Forum Clubic

Commentaires : Jurassic Park ou la recréation par clonage d'espèces disparues

Ressusciter des espèces disparues, un scandale ? Oui, plutôt. Avec Jurassic Park, Spielberg fait revivre des animaux morts, enterrés et déterrés : les dinosaures. Extrapolant l’actualité scientifique de l’époque, il imagine un monde où les techniques avancent plus vite que la réflexion éthique… Mais ne vous méprenez pas, il s’agit bien là d’une fiction.

2 J'aime

L’article fait mention de la nature qui reprend ses droits dans le film et cela est en partie vrai puisque les dinosaures en théorie unisexes arrivent (allez savoir comment) à trouver le moyen de se reproduire. Mais ce qui fait vraiment déraper l’histoire ce n’est pas tant la nature que la nature… humaine. L’arrogance d’un milliardaire va se heurter à l’avidité d’un seul de ses employés, détestable à souhait et ce sont ces faiblesse humaines qui vont être la cause des problèmes rencontrés par les héros.

Je ne sais plus si c’est beaucoup détaillé dans le film, mais dans le livre il est expliqué que certaines séquences manquantes dans l’ADN des fossiles de dinosaures ont été comblées grâce à de l’ADN de plusieurs espèces de grenouilles, dont certaines hermaphrodites.
Et PAF, ça a fait des Chocapics.

5 J'aime

Oui, je me rappelle que c’est expliqué comme ça dans le livre et que les grenouilles peuvent, lorsque qu’il y a trop d’individus du même genre, changer de sexe (ah bon ? hum, mouais :thinking:) Dans le film ils disent simplement « la nature trouve toujours un chemin ». L’histoire de la grenouille transsexuelle n’avait pas dû plus plaire à Spielberg qu’à moi.

C’était pourtant expliqué dans le film. ^^

2 J'aime

Bon article de synthese. Mais pour rester factuel. Le clonage etait un mythe il ya quelques annees. Aujourdhui un chinois fortuné peux faire cloner son chien a chaque fois kil meurt. Ce ki parait impossible aujourhui le sera sans doute demain y compris le clonage denfants disparus prematurement par quelques parents eplorés et fortunés. Le clonage despeces disparues nest certainement pas exclus. Les restes de gros mamiferes dans le permafrost oui ailleurs sont une piste et les progres en genetique avancent a pas de geant. Il faut lire les revues scientifiques pour sen rendre compte. Demain sera etonnant mais pas forcément ethique.on mange bien des aliments transgenique…

J’adhère à la conclusion de cet article…

1 J'aime

en ce moment le seul truc qui m’intéresse c’est la plante qui fait des tomates et des pieds de patates… j’ai plus de place dans mon jardin et on va tous crever de faim avec votre connerie de virus du wuhan

1 J'aime

« les grenouilles peuvent, lorsque qu’il y a trop d’individus du même genre, changer de sexe (ah bon ? hum, mouais :thinking:) »

Les conditions du changement de sexe ne sont pas toujours claires, mais cela existe bien.

Il n’y a pas que la grenouille qui soit hermaphrodite, les escargots, le lombric, les tortues d’eau douce, les huîtres… le sont aussi… Il paraît que le mérou le puisse quand il n’y a plus de mâle dominant (source Wikipédia).

Et l’homme aussi mais c’est une autre histoire…

Attention à ne pas faire de confusion. Hermaphrodite signifie qui possède les deux genres, les deux organes reproducteurs dès le départ, même s’ils n’atteignent pas la maturité au même moment. C’est peu commun mais pas rare. On le trouve aussi chez certaines plantes.
Dans le roman et le film il est question de changement de sexe spontané et ça, pour ce que j’en sais, c’est beaucoup plus rare, même si apparemment ça existe (cf : @ramses_deux).

Je ne trouve pas que dans le film le milliardaire Hammond soit si arrogant que ça. Il me paraît être redevenu un gosse en réalisant son rêve qui date probablement depuis son enfance, preuve en est sa grande naïveté incrédule incapable de réfléchir sur les mises en garde du personnage incarné par Jeff Goldblum. D’ailleurs le fameux « j’ai dépensé sans compter » est plus un gimmick qui donne à plusieurs reprises une tournure comique aux péripéties plutôt qu’une volonté de le dépeindre comme un pingre arrogant.

Impossible n’est pas Français.

Certains disaient qu’ils étaient impossible de dépasser les 30km/h.
D’autres que SpaceX était une blague.
Des exemples de rupture, il y en a tout un tas.
Des gestations extra-utérines existent aussi.

