Forum Clubic

Commentaires : La startup Phenix récompensée pour sa solution de lutte contre le gaspillage

Phenix, qui promeut la valorisation des invendus et la réduction du gaspillage, a remporté les Trophées de l’Innovation E.Leclerc. La startup entend favoriser l’économie circulaire et le .

Laissez moi deviner, E.leclerc donne les invendus à des associations comme les restos du cœur sans rien en échange?

Non, en général ils les détruisent avant de les mettre à la poubelle (produit vaisselle, javel, et j’en passe) pour éviter qu’on vienne leur prendre.
Si E.Leclerc se met sérieusement là dedans, ça serait top. C’est trop peu fréquent de nos jours d’encourager ce genre d’initiative.

Lorsque les magasins donnent à des associations, ils le font gratuitement, mais ils peuvent opérer des déductions fiscales lorsqu’ils donnent à des associations reconnues d’utilité publique.

Lorsque les magasins détruisent les produits avant de les jeter c’est pour une question de responsabilité. Si une personne tombe malade en mangeant un produit jeté, le sens commun dirait que c’est de sa propre faute. Or, si juridiquement le magasin n’est plus propriétaire de ses déchets, car il a bien eu l’intention de s’en séparer, il va être possible tout de même d’aller rechercher sa responsabilité au titre d’une faute commise dans la manière d’abandonner ses déchets.
Si les magasins donnent des produits périmés, c’est encore pire, la responsabilité est encore plus évidente.
Pourtant, on le sait tous que pour les dates indiquées, même pour les DLC, avec tout ce que les industriels mettent dedans, on peut aisément rajouter plusieurs jours, quand ce n’est pas plus…

Ce me semble un peu gros le “aller rechercher sa responsabilité au titre d’une faute commise dans la manière d’abandonner ses déchets”. Au US, ok mais en Europe, vous pouvez toujours courir.

je ne suis pas juriste mais je sais qu’effectivement la loi n’est pas très claire sur le sujet. Si tu donnes un produits a une association et qu’il y a un problème … qui est responsable ? C’est d’ailleurs souvent pour cela que les denrées périssables sont systématiquement détruites arrivées a échéance …
Quant-aux associations encore faut-il qu’elles daignent bien venir chercher ce qu’on leur met a disposition …