Forum Clubic

Commentaires : La NASA lance un appel à projets pour créer le futur module lunaire de la mission Artemis

Le gouvernement américain a imposé une feuille de route ambitieuse à la NASA, lui imposant de retourner sur la Lune d’ici 2024. Pour répondre à cette demande, l’agence spatiale a donc décidé de s’allier à des entreprises privées, qui se chargeront de la conception des atterrisseurs lunaires.

" l’agence spatiale a donc décidé de s’allier à des entreprises privées" ==> comme elle l’a toujours fait…

2 J'aime

Donnez 200 milliards à la NASA et au final SpaceX passera tout de même devant avec son Starship + Super Heavy développé avec moins de 3 milliards de dollars.

SpaceX se posera sur la Lune avant la NASA.
SpaceX se posera sur Mars avant la NASA.
SpaceX construira le premier véritable vaisseau spatial, avant la NASA.

La NASA et ses copains n’existent que pour gaspiller l’argent des contribuables tout en remplissant les poches des hauts dirigeants de Boeing, Aerojet Rocketdyne, Jacobs, Lockheed Martin, Northrop Grumman, Sierra Nevada, Raytheon, General Dynamics, United Technologies, …

1 J'aime

Encore un fan d’Elon Musk qui ne sait pas dire merci !

Car c’est oublier un peu vite que Space X n’existerait plus sans les contrats de la NASA. Contrats qui lui donne de nombreux privilèges comme l’accès à tout le savoir et savoir-faire du centre Goddard (des décennies de R&D, ça se chiffre à combien ?). Ou encore, à la mises à disposition de personnel spécialisé chaque fois que nécessaire, comme pour les lancements, ou après un échec. Car étant partie prenante, la NASA n’a pas d’autre choix que d’envoyer ces experts au chevet de Space X (ça n’a jamais manqué, même pour la destruction d’AMOS-6). Et bien sûr, il ne faut pas oublier tout ce qui vient de l’USAF !
Alors oui, les autres fonctionnent de la même manière, mais il faut arrêter de faire passer Space X pour une exception. D’ailleurs elle vient de se lancer dans un nouveau procès contre l’USAF (et oui un de plus) pour ne pas avoir eu sa part du gâteaux dans le programme LSA (un contrat à l’allure de subvention cachée bien juteuse).

1 J'aime