Forum Clubic

Commentaires : Kaspersky : "Les données médicales valent plus cher que les données bancaires" (T. de Coatpont)

Quinze ans après la création de sa branche française, Kaspersky a beaucoup à dire sur la cybersécurité d’hier, d’aujourd’hui et de demain. Clubic a interviewé le directeur général France de la société moscovite.

L’effet sera totalement destructeur.

Au moindre problème de santé, vous serez « classé à vie ».

Par exemple, les organismes de crédit refuseront de prêter.

Les mutuelles vous présenteront des tarifs dissuasifs.

Et pour ceux qui pensent que je plaisante, on voit déjà ces problèmes aux USA.

Dans ce contexte, un dossier médical partagé, c’était une très mauvaise idée.

L’informatique, c’est quelque chose de dangereux. Notre société va à la catastrophe si elle continue à écarter les gens qui ont un peu de réflexion sur ces problèmes des processus de décision.

3 J'aime

« L’informatique, c’est quelque chose de dangereux. »

C’est dangereux, mais c’est l’homme qui le rend dangereux. L’informatique est par sa fonction, un outil qui rend la vie plus simple.

Tout le monde a bien compris ce que peut y gagné mais la plupart ignore encore ce que l’on peut y perdre.

1 J'aime

L’informatique n’est qu’un outil.
Un outil n’est pas dangereux en lui-même. Le danger vient de la personne qui utilise l’outil: incompétence ou volonté de nuire.
Pour de des très nombreux outils, je trouve que l’humanité n’a pas la sagesse nécessaire pour utiliser ces outils.

2 J'aime

L’informatique est par sa fonction, un outil qui rend la vie plus simple.

Non.

C’est une idée reçue qui a été popularisée à coup de millions de dollars par le marketing des grands constructeurs d’ordinateurs et des grands éditeurs de logiciels. Et ça date du millieu des années 80.

En réalité, l’ordinateur est l’un des objet les plus complexe jamais inventé par l’homme. C’est un outil d’une puissance extraordinaire. Mais c’est un outil complexe.

Croire que l’informatique serait un outil destiné à simplifier la vie est précisément ce qui à mené des millions de gens à penser qu’ils peuvent utiliser les ordinateurs sans aucune formation ni réflexion sur le sujet.

Le résultat est sans surprise une belle catastrophe.

C’est dangereux, mais c’est l’homme qui le rend dangereux.

Bien sûr.

Mais ce qui compte, c’est d’en comprendre la raison. Le peuple à voulu utiliser l’informatique sans faire l’effort de s’y former.

Un peu comme des enfants qui jouent avec le feu.

1 J'aime

Le danger vient de la personne qui utilise l’outil: incompétence ou volonté de nuire.

En l’occurrence, l’incompétence et la naïveté du plus grand nombre sur l’informatique laisse libre cours a toutes les mauvaises intentions habituelles de l’homme : cupidité, avidité de pouvoir, etc…

la question que je me pose est pourquoi les données médicales ont une plus grande valeur que les données de cartes de crédits?
Qui est intéressé par avoir des informations sur la santé des gens et prêt à payer beaucoup pour cela.

Assurances, mutuelles, banques, labo pharmaceutiques, fabricants d’objets connectés destinés à la santé, les chercheurs… J’en oublie sûrement…

C’est également les seuls acteurs que je comprends un intérêt, mais voir les mutuelles acheter des données volées est un jeu dangereux, cela pourrait le coûter très cher. A mon sens, s’il se font prendre, ils pourraient disparaître (licence d’assurance retirée) selon qui a approuvé + les amendes RGPD/GDPR. Cela me surprend qu’un business aussi régulé ose prendre autant de risques.