Forum Clubic

Commentaires : La livraison par drone reprend en Suisse après les accidents

Après la suspension du programme de livraison par drone de la Poste suisse au mois de mai de l’année dernière, les vols s’apprêtent à décoller à nouveau, dès lundi 27 janvier.

Pour sauver des vies, oui, pour livrer des colis non, pas la peine de rajouter de la pollution sonore dans les airs car un drone n’est pas du tout silencieux.

4 J'aime

« 45 minutes de vitesse » C’est un concept… :smiley:

Mais tellement, ras le *** de la pollution sonore dans les villes. On veut s’entendre penser !

1 J'aime

Justement, si un camion est remplacé par un drone, alors le bruit est moindre…

Tu es bête où tu es un troll? La capacité d’emport d’un drone et de loin inférieure à un camion, et le bruit bien plus important en règle général. Même si ton drone faisait moins de bruit il en faudrait 200 pour rivaliser avec une petite camionette, D"où plus de nuisances globales. Sans compter la moindre efficacité énergétique

Tu es chauve ou coiffé comme un genou ? Allez, je vais perdre à un peu de temps a essayer de t’expliquer des choses logiques en restant à ton niveau. Ce que tu avances n’est pas vérifiable tant que tu ne connais pas l’architecture de la solution mise en place : proximité des centres de livraison, capacité des drones, répartition des livraison sur la journée, capacité opérationnelle des drones. Un camion de livraison et son chauffeur n’ont aucune souplesse : il reste dans les embouteillages, n’est souvent jamais rempli, ne livre pas la nuit, fait plus de km car il doit suivre les voies existantes, laisse le moteur allumé en attendant que le client sorte en peignoir, refait une seconde livraison parce que personne n’était là à la 1ere et un camion diesel fait en général plus de bruit par rapport à un drone. Donc vois tu, rien de te permet de dire qu’une des 2 solution sera moins bruyante qu’une autre, si tu n’as pas toutes les variables en main, encore moins en insultant ton interlocuteur.

Bon, on arrête avec les attaques personnelles, merci.