Commentaires : La 5G serait 90% plus efficace que la 4G en termes d'énergie, selon Nokia

Opérateurs mobiles et équipementiers défendent l’idée d’une technologie plus économe en énergie, à l’heure où celle-ci est très décriée.

1 « J'aime »

[…] mais il ne faut pas oublier que […] => de l’esprit critique sur clubic ?! Ça alors ! C’est certain, il va neiger…

(bon j’avoue, j’ai consulté la météo avant de lire cet intéressant article).

1 « J'aime »

Encore une étude dans laquelle on joue sur les mots. Avec les milliards d’objets connectés et hautement indispensables qu’on nous promet grâce à la 5G, les soi-disant 90% d’« efficacité » risquent de passer plutôt inaperçus.

8 « J'aime »

Et sans même partir sur ces prédictions, il faut noter la 5G viendra EN PLUS et non en remplacement de la 2G/3G/4G. Les anciennes installations resteront bien toujours allumées H24 et continueront de consommer autant qu’avant (ou presque).

6 « J'aime »

Coté conso, j’ai cru comprendre que coté mobile c’était plutot l’explosion non ?
https://bgr.com/2020/10/21/iphone-12-5g-battery-life-test/ :wink:

2 « J'aime »

Heureusement que non … c’est bien plus évolué. Cela ne se résume pas à multiplier les stations de base avec des fréquences toujours plus haute. L’amélioration est à tous les niveaux. C’est franchement une merveille d’ingéniosité humaine quand on rentre dans le détail de la complexité physique et mathématique que cela représente. C’est triste d’ailleurs d’étendre autant de commentaires résumer la situation à une question d’argent pour les opérateurs ou de société de consommation pour les abonnés.

8 « J'aime »

On peut toujours s’extasier devant l’ingéniosité humaine, ça n’empêche pas de se poser des questions sur l’utilisation qui est faite de ces avancées. Toute proportion gardée, la conception de la bombe atomique pourrait aussi passer pour une invention remarquable.
Tout ça n’est pas qu’une question physique ou mathématique, elle est surtout un quotidien qui change pour chacun d’entre nous et, dans le cas de la 5G, cette multiplication des connexions (pour ne rester que dans cette problématique) ne va pas sans poser de questions, ni son impact énergétique pour la planète.

7 « J'aime »

Pas beaucoup plus que les autres normes. La grosse différence avec la 4G repose surtout sur le fait d’utiliser un maillage beaucoup plus dense.

Alors si c’est Nokia qui le dit…
C’est comme le gouvernement qui nous disait que les masques ne servait à rien en débit d’épidémie de COVID…

1 « J'aime »

C’est bien d’avoir présenté les deux points de vue : celui de Nokia, et celui de ce professeur. Il est indéniable que de nouvelles possibilités vont induire de nouveaux usages : les routes ont permis plus de voiture, les chemins de fer ont permis l’usage du train, tout ça aux dépends de la nature. Mais on pourrait avancer que contrairement aux routes et aux chemins de fer, l’homme n’a pas vraiment besoin de la 5G. Mais si on va par là, de quoi a-t-on vraiment besoin ? Le philosophe Diogène, vivait dans un tonneau, vêtu de haillons, il s’est débarrassé de son écuelle quand il s’est aperçu que ses mains lui suffisaient pour boire l’eau de la fontaine.
Il est certain qu’avec la 2G, on ne regardait pas de vidéos, on ne consultait pas les news sur internet, c’était très bien. Est-ce qu’on revient à la 2G ?

