Commentaires : La "taxe Spotify" sur les plateformes de streaming musical va arriver dès 2024

Le gouvernement français donne un coup d’accélérateur à un projet destiné à financer l’industrie musicale française. Toutefois, s’agit-il d’une bonne nouvelle ?

Quand il s’agit de se partager le magot l’état est plein d’imagination, une taxe de plus ou de moins cela ne se verra pas trop. Mais où ira l’argent en réalité… Pour financer l’industrie musicale euh les ayants-droit…

5 « J'aime »

Il fallait s’y attendre vu la perte financière en terme de taxe avec le passage du format physique au numérique/streaming.
Dans un autre secteur, là ou ca va vraiment piquer c’est lorsque qu’ils vont se pencher sur les recharges des voitures électriques, faudra bien compenser la perte liée à l’abandon progressif des voitures thermiques et donc à la manne que représente l’énorme taxation des carburants.

2 « J'aime »

Ok pour une taxe sur le streaming si il y a une baisse du même montant de la taxe sur le stockage. Car après tout, si c’est pour s’adapter aux nouveaux modes de consommations, il faut également s’adapter aux anciens qui ne sont donc plus utilisés.

En gros, si tu streames, tu ne stockes pas, donc il n’y plus de raison de payer pour un stockage que tu ne fais plus.

1 « J'aime »

Une taxe c’est toujours une mauvaise idée car on laisse toujours la possibilité aux entreprises de faire répercuter cela sur les clients qui eux en bout de chaine n’ont personne d’autre à qui faire payer le montant à leur place.

1 « J'aime »

Je croyais que la Sacem s’occupait de récupérer de l’argent et que Spotify rémunérait les artistes qui sont écoutés donc que va apporter la nouvelle taxe ? Sachant que l’on ne peut pas comparer la création d’un morceau de musique et un film.

1 « J'aime »

Ça servira à financer les artistes « copains ». Car la plupart n’en verront jamais la couleur. Tout comme les films, à la tête du client.

1 « J'aime »

L’idée d’une taxe sur l’industrie du cinema est sympa, mais quand on voit le résultat… Bcp trop de médiocrité est financée grâce à ces revenus.

Et je ne sais plus qui avait fait une fois le parallelle entre les chèques des artises français sur un film ricain vs un film français. Contrairement à ce qu’on croit, ils sont bien plus gourmands quand ils tournent en France qu’à Hollywood. L’exemple portait sur Vincent Cassel qui avait touché bcp moins sur Black Swan, succès mondial vs un film osef français qui fait 10% des entrées.

ici ce sera pareil, ça va être une taxe « les stars des restos du coeur » pour financer tous les artistes touchant déjà pas mal d’argent à gagner mieux leur vie.

2 « J'aime »

@nicgrover Bah oui, mais faut les comprendre …
Comme beaucoup écoutent en streaming, la banque l’Etat ne prélève plus la dime ni le sel sur les disques durs et autres cartes mémoires

1 « J'aime »

Et la gabelle ? Tout fout le camp…

Dans tous ça vous oubliez les fonctionnaires embauchés pour suivre des sous-traitants privés… Histoire de vérifier que le privé, fait son travail, plutôt que de faire faire le travail par le public… Je m’égarre…

Conceptuellement je ne vois pas le lien entre la réalisation d’un film, tant en terme de montant qu’organisation etc., qu’avec l’enregistrement musical…Aussi je m’interroge sur comment sera, au moins en théorie, utilisé les fonds ?
Pour produire de nouveau artiste ?
Pour financé tout une structure de production à la française avec des salles d’enregistrements dédiés ?

Et que se passera-t-il quand l’IA génèrera des chanson à succès ?
d’autres idées ?

1 « J'aime »

Un sujet, une taxe.
Les français, le peuple le plus racketté du monde!

le mieux est de supprimer toutes ces taxes et de ne plus aider le secteur culturel
Apres tout du temps de l age d’or du cinéma français il n y avait pas de subventions.