Forum Clubic

Commentaires : La crypto de Facebook, Libra, se fait lâcher par Mastercard, Visa, eBay et Stripe

Les principales sociétés de paiement ont annoncé ne plus vouloir rejoindre l’association Libra. En cause, le manque d’explications claires de la part de Facebook suite aux demandes et critiques des régulateurs américains.

La réaction du Bruno Lemaire est attendue, bien sûr il est attaché au privilège séculier de l’état de battre monnaie.
Mais pour le consommateur, une crypto stable pourrait avoir quelques avantages, notamment d’échapper à la fiscalité. Pas étonnant que les états cherchent à stopper ce projet.

2 J'aime

Nicolas Sarkozy te remercie également pour le conseil .

En France, Bruno Le Maire a été catégorique lors d’une réunion de l’OCDE et a affirmé : « Nous ne pouvons pas autoriser le développement du Libra sur le sol européen ».

Si je comprends bien, l’Europe c’est Lemaire… Eh ben on est mal barrés…

bon débarras, mélanger finance et réseaux sociaux, l’anarchie des deux réunis je vois pas à qui ça manquerai à part les masos. Imaginez une rumeur facebook et un crack boursier dans le même camps °_° Sérieusement

1 J'aime

Tu crois benoitement que ça va servir la cause des gilets jaunes ? que par exemple ça les aidera à ne pas déclarer la vente des cèpes cueillis vendus sur le boncoin ou du couple de smicard louant son appartement 1 semaine au black ou encore l’etudiant donnant des cours de soutien scolaire non déclarés. C’est sur que c’est le sport national français de vouloir échapper au fisc d’autant plus quand nos modèles au sommet de l’état ne brillent pas par leur piété républicaine.
Mais on aura beau critiquer le(s) gouvernement(s) entre ça et la porte ouverte à un délire ultralibéral non régulé laissant place au blanchiment de masse des activités criminelles internationales… y a quand même pas photo.

sauf que les états européens ne battent plus leur monnaie

Si, notre monnaie c’est l’euro et nous sommes présents à la banque centrale européenne pour décider de son avenir. l’euro c’est un pourcentage fixe de franc, de DM, etc. donc la France, conjointement avec les autres pays de la zone euro, garde le privilège d’émettre de la monnaie et y est très attachée.

La valeure du franc a été fixée à titre indicatif. Cette monnaie n’existe plus.

oui notre monnaie maintenant c’est l’euro et nous émettons de la monnaie fiduciaire en euros, des obligations en euros, des bons du trésor en euros, bref des milliards et des milliards d’euros. et je ne crois pas que les autorités françaises souhaitent s’asseoir sur ce privilège.

Mais c’est la BCE qui fixe la valeur de l’euro, pas une nation donc pas la France.

L’euro a une valeur virtuelle régulée par la fameuse dette tout aussi virtuelle.

Les pays européens vivent à crédit. ils sont donc tenus par les balls par les banques

la BCE fixe certains taux d’intérêts. ce sont la valeur de ces taux et l’offre et la demande d’euros sur les marchés qui fixent la valeur de l’euro par rapport aux autres monnaies.

la dette des états de la zone euro n’est pas forcément détenue par les banques mais par d’autres agents économiques, français ou étrangers. si ils se mettaient à vendre massivement notre dette sur les marchés nous aurions un problème mais ce n’est pas le cas. ils touchent les intérêts de leur placement et savent leur argent en sûreté, car pour le moment une mise en faillite de la France ou de l’Allemagne n’est pas envisageable.

Mais ce sont donc bien ces états de la zone euro qui émettent ces créances et gardent donc une partie de leur pouvoir monétaire, même si le franc ou le DM n’existent plus.