3 « J'aime »

La on sent bien l’extreme difficulté de faire passer la pillule energetique de la 5G ( on rappel qu’en Chine, dans un article du mois dernier, on disait que la Chine coupait la 5G la nuit car trop energivore pour les capacités de productions chinoise). De meme, Apple, disait que la 5G et le 120hz vidaient la batteire plus vite. Il y a qq mois, dans les specs, il etait dit aussi que la puce 5G consommait plus que son homologue 4G. et aujourdhui, dans un meli melo de vocabulaire, on nous sort une etude contradictoire disant avec un pourcentage assez flou d’efficacité energetique dont personne ne comprend reellement de quoi on parle… Effectivement, il faut au moins 3 antennes 5G pour couvrir l’equivalent 4G, donc la petite amelioration 5G ne couvre pas suffisemebnt, et de loin l’energie qui faudra deployer pour alimenter la 5G, avec des centrales comme fenseihein (qui ont fermé pour cause uniquement politique et pour faire plaisir a qq personnes ecolos), ca va etre un casse tete Francais ( pour la premiere fois depuis des 10 aine d’annees, on est obligé d’importer de l’electricité d’Europe, la 5G n’est pas encore installé…)

1 « J'aime »

Vu que le déploiement de la 5G ne tient pas compte de l’effet sanitaire, oui c’est une question d’argent. Vu que Nokia équipera le réseau britanique et compte bien évincer les chinois ailleurs, alors il faut mettre la 5G en avant quite à avoir un discours politique. On a l’impression de lire un discours de 1970 du genre: « L’amiante, c’est génial, ça permet de faire des économies, tout le monde va en profiter ! »

Comme pour beaucoup de choses, on ne peut conclure qu’après coup. Même pour les masques, par analogie avec la grippe, on pensait à l’époque que les masques ne réduisait le taux de propagation que de quelques %. C’est après plusieurs études que l’on a vu que c’était le truc le plus efficace finalement (entre 50 et 80% de réduction de probabilité d’infection).
Avec la 5G, il faudra voir comment les usages évoluent. Après c’est sur que l’on peut comparer avec la 4G ou pas mal de gens râlent pour les 50 à 100G de leur forfait bien trop juste, donc probablement que ça va exploser en association avec les nouveaux usages permis…

Il ne faut pas tout mélanger. Les coupures nocturnes de la 5G en Chine, ce n’est parce qu’il n’y avait pas assez d’énergie disponible, juste parce qu’il n’y avait pas d’utilisateurs et que les protocoles basse conso n’étaient pas déployés, d’où un cout trop important!
En plus, même si la 5G bouffe 3x plus que la 4G, le pourcentage de la conso globale est ridicule, ce point seul ne remet en rien en question le réseau électrique français.
Par contre effectivement, l’étude Nokia ne prend en compte qu’une partie du problème (l’efficacité de la transmission du signal) alors que le problème est plus global: (traitement + émission + réception + traitement) * nouveau usages…

2 « J'aime »

Chacun son petit cancer ^^, y compris les enfants on y arrivera :slight_smile: ! Ça donnera du taf aux labos en plus …

Ce professeur émérite est un neuneu…
Un véhicule autonome n’a pas besoin de 5G pour être guidé, sinon il n’est pas autonome, c’est un drone.
Aurez vous la 5G en plein désert ? il y en a en France, les landes par exemple…
La 5G est utilisée pour la communication entre les véhicules sans passer par le réseau d’un opérateur, la 5G a été préférée au WiFi par l’UE.
Si vous voulez distraire les passagers, il y aura bien la 5G avec les trous de couverture… De nos déserts…

Oui revenons à la 2G EDGE.
La compression de données par les fractales sera développée.
Mon téléphone tenait une semaine…
Que c’était bien la 2G.
Euh ! on basculera sur le WiFi tout le temps, la couverture nationale est très importante avec toutes les box.

C’est dans la norme de couper les cellules quand une autre peu écouler le trafic.
Déjà en place sur la 4G en France…

il faudrait que le prochain standard soit compatible les autres et les remplacent… tout en apporant sont lot d’amelioration mais en gardant la compatibilité… sinon on ne va pas s’en sortir avec bientot 6 antenne fois le nombre d’operateur…

La 5G c’est une techno de transmission sans fil entre des terminaux et une antenne.
Les traitements sur le terminal (smartphone, voiture connectée, etc.) ce n’est pas de la 5G.
La transmission du signal sur le backbone après l’antenne, ce n’est pas de la 5G.
Pourquoi vouloir les compter dans la consommation de la 5G monsieur Cappy ?