Forum Clubic

Commentaires : La version gratuite de Google Stadia serait prévue d'ici quelques mois

Après son lancement mitigé l’année dernière, Stadia cherche la formule miracle pour rebondir et convaincre un public plus large.

Quand on voit l’offre de Geforce Now (pas besoin de repayer les jeux, une version gratuite déjà disponible mais qui limite le temps de jeu), je ne vois pas comment Google peut avoir des clients (à part les fan boys).

3 J'aime

D’un côté les jeux même de 2018 au prix fort… De l’autre bibliothèque steam compatible, vraie phase de test pour lancer le service et tarif raisonnable… On va être honnête Stadia est mort dans l’œuf

2 J'aime

Oui il y a nVidia Geforce :wink:
Ironique : c’est bête pour Stadia.

J’utilise Stadia et c’est ce que je veux dans la cloud computing. J’achète mon jeu et bam je joue tout de suite.
N’étant pas PC gamer GeForce Now a l’air cool mais j’ai voulu lancer Fortnite pour tester sur mon smartphone Android et il fallait ouvrir le clavier virtuel dans l’app (pas celui d’Android) et ça m’a saoulé direct (c’était juste pour tester et je ne joue pas à Fortnite, biensûr que si c’était Zelda j’aurais pris le temps de tout faire correctement :smiley: ).

Du coup je pense que les cibles des cloud gaming sont différentes, Stadia ça a plus l’air d’être une console qui devriat être boostée de trucs sympas dans le futur (à voir!) et GeForceNow plutot pour les gamers avec une librarie qui veulent pouvoir streamer et jouer quand ils sont pas chez eux sur leur desktop ou alors si leur budget ne leur permet pas d’upgrader pour jouer aux derniers jeux.

Shadow là c’est carrément la main mise sur tout, mettre des mods, des cracks ou je ne sais quoi, mais c’est clairement pas destiné à la personne qui veut juste jouer de temps en temps.

Maintenant qui de tout ces acteurs sera encore sur le devant de la scène dans 1 ou 2 ans, 2020 va être passionnant, il manque encore les annonces d’Amazon, sortons le pop corn et RDV en Janvier 2021 pour un debriefing :slight_smile:

J’aime bien ton analyse CloomCloom.

J’ai testé GeForce Now et Shadow pendant 2 ans l’un comme l’autre.
Quand on a l’habitude de ses services, qu’on voit leurs évolutions (et les choses négatives aussi hélas), je m’étais fais en tête ce que pourraient penser certains de stadia. Et ce que tu dis ça me parle : « Pas se tracasser, on achète, on clique, on joue, point. »

Ça fait penser un peu à la manière qu’ont les joueurs consoles de voir le truc (moins vrai aujourd’hui, avec les installations, les màj avant de pouvoir jouer à son jeu console) : « J’achète le disque, je le met dans le lecteur, j’appuie sur jouer. Point. »

Stadia semblait donc séduisant.
Dans l’absolu, Stadia est séduisant : Comparer son prix (lolilol par rapport à GeForce Now c’est indéniable) avec le prix de l’achat d’une console (pire vis à vis d’un « gros » pc) : Ça vaut le coup.
Ça vaut le coup ? Pour le hardcore gamer ? Non, vu l’état du service de Stadia : Où sont les jeux ?
C’est comme Shadow : « Coucou on fait un pc gamer… Sur lequel une fois installés RDR2 et FF15 (j’aurai pu dire cod)… Vous avez plus assez de place pour télécharger un simple document Word » (J’exagère un tout petit peu, m’enfin : 256go au total. Pour avoir plus, faut payer plus et… De toute façon ils sont toujours en rade de stockage).

GeForce Now est depuis 2 ans que je le test, complètement raté niveau interface et accès aux jeux : Se logguer sur ses comptes, des fois ça marche, des fois faut se relogguer. On peut jouer à quoi ? Bah, « pas mal de choses », « mais pas vraiment. » En soit, je fais exprès de le résumer ainsi. Disons clairement que lorsque l’on veut : « Acheter, jouer en un clique » c’est pas vraiment GeForce Now. Faut aimer aller fouiller, devoir installer son jeu, accepter de le voir se supprimer de la ludothèque une fois qu’on arrête (« De quels jeux tu parles ? Well, hé bien… Ça dépend ! »).
Pour être sincère, quand on aime un peu bidouiller, et/ou qu’on est déjà habitués (genre les joueurs pc), même si ça reste pas génial comme interface, c’est pas bien méchant non plus. Niveau artefacts et input lag, sincèrement c’est très correct (surtout quand on l’a en beta gratuite pendant 2 ans).

Concrètement, après ces années sur GeForce Now, Shadow et 20 ans sur PC (et console, mais clairement beaucoup moins depuis 10 ans - J’ai donné la PS4 pro ultra 8k HDR 20 bits qu’ils disaient, à mon père) Stadia je le vois comme ça : Aller chercher des clients qui veulent pas se « prendre la tête du tout », proposer un abonnement « pas cher » pour ceux qui vont jouer genre 10 heures dans le mois (Je dis 10 heures, vous voyez l’idée, c’est celle de casual casual). Sauf qu’ils ont pas de jeux.

GeForce Now, clairement, avec une interface ultra claire du « Je fais un seul clique, je joue », ça enterre Stadia, parce que chez NVIDIA bah… Ils ont les cartes graphiques, et ils ont leurs partenariats de Steam and co et pour les frigides, n’importe qui peut jouer… Gratuitement. Difficile de faire mieux.

Shadow c’est pas la forme, pas de rtx dans leur cloud computing avant 2021 (et ça ne veut pas dire 1er janvier 2021).

En guise de conclusion perso : Après toutes ces expériences que j’ai eu dans le cloud, la solution a été simple : Acheter un nouveau PC qui me tiendra « Haut la main » pendant 5 ans, parce que aujourd’hui, c’est trop tôt le cloud gaming : Infrastructures des serveurs, interfaces, listes des jeux, qualité, bande passante, matos nécessaire.

Perso je joue très peu (question d’age surement) mais j’avais acheter un simulateur de sous-marin pour voir surtout le rendu (les présentations étant plutôt réalistes :heart_eyes:) un truc il fallait un compte :shushing_face:(gratuit) sur je ne me rappelle plus quelle plateforme en ligne et une connexion internet :worried: , je n’ai jamais put faire démarrer autre chose de le départ de l’installation. alors tous ces trucs en ligne avec une soi-disant interactivité, (2Mb d’ADSL est-ce suffisant), impossible de contacter qui que ce soit sur la plateforme :face_with_symbols_over_mouth:, le cd je l’ai refilé. Et lorsque j’achète quelque logiciel que ce soit ce n’est jamais autre chose que du 100% local :floppy_disk: