Forum Clubic

Commentaires : La NASA revoit son calendrier prévisionnel après l’explosion de Crew Dragon

Le samedi 20 avril, SpaceX a vu la fin de sa belle série de réussites avec l’explosion de sa capsule habitable Crew Dragon lors d’un essai statique, reportant ainsi le transport des astronautes de la NASA à destination de l’ISS à une date indéterminée.

“L’agence spatiale pourrait en effet être contrainte de réserver d’autres vols à bord du vaisseau russe Soyouz, alors que sa dépendance vis-à-vis du Roscosmos aurait dû logiquement prendre fin début 2020.” ==> En fait, la NASA a entamé les démarches pour réserver deux sièges supplémentaires il y a déjà quelques temps (le 13 février, donc bien avant cet accident).

Rexxie va nous dire que c’est un sabotage, l’effet THERMITE lol
6 jours de retard sur l’info, bravo, vous etes plus rapide à donner les bonnes nouvelles de Musk et Tesla que les mauvaises. il aura fallu vous le reprocher pour que vous vous décidiez à en parler ?
Bon, en tout cas ça commence à faire 3 explosions, deux Falcon 9 et une Dragon. L’image de la maitrise de SpaceX s’écroule. On pourrait aussi parler de l’abandon des récup des coiffes par filet ça a été un fiasco, et l’abandon de la récup du 2nd étage. bref ces problèmes et échec c’est la contrepartie de vouloir aller trop vite.
Pour le succès du StarHopper restons modeste, ça n’a été qu’un très bref allumage au sol d’un unique moteur. On est encore très très loin de crier au succès du programme.

“…l’origine de l’anomalie ayant provoqué l’explosion d’un ou plusieurs des huit moteurs SuperDraco…”

Sauf que l’explosion n’a rien à voir avec les SuperDraco.
Ceux-ci n’étaient même pas en fonction lors de l’explosion.
De plus, chaque moteur est indépendant des autres.
Si un de ceux-ci explose, cela ne cause aucune problème.
Ils sont prévus pour résister à ce genre d’évènement.

Il y a du avoir une fuite multiple des réservoirs (conburant et carburant) ou des tuyaux/valves pour que cela se termine en explosion. Or cela est peu probable. Ce qui fait que la cause de l’explosion n’a pas encore été déterminée.