Forum Clubic

Commentaires : La sonde Parker pour nous dire pourquoi l'atmosphère du Soleil est plus chaude que sa surface

Pourquoi l’atmosphère extérieure de notre étoile atteint des températures de plusieurs millions de degrés Celsius alors que la température constatée à sa surface n’est que d’environ 6 000 °C ?

Ecoutez … mais est-ce que les journalistes qui écrivent ici lisent un peu les commentaires et ont un minimum de connaissances scientifiques ? Cet article racontent encore des propos ineptes ! Explications …

“- Véritable énigme scientifique” : pas du tout, les faits sont connus, simples et compris.
La température de “surface” correspond à celle d’équilibre entre le flux d’énergie venant de l’intérieur, et la dissipation lumineuse vers l’extérieur.
Autour du soleil se trouve un plasma dilué (couronne) consitué de particules indivicuelles et chargées (protons, électrons …) qui sont accélérées par le champ magnétique. La température étant conditionnée par la vitesse d’une particule, elle est très élevée : mais il s’agit de la température d’une particule, pas d’un ensemble de matière, elle n’a pas de valeur physique mais statistique.

“- dans le très proche voisinage du soleil à moins de 0,3 UA de sa surface.”
0.3 UA ça fait environ 45 M de km, soit environ 65 fois le rayon du Soleil. On n’est donc pas dans le très proche voisinage, et se reférer à sa surface pour indiquer la distance n’est pas correct.

Le reste de l’article est un blabla que le journaliste à traduit depuis l’anglais sans comprendre … c’est lamentable.

J’enseigne la Physique depuis 30 ans ! Je suis fatigué d’ouvrir un agrégateur de nouvelles scientifiques, de lire un titre intéressant, et de tomber sur de tels propos ineptes sinon racoleurs écrit par des gens incompétents. Vous pensez que je me trompe et que vous valez mieux que ça ? Hé bien réagissez et montrez-le ! Ca sera tout à votre honneur.

Moi, je ne suis pas prof. Par contre, autant que possible j’essaye de ne pas faire de fautes quand j’écris, même quand je suis en colère : Cet article racontent :grinning:

L’ article est peut être mal écrit, je n’ai pas les compétences pour en juger, mais il n’y a pas besoin de beaucoup chercher pour voir que les phénomènes régissant la température de la couronne ne sont pas complètement théorisés à l’heure actuelle. Donc non il ne semble pas que les faits soient, comme vous l’écrivez, “connus, simples et compris”

Pour le reste, demandez-vous peut être si votre agrégateur est le bon car Clubic est à des années lumières d’être un journal scientifique.

Webmaster ?