Forum Clubic

Commentaires : La dernière mise à jour de l'équivalent anglais de TousAntiCovid banni des stores Android et Apple pour tracking excessif

La dernière version de l’application NHS COVID-19 a été bloquée outre-Manche. Une nouvelle fonctionnalité demandait aux utilisateurs de partager la liste des lieux qu’ils avaient visités s’ils étaient testés positifs.

1 J'aime

Ahaha Google, ont en parle de Google Maps Timeline qui te suis partout et que tu a droit à un récapitulatif de tous les endroit où tu a mis les pieds chaque mois sur ta boite Gmail.

6 J'aime

Le comble pour Apple et Google qui espionnent leurs « clients » en permanence

4 J'aime

C’était l’une des conditions à respecter pour recevoir le soutien des deux géants, qui n’ont donc pas eu d’autre choix que de suspendre la mise à jour, censée au départ être disponible à compter du 12 avril, date tant attendue de réouverture des pubs et restaurants outre-Manche.

Pardon ?! Apple et Google n’ont « pas eu le choix » ? Jusqu’à preuve du contraire, les géants technologiques ont, justement, parfaitement le choix d’approuver ou refuser des applications sur leur boutique respective. Ce genre d’affaire ne fait que démontrer les dangers de la main-mise d’Apple et Google sur le marché des systèmes d’exploitation pour téléphones portables. :-/

2 J'aime

C’est assez ironique comme situation, mais je comprends (enfin pas sûr) qu’ils ne veulent pas faire un mélange des genres dans la même application.

D’un côté ils soutiennent une application qui est anonyme et ne fait pas géolocalisation, et l’autre une mise à jour rajoute la géolocalisation. Après je ne sait pas si le partage est anonyme.

Je crains que l’état Français fasse le même choix et continue de faire de StopTousAntiTeleCovid une application fourtout. Cela ne peut que brouiller les piste.

L’application obligatoire de traçage chinois, elle est pas sur le play store de google ?

1 J'aime

Google et les google apps (à part translate il me semble) sont bloqués en Chine, donc pas de playstore.

Seulement si tu l’actives; c’est désactivé par défaut.

Il me semble aussi. Donc si le gouvernement chinois impose une app de traçage, ça sera sûrement en passant par les constructeurs de téléphones directement.

Ben le fait est qu’ils font la guerre à ce genre d’app en ce moment (Je parle des apps qui font du tracking abusif)… et les raisons sont directement liés aux gouvernement qui veulent plus de controle sur ce genre de chose. Par exemple, l’adminstration Biden qui menace de démanteler google. Ce serait juste pas cohérent de refuser tout un tas d’app et de permettre à celle ci d’exister sous cette forme.

Voilà une affirmation bien tranchée mais pourrais tu développer un peu en nous donnant des exemples et si possible quelques sources.

En Chine, Apple retire régulièrement des applications de sa boutique sur demande du gouvernement, sans que celles-ci n’enfreignent les règles (arbitraires) qu’elle a mise en place.
On constate la totale hypocrisie de la Pomme dans le domaine : elle courbe le dos face au pouvoir en place dans une dictature, mais refuse une demande du gouvernement dans une démocratie. :nauseated_face:

1 J'aime

Pour le coup, en ce moment, c’est surtout google qui s’est rigidifié.
Et sinon, bah… c’est les règles qui ont été poussé par les propres gouvernement qui veulent eux meme les enfreindre hein… donc le foutage de gueule, il est pas que d’un coté xD
Et je ne suis pas spécialement un défenseur d’apple et de google ^^

Non. Les règles, que ce soit concernant les applications possibles sur les boutiques d’Apple et de Google ou concernant l’API Exposure Notification, développée par elles ce sont les deux entreprises qui les ont définies.

TOut ce qui concerne le tracking de la position utilisateur, ça a été changé récemment par Google suite à la pression des gouverments (Bon pour le coup, c’est surtout les démocrates Americain et Biden qui menace de démanteler Google, mais c’est pas les premiers à se plaindre de ça et pas pour de mauvaises raisons, vu la quantité d’abus).
Après tu me peux dire que c’est n’importe quoi, que ce n’est pas vrai que c’est une pure volonté de Google… et je me contenterai de hausser les épaules : « Si tu le dis »
Après pour Apple, ils sont de base plus fermés, mais ils ont eux meme recemment rendu l’usage de certaines données encore plus stricts.

Non, je vais simplement te demander de me donner des sources, car je n’ai pas entendu parler de ça. Merci par avance.

Bah écoute les sources c’est toutes les actus qui parlent de l’envie de Biden d’en découdre avec les GAFAM et les menaces de démantèlement. Là dessus, tu dois etre au courant. Pour le reste, mes sources c’est pas de sources internet, mais des contacts plutot sérieux à mon taff. Donc t’as tout à fait raison de douter de mon propos et c’est pas grave. Comme je disais plus haut, je vais juste hausser les épaules :slight_smile:

Je suis au courant, en effet. Ça n’est en rien lié à un hypothétique changement par Google du tracking de la position de l’utilisateur. Les menaces de démantèlement de l’administration Biden vis-à-vis des G.A.F.A.M. concernent leur position dominante et les impacts que cela a sur la concurrence.

Sinon, je ne remets pas en question le sérieux de ces contacts, mais la question ne change pas : quelles sont leurs sources ?

Leurs sources ? Je ne les connais pas personnellement, mais bon on bosse dans le domaine dans les apps mobiles. Et comme j’ai dit je te demande pas de me croire sur parole. Je leur accorde juste personnellement du crédit. Donc ma réponse est toujours la même : Je hausse les épaules.
J’assume botter en touche par manque de temps :slight_smile:

Pour ma part je trouve curieux de ne pas les demander. Si demain un de mes collègues me dit que Microsoft s’apprête à lancer la fabrication de sa prochaine Xbox exclusivement dans de nouvelles usines en Namibie, je ne le croirai pas sur parole. :smile:

@pecore

Google MAPS Timeline envoie régulièrement un e-mail sur gmail avec les différents lieux visités , les dates, etc… Il y a même l historique complet sur plusieurs années.