Forum Clubic

Commentaires : L'acquisition d'ARM par NVIDIA pourrait faire l'objet d'une enquête supplémentaire de 4 mois

Un an après son annonce, l’issue du rachat d’ARM par le groupe NVIDIA reste incertaine. Avec plusieurs enquêtes ouvertes, dont l’une par la Commission européenne, NVIDIA multiplie les promesses et les concessions pour avoir l’aval de ce rachat.

L’avenir de l’ARM Nessager…

1 J'aime

Bonjour,

Avec AMD qui produit des CPU, GPU, Intel qui se met à fabriquer des GPU, il ne reste que NVIDIA avec ses GPU.
Le « rapprochement » de Nvidia avec ARM me semble logique pour NVIDIA afin de diversifier son offre. Il n’en reste qu’un processeur ARM n’est pas un processeur x86.

La force d’AMD est de proposer des couples CPU/GPU ce qui leur a fait gagner le marché des consoles de salon.

Logique pour Nvidia ? Sans doute. Pour les autres (Et je parle autant des concurrents, que des utilisateurs) ? Bof.

Nvidia peut produire des processeurs ARM sans acheter ARM , comme le font Samsung, Qualcomm , Huawei et meme Intel et AMD.
Sauf que le problème , c’est que RIEN ne garanti aux autres fabricants que Nvidia garde ce système de licence, il se peut qu’après le rachat , Nvidia décide de ne plus vouloir donner de licence aux fabricants et c’en sera fini pour l’industrie du smartphone (sauf s’ils vont aller voir chez RISC-V, ce que Apple commence à faire si j’ai bien suivi les news)
Pire, ARM fourni toujours une licence à Huawei car c’est une société Britich, si le rachat se fait par Nvidia , elle deviendra américaine , et s’en sera fini de Huawei pour de bon car toujours bannie .
Actuellement , tout le monde peut créer son processeur ARM, basé sur les designs ARM ou sur ses propres designs , tant qu’il a la licence il peut se le permettre , Nvidia le fait déjà (Nintendo Switch), le seul intérêt pour eux de racheter ARM , c’est de ramener la technologie et les brevets sur le sol américain, je ne vois pas d’autres utilisations possibles.

« Le régulateur anglais craint en effet l’apparition d’un monopole et une perte de souveraineté numérique au profit des États-Unis. »
Nvidia : "l’entreprise américaine assure ne pas avoir l’intention d’avoir une mainmise trop importante sur ARM "
On sait ce que valent les promesses d’une entreprise privée.

Nvidia + ARM = Fin des haricots