Commentaires : La ministre française des Armées ne veut pas des technologies autonomes dans les conflits

Florence Parly a apporté toute la modération possible quant à l’utilisation de l’intelligence artificielle dans les conflits armés, dans un discours prononcé vendredi.

Vaut mieux envoyer des humains se faire exploser, c’est sûr.

1 « J'aime »

Et ce, contre des machines de préférence, car les autres, vont pas faire autant de chichis.

1 « J'aime »

à partir du moment où il y aura de l’IA dans les armées, plus besoin de ministre, elle perdra son poste entre autre …

1 « J'aime »

C’est pas une grande perte.

1 « J'aime »

je ne pense pas que cela soit dit dans ce sens la mais plutot dans le sens “si on donne le pouvoir a des machines de decider et de pouvoir tuer … on part au devant de gros ennuis …” (bugs, piratage …)

J’ai peur que le ministère s’arrete aux grandes lignes au lieu de ne filtrer que la partie du choix de tuer.
D’un autre côté, à mon avis, on doit déjà avoir pas mal d’IA dans les équipements militaires

1 « J'aime »

c’est clair. C’est bien d’avoir de l’ethique mais en cas de conflit armé, les 2/3 du globes n’en ont rien à foutre. Dommage d’envoyer des hommes se faire tuer contre des robots.

1 « J'aime »

Une MAJ de la convention de Genève en vue ? Aka le guide d’achats des armées conventionnelles, vous savez les fameux écrits qui vous dicte la meilleure façon de tuer, pour que ça soit propre etc… parce que oui en guerre il faut faire attention à la façon dont vous tuez l’adversaire, pas de lance-flamme mais des bombardements à l’AC-130 ça passe vous comprenez ? Ou pas de mine AP mais des drones aux lances roquettes ça le fait, vous comprenez la différence n’est-ce pas ?

possible en effet … l’IA pose un probleme d’ethique … Tant que c’est l’homme qui decide …
C’est un peu le même probleme qu’avec les pilotes de drones. Difficile d’aprehender totalement une situation
en etant a des milliers de kilometres de la zone d’action.

En gros elle dit non à SKYNET… celà dit parfois vaut mieux envoyer un drone (piloté par un humain) que avoir des pertes humaines.

Elle dis pas de robot autonome avec le droit de tuer, elle ne dit pas non au drone …

Je tiens à vous rappeler qu’il y a quelques semaines / mois, la France était en train de pleurer au sujet des drones armés qui sont immoraux et dangereux.

Entre un drone armée autonome et un drone armée contrôlé par l’homme je préfère tout de même la 2nde option.

Après c’est beau de dire les autres vont avoir des drones autonome armée sans scrupule mais concrètement il me semble pas que l’armée française sois envoyé au front face a des armées de superpuissance qui peuvent se permettre ce genre de techno pour le moment …

moi je préfère pas de guerre du tout!

1 « J'aime »

Ça fait plus que quelques semaines ou mois, car depuis 2018 la DGA travaille à adapter des armements sur les drones utilisés par l’armée française…

Je pense que c’est une décision manquant de réflexion, il est peu probable qu’un tel projet de loi concerne tout les pays et ceux qui ne seront pas concernés ne s’encombrer ont pas d’un tel état d’esprit et prendront un atout qui pourrait être déterminant par rapport aux autres. En gros, à partir du moment ou une armée emploiera ce genre de technologie sur un champ de bataille, je ne vois pas comment les autres nations pourraient ne pas suivre sous peine d’être battues pratiquement a coup sûr.

Les premiers qui utiliseront ces technologies prendront un avantage qui pourrait être définitif par rapport a ceux qui ne les utiliseront pas.

Il est illusoire de vouloir un moratoire sur ce thème si non signé par tout les pays.Certains pays ne s’encombreront pas de ce genre de considerations.