seule personne d’être le plus loin possible de toute présence humaine. Seul un des n°3 a ce record.

2 J'aime

Il était le lien, le parfait complément entre l’introverti Armstrong et le boute-en-train Aldrin.
Tous trois, nés en 1930, étaient dans la force de l’âge en 1969 et aucun n’est reparti dans l’espace.
Peut-être (relativement) moins connu, mais en même temps celui qui semble avoir été le moins affecté par les retombées de sa mission historique, le plus apte à méditer avec le recul nécessaire sur les évènements, le plus serein et optimiste contrairement à ses coéquipiers (retrait de la vie publique d’Armstrong, alcoolisme d’Aldrin).
Son autobiographie reste une référence:
Carrying the Fire: An Astronaut’s Journeys

4 J'aime

Exact, la distance entre le n°3 et les 2 autres était plus grande que la distance entre n’importe quels autre paires d’humains, dans l’espace ou sur Terre. Même seul au milieu du Pacifique, le plus proche humain est moins loin.

2 J'aime

Rest In Peace.

Son commentaire parlait du record de distance par rapport à la terre donc ce sont bien les membres de l’équipage d’Apollo 13 qui le détiennent.

Beaucoup de respect et d’admiration pour ces pionniers.

1 J'aime

Non, sa réponse : il répondait déjà à Martin_Penwald, qui avait lancé cette discussion :wink: Donc il répondait bien un peu à côté du sujet :slight_smile:

Les deux détails sont intéressants, en tout cas.

On parle tellement peu de son décès dans les médias…
C’est quand même un personnage historique de premier plan…

2 J'aime

Ce surhomme comme les autres membres des programmes Mercury, Gemini et Apollo ainsi que leurs homologues russes laisseront à tout jamais leur empreinte dans l’histoire de l’humanité. RIP Mister Collins, et merci.

1 J'aime