Forum Clubic

Commentaires : La majorité des publicités anti-vaccins sur Facebook issues de seulement deux organisations

Une étude américaine s’est intéressée aux annonces sponsorisées diffusant sur Facebook de fausses informations quant à la vaccination. Bilan : 54 % de ces publicités, publiées entre décembre 2018 et février 2019, ont été achetées par deux activistes luttant contre l’obligation de se faire vacciner.

Facebook est nul en termes de modération. On voit bien que l’intelligence artificielle n’existe pas et les algorithmes sont corrompus à force d’exceptions. Ils ont créé un outil intelligent et génial, mais ce sont des modérateurs payés 2€ de l’heure depuis des pays du tiers-monde qui gèrent les exceptions. Du coup, là où il y a de l’argent, il n’y a plus de règle. Les règles, c’est pour les pauvres, les consommateurs.

En même temps, prendre un « Un nourrisson en bonne santé de 14 semaines reçoit 8 vaccins et meurt dans les 48 heures » pour argent comptant…

Le Fake News est l’arme ultime, c’est pas cher, et c’est diffusé gratuitement par la seule ressource inépuisable de la planète : les imbéciles.

2 J'aime

qui décide des fake news ? qui détient la vérité et qui la cache ? qui peut prouver le contraire ? Attention au fake du fake …

1 J'aime

Ils ne sont pas nuls, ils ne modèrent pas ! L’argent n’a pas d’odeur !

1 J'aime

Ces pubs fake news sont faites pour faire basculer les gens fragiles et prêt à le croire !

La bonne solution, c’est d’éduquer ces gens pour qu’ils apprennent à trier l’information.

Trier l’information à leur place, c’est de l’infantilisation. Et c’est un cercle vicieux.

Plus on trie l’information à la place des gens, moins les gens deviennent capable de le faire par eux même.

Et celui qui trie l’information possède alors un pouvoir de manipulation fabuleux sur une armée de moutons totalement incapable de discernement.

Il n’y a qu’a voir tout ces gens qui ont été nourris aux informations « officielles » des journaux télévisés pendant des années et qui croient tout ce qu’on leur raconte.

1 J'aime

Non, l’arme ultime de la désinformation, c’est la pensée unique, la désinformation d’état.

Allez dans un pays communiste, vous comprendrez.

Du reste, il est très facile de combattre les arguments des anti vaccins.

-> Combien de morts causés par les vaccins. Et combien de morts évités par les vaccins. Débat terminé…

Pour ceux qui ont encore des doutes : https://www.youtube.com/watch?v=1CifyVPCZ10

Cela dit, le débat n’est pas complètement inutile parce qu’il ne se limite pas à « pour ou contre la vaccination » mais qu’il a aussi soulevé le problème de la qualité des vaccins.

C’est peut-être facile de combattre leurs arguments, mais très peu de gens non vaccinés suffisent à beaucoup détériorer l’efficacité d’une campagne (de vaccination).
C’est pas proportionnel, passé un seuil chaque type non vacciné est un possible foyer qui flingue tout.

Donc convaincre une poignée de gens à ne pas se vacciner peut très bien provoquer des milliers de malades.

Ultra efficace, gratuit, vecteur de transfert du fake illimité.
(en même temps si les pouvoirs étaient clean, il n’y aurait pas autant de doutes)

j’ai eu la rougeole il y a 45 ans et je suis toujours là pour en parler. Je ne suis pas contre les vaccins, mais 11 c’est trop, nos bébés ne sont pas des cobayes !

C’est bien pour cela que la vaccination pour les enfants est obligatoire.

Et il faut avoir conscience que plus on cherche à empêcher un débat, plus les complotistes ont des arguments pour prétendre qu’il y aurait quelque chose à cacher.

Quand on est sur un sujet ou l’on possède des arguments aussi fort, je pense que la censure est totalement contre productive. La censure est une forme d’aveu de faiblesse idéologique.

Nous sommes à l’heure ou la plupart des gens ont assez d’instruction pour comprendre les sujets médicaux.

Une chose intelligente que l’on pourrait faire contre ces campagnes tendancieuses plutôt que de les censurer, c’est les obliger à mentionner un droit de réponse. Une sorte de droit à contredire.

Parce qu’il y a aussi des arguments en faveur des vaccins qui peuvent frapper les esprits : Mon voisin est mort de la grippe l’année dernière. Il était en bonne santé. Pas très agé. Je pense qu’il n’était pas vacciné…

j’ai eu la rougeole il y a 45 ans et je suis toujours là pour en parler.

Certains n’ont pas eu cette chance. Et pour ma part, j’ai bien failli en mourir.

Il faut bien comprendre que ceux qui prennent la décision de vacciner une population ont des chiffres. Avec d’un côté les gens qui meurent de la maladie. Et de l’autre, les éventuels morts causés par un vaccin.

Je ne suis pas contre les vaccins, mais 11 c’est trop, nos bébés ne sont pas des cobayes !

