Forum Clubic

Commentaires : La France compte désormais une nouvelle licorne, valorisée à près de 2 milliards d'euros

Avec une levée de 254 millions d’euros, PayFit entre dans le cercle des licornes françaises. L’entreprise axée autour des ressources humaines franchira le cap des 1 000 salariés en 2022.

1 J'aime

Félicitations et vive l’entrepreneuriat

2 J'aime

Très content pour eux ,vraiment . mais j’espère qu’il ne vont pas finir comme wirecard car ce serais du gâchis.

1 J'aime

J’adore le « Source : Payfit » en bas qui confirme bien que c est du publi reportage.

On sent l’article très orienté.

2 J'aime

Qui confirme rien du tout.

Si t’étais un petit peu moins de mauvaise foi et un peu plus curieux, tu saurais qu’on en a parlé dans tous les gros médias français aujourd’hui. Et dès 6h45 du mat’, la boite étant en direct sur BFM Business ce matin.

Je pense que je peux m’arrêter là :slight_smile:

PS : la source est le post LinkedIn de PayFit, tout simplement. C’est une référence qui est là pour aider le lecteur que tu es censé être à avoir davantage d’infos s’il le souhaite.

3 J'aime

C’est bien joli une page « nos offres » si c’est pour ne rien dire…
Je fuis ce genre d’état d’esprit perso.

Désolé mais c est toi qui n a rien compris. Le contenu de l article vient tout droit du service communication de Payfit.
Aucune prise de recul par Clubic aucune plus value informative.

1 J'aime

Ah donc BFM TV, Les Numériques, Les Echos, Le Figaro, Maddyness, Ouest-France, La Provence et autres, bref tous les gros noms de la presse qui ont relayé l’information depuis ce matin ont tous fait un publi-reportage ?

Toi t’es vraiment un champion hein. Une info est une info. Et quand elle est positive, ça n’en fait pas un publi-reportage. Les médias peuvent encore relayer une info positive sans recevoir un chèque hein.

Heureusement que c’est PayFit qui la donne (l’info c’est la levée de fonds qui fait de l’entreprise une nouvelle licorne) et pas son concurrent. T’as déjà vu Google vanter les résultats d’Apple toi ?

Non seulement tu mens (en parlant de publi-reportage) mais en plus tu insistes en disant que je n’ai rien compris (alors que je suis l’auteur de l’article, donc qui de mieux que moi et la rédaction pour te dire que ce n’est pas un publi-reportage).

Et autre chose, une boîte ne paie AUCUN MEDIA pour dire qu’elle a fait une levée de fonds, ça ne fonctionne pas comme ça le métier. Mais ça aussi, tu dois maîtriser hein :wink:

Je m’arrête là. Bonne soirée :+1:

1 J'aime

Alors je n’ai peut être pas tout compris…une licorne ce n’est pas une entreprise qui atteint le milliard et non 2 milliards ?
Parce ce que si c’est le cas s’en était déjà une, non ?

C’est une bonne remarque,

Mais en fait, si la levée de fonds permet à PayFit de devenir une licorne, sa valorisation, elle, ne dépend pas que de la levée de fonds. Il y a d’autres facteurs aussi qui jouent sur la valorisation, comme les résultats de l’entreprise, la trésorerie etc. :slight_smile: En gros, PayFit ne pèse pas 1,8 milliard parce qu’elle a levé 1,8 milliard. Non, elle a levé beaucoup moins. Mais d’autres leviers économiques doivent expliquer cette valorisation :wink:

J’espère avoir répondu à ta question. Pour le reste, je ne suis pas dans le secret des finances d’une entreprise privée ^^

Pas sûr d’avoir tout compris :grin: désolé Alex. Si je comprends bien ce que tu veux me dire. La société a levé 200 millions ce qui lui a permis d’augmenter sa valorisation boursière, les investisseurs achetant des actions car ils y voient du potentiel. Du coup la demande fait monter le prix de l’action et lui fait dépasser en peu de temps le seuil du milliard ? C’est ça?

Pas de souci :smiley:

C’est sa valorisation d’entreprise globale qui a augmenté, pas sa valorisation boursière, puisque l’entreprise n’est pas cotée pour le moment :wink:

1 J'aime