Je ne suis pas compétent pour dire si cela sera possible un jour ou non.
Mais je sais que l’homme (expert compris) se surprend régulièrement.
Bref wait and see le reste n’est que du vent

J’ai toujours un soucis avec les formules du type « la nature qui reprend ses droits » et autres humanisations de la nature, qui la présentent comme une entité pensante, extérieure à l’homme, souvent juste et bienveillante, voire même vengeresse…

La réalité, c’est qu’il y a un univers, des galaxies, des planètes, la terre, avec des plantes, des environnements divers et variés, et des animaux dont l’être humain n’est qu’une des espèces. Les animaux agissent, certains chasses, tuent, font de l’élevage (les fourmis par exemple), dansent, chantent, construisent des barrages (castors), des routes ou vont sur la lune…

On a définit « Nature » comme « Tout sauf l’être humain ». Mais du coup, c’est une simple définition arbitraire et on ne peut pas l’utiliser pour argumenter du style « Ce qui est naturel est bien, ce qui ne l’est pas est mal ». Et la nature n’est pas une entité pensante, elle n’est pas capable de planifier une vengeance, de « reprendre ses droits » (concept purement humain et donc, par définition, non naturel).

J’adore l’archéologie et la paléontologie et leurs formes combinées. Alors déjà je trouve que d’aller déterrer tous les Egyptiens de l’antiquité pour les mettre dans des musées, c’est un peu de mauvais goût.

On ne va quand même pas ramener à la vie tous les néandertaliens. Pour faire quoi ? Se faire prévaloir et constater qu’effectivement nous sommes plus évolués. Mais peut-être pas tant que cela puisqu’on a tous du néandertal en nous.

Ce n’est pas une « humanisation » de la nature. En fait, pour bien comprendre la dichotomie qui s’opère entre la Nature et l’Homme, il faut reprendre le mythe de Prométhée et le vol du « Feu Sacré ».
L’humanisation de la nature revient à des concepts comme Gaïa et autres théories New-Age.

L’homme a toujours agit sur la nature depuis la nuit des temps : pour occuper des sols, chasser, couper des arbres pour faire du feu et construire des campements, etc. Les déforestations ne datent pas d’aujourd’hui.

Après l’homme est allé plus loin en exploitant les énergies fossiles. Ce qui ne serait pas forcément la cause du réchauffement climatique. Il y a toujours eu des changements climatiques et des extinctions de masse dans l’histoire de la terre. On ne verra pas ça de notre vivant mais nous sommes à l’aube d’une période glaciaire.

Je comprends tout à fait qu’il y ait une humanisation de la nature…Mais ce serait aussi la nature de l’homme.

quand on pourra le faire, on le fera… que les anti tout rouspetent ou pas de se prendre pour Dieu !! encore faudrait deja savoir ce qu’on entend par Dieu, createur de vie ?. A ce compte la , es ce que quand on aura ete sur une autre planete jeune sans vie, qu’on y aura fait caca, es ce que ce qui va en resulter comme vie dans qq milliers/millions d’annees des microbes et bacteries qui auront evolué, l’espece humaine pourra etre consideré comme des Dieux ( puisque qu’on y a creer/apporter la vie) ??? Cloner des dinosaures, ca reste un fantasme ( faudrait il avoir encore un adn complet), mais deja pouvoir recreer des animaux disparu de nos jours ( le Dodo ou certains elephants d’afrrique, etc… ) plus ou moins de notre faute, ca sera deja enorme… Le probleme de recreer des dinosaures, sera l’espace qu’on leurs attribuera… nul doute qu’ils pourront pas ( volontairement) deanbuler au_ milieu de nos rues… Et puis dernier argument, si Dieu ne veut pas qu’on reccreer les dinausaures ( ou d’autres especes disparu) , il est sensé etre assez puissant pour nous le faire savoir lui meme , et autrement que par des gens qui croient savoir ce que veut Dieu et qui s’octroient le droit de decider a sa place !!!

je suis d’accord avec toi. Je conteste fortement les gens qui disent que l’homme est la plaie de la terre. Que l’homme est nuisible, dangereux, qui detruira la terre… C’est vrai d’une certaine facon .Mais comment peut on affirmer ca sans comparaison ( on est la seule espece developpé et en constante evolution) ? Si au cours de l’evolution animal, c’etait le chien , ou le chat, ou la girafe qui avait evolué et nous on serait rester des singes, les girafes auraient surement evolué pareil que nous et aurait fait les memes erreurs/reussites !!! Biensur qu’on a fait des erreurs et qu’on en fera encore dans le futur, mais es ce pas le destin commun a toute civilisation avancé ? meme chez les animaux on se tue et on se fait la guerre ( territoire, male alpha, nourriture, etc…). Vous pensez que le lion fait une priere et s’excuse de tuer la gazelle avant de la tuer, et qu’apres, il nettoie son acte ??? Il y a que l’humain a remettre en question la chaine alimentaire… La nature , pour l’instant est la seule responsable de tout. meme du rechauffement climatique, les ecolos veulent nous faire croire qu’on peut changer le climat mondiale alors qu’on est meme pas capable de faire pleuvoir (ou arreter) a un endroit donné…

On a sans doute oublié quelque chose ici :
Merci Clubic / Marion pour cet article très intéressant !
Et vu les commentaires, ça a l’air d’avoir intéressé pas mal de monde :wink: