Forum Clubic

Commentaires : La Russie demande à Facebook et Twitter de stocker les données des utilisateurs russes sur son territoire

La Russie demande à Facebook et Twitter de mettre en place une base de données au sein de son territoire pour stocker les données des utilisateurs russes avant le 1er juillet.

Par rapport à l’Europe avec le RGPD, ça se passe comment chez nous ?
Les données perso des réseaux sociaux sont stockées en France où elles partent aux USA?

Sur le papier, cela me semble normal que les données d’utilisateurs soient stockés dans leur pays…
Mais ça ne dit pas si les données ne sont stockés que dans le pays …
et comment ça marche en cas d’itinérance ? Visite dans un autre pays…
Et surtout, quand c’est dans un pays totalitaire ça prend surtout une autre dimension.

1 J'aime

Si cette idée était imposée sur tous les gros groupes, quelque part cela serait rassurant mais uniquement s’ils jouaient le jeu et ne faisaient rien dans notre dos. :slight_smile:
Cependant il faudrait des serveurs dédiés ans chaque pays, ce qui n’est pas le cas donc mon idée est utopique et inapplicable.

Décidément la Russie exige beaucoup de choses en ce moment. :smiley:

« Mais ça ne dit pas si les données ne sont stockés que dans le pays …
et comment ça marche en cas d’itinérance ? »

Cela dépend, la manière la plus simple de respecter ces principes est de stocker les données personnelles dans le pays (hébergés par un tiers sous contrôle de l’état ou sur des serveurs privés) et de faire en sorte que l’application accède aux données personnelles ponctuellement sur les serveurs locaux uniquement lorsque c’est nécessaire (avec si besoin une recopie sécurisée temporaire en cache pour limiter l’impact sur les performances). En cas d’itinérance, le serveur d’applications peut changer et doit récupérer les données au bon endroit…

Bref, le problème se retrouve au niveau de l’architecture et de l’implémentation de l’application pour gérer tout cela. Évidemment, ça complexifie les choses niveau design, coût, sécurité, etc… Mais rien d’inaccessible pour un GAFAM

On me dit dans l’oreillette que les backups seront au USA par contre :sweat_smile:

Les liens vers la CNIL: Transférer des données hors de l'UE | CNIL
En gros, on peut exporter des données, mais il faut avoir un niveau de protection adequat. Pour chaque pays:
La protection des données dans le monde | CNIL

Il y a des chances que les données liées aux réseaux sociaux américains traversent l’atlantique.

En gros, comme pour la Russie, ce n’est pas open bar, mais beaucoup plus laxiste.
On va me rappeler que l’on ne vit pas dans un pays totalitaire, ce qui n’a rien à voir. Je préfère avoir ma messagerie perso basée en Russie, avec la garantie qu’elle n’est pas accédée par un pays « ami » de l’OTAN.

1 J'aime

Je pense que les pays amis de la Russie ne sont pas mieux sur le fond :joy:

1 J'aime

La loi russe demande à ce que les données soient stockées en premier lieu en Russie. Pas de souci si ensuite elles sont copiées à l’étranger. Le but étant de réduire les risques si l’Occident décidait de purement et simplement déconnecter la Russie d’Internet.

Il y a encore des gens pour dire que les blockchains sont inutiles après ça ? Un réseau social sur blockchain n’appartiendrais a aucun état et ne pourrait pas l’être. Vivement le Web 3.0

Bravo au gouvernement russe. C’est ce qu’il faut faire pour protéger nos données. Il faut prendre l’exemple sur la Chine et la Russie. Mais l’idéal serait d’utiliser nos propres sites web de companies locales plutôt que des géants américains.

La liberté des russes se restreins de plus en plus, petit à petit…