Pour ma part, je me poserait la question autrement : les maladies concernées par ces vaccins sont t’elles dangereuses ? En d’autre termes, combien font t’elles de mort chaque année.

Il faut bien comprendre aussi que l’enjeu derrière la vaccination, c’est aussi la possibilité d’éradiquer totalement certaines maladies. Pour certaines, on y est quasiment parvenu.

Permet moi d’en douter…

… Et donner un droit de réponse sur les RS est illusoire. L’imbécile qui lit « Les sans-papier (forcement non vaccinés) qui gagnent 12x plus qu’un français qui travail sans rien foutre ont les couilles carrés bourrées de bactérie SIDA » ne cherche pas à comprendre quoi que se soit, ni à fournir le lien de sa source et donc du droit de réponse a ses potes aux troquet du coin…

Les fake News c’est comme la grippe : tous les imbéciles sont des vecteurs (non vaccinés) de la maladie « ignorance ».
Et l’obscurantisme grandissant de notre monde ne va rien arranger.

Permet moi d’en douter…

Il y a des étudiants en médecine qui font des video de vulgarisation sur Youtube qui sont extrêmement bien faites et tout à fait compréhensible par le très grand public.
Je trouve la démarche bien plus intelligente que ceux qui ont une vision élitiste et une attitude du genre « on est des spécialistes avec des gros diplomes, on décide pour vous, on a pas de compte à vous rendre à vous la plèbe ».
Je pense sincèrement que ces sujets sont une question de pédagogie. Car il ne faut pas oublier que dans une démocratie, c’est le peuple qui décide.

… Et donner un droit de réponse sur les RS est illusoire. L’imbécile qui lit « Les sans-papier (forcement non vaccinés) qui gagnent 12x plus qu’un français qui travail sans rien foutre ont les couilles carrés bourrées de bactérie SIDA » ne cherche pas à comprendre quoi que se soit, ni à fournir le lien de sa source et donc du droit de réponse a ses potes aux troquet du coin…

De toute façon, ceux la, tu ne les empêchera jamais de croire dans le ramassis de conneries qu’ils ont envie de penser. Ni de faire tourner leurs idées moisies dans les troquet du coin.

Et d’ailleurs, plus c’est interdit, plus c’est censuré, plus ils seront persuadé d’avoir raison. Et plus cela rendra leurs idées attirantes pour une certaine frange de la population.

La censure n’aura qu’un seul effet : tu ne pourra plus débattre sur le sujet de manière publique. Donc tu ne pourra même plus combattre leurs idées par le débat et les arguments. Ce qui au final les arrange bien. Car c’est bien sur le terrain du débat qu’ils sont le plus faible.

Les fake News c’est comme la grippe : tous les imbéciles sont des vecteurs (non vaccinés) de la maladie « ignorance ».
Et l’obscurantisme grandissant de notre monde ne va rien arranger.

Mais il faut garder à l’esprit qu’on ne peut pas combattre l’obscurantisme par l’obscurantisme. Il n’y a pas d’autre voie dans une démocratie que de faire preuve de transparence et de pédagogie pour faire comprendre au maximum de gens les raisons qui sont derrière un choix de société.

L’effet délétère des vaccins est bien connu ! L’autre fois il y a ce gamin qui s’était fait vacciner, puis en rentrant chez lui il a mouru dans un accident de voiture. Encore un coup des lobby tout ça.

Parenthèse à part, il faut aussi noter que les lobbys pharmaceutiques poussent pour généraliser des traitements facultatifs ou en dehors des préconisations de la médecine, il ne faut pas oublier que l’unique but de ces entreprises est de faire un max de bénéfice. De nombreuses pratiques dégueulasses ont été documentés en France, comme la surprescription de traitements lourds au travers de la corruption des médecins qui, comme nous tous, sont des êtres humains qui aiment les belles voitures et les grandes maisons.

la rougeole, pour toute l’Europe en 2018, année du pic dont la moitié est en Ukraine = 37 morts et 41000 malades.
C’était 10 fois mois en 2015.
Pour 716 Millions d’habitants. !!!
Je n’appelle pas ça une épidémie…
Le chiffre qui compte, c’est d’abord le chiffre d’affaire des labos, le lobbying ça coûte cher !

Heu ça c’est les chiffres du S1 2018. Donc déjà il te manque la moitié de l’année.
En plus de ça c’était clairement que le début puisque les chiffres d’août 2019, font état de
89.994 cas. Soit 2fois plus que l’an dernier sur la même période.
Enfin ce sont des morts et des malades évitables et qui eux même coûtent très cher. 15 jours d’hospitalisation même si tu t’en sort c’est pas gratuit…

Etre cobaye, c’est tester des choses.
Cela fait longtemps que les bébés ont autant de vaccins, donc ce ne sont pas des cobayes

longtemps ? ma dernière à 13 ans et elle n’en a eu que 2 obligatoires dont un qui en contient 3