Forum Clubic

Commentaires : Journée mondiale de la sauvegarde des fichiers : et si on revoyait les fondamentaux? (page 2)

Totalement partant, c’est un sujet sur lequel on ne fait jamais trop pour sensibiliser les gens !

2 J'aime

J’ai eu la « chance » d’être confronté il y a 20 ans à une grosse perte de données subite pour une raison totalement hallucinante et inattendue (en branchant mon DD IDE au PC d’un ami pour y récupérer des données son système a fait un truc assez hallucinant, il a recopié la table des partitions de mon disque sur le sien… va comprendre pourquoi…). Depuis j’ai compris à quel point il est facile et rapide de perdre plein de données et je prends mes précautions.

Je ne dis pas le contraire :wink:. Juste que pour le moment, je ne m’y suis pas mis.
Qui sait? Peut-être qu’un jour je tomberai par hasard sur un article traitant ce sujet avec sérieux, pédagogie et professionnalisme et qu’il me convertira :innocent::innocent::innocent::innocent:.

1 J'aime

Eh eh bien joué :smiley:

Il n’y a pas vraiment de dépendance, puisque ça reste une sauvegarde. Si la boîte chez qui tu stockes disparait, il y a peu de chances que tous tes originaux et tes autres sauvegardes disparaissent au même moment. Donc c’est juste un peu chiant (surtout si pas de fibre…) parce qu’il faut tout recommencer avec une autre boîte (ce que j’ai du faire pour ma part quand CrashPlan a modifié ses offres et n’était plus du tout intéressant pour moi), mais il n’y a pas de réel dépendance.

Après, les autres solutions pour le stockage distant, ça peut être d’avoir un accès distant sur le NAS d’une connaissance (le PC de ma mère est sauvegardé comme ça, vers mon NAS), un disque dur externe que tu laisses chez un ami ou un local distant t’appartenant (mais là c’est un peu plus chiant, parce qu’il faut régulièrement aller le chercher/échanger pour le maintenir à jour… je faisais ça à une époque entre mon appart et mon garage, qui n’est pas dans le même immeuble, mais j’ai petit à petit espacé les sauvegardes, jusqu’à oublier…), ou même un coffre à la banque (si tu met pas à jour trop souvent, ce n’est pas excessivement cher, à partir de 50€ par an je crois, avec un accès).

Et pour ce qui est de la confiance et de la dispo H24, il n’y a besoin ni de l’un, ni de l’autre. La confiance, tu n’en as pas besoin parce que tu peux chiffrer tes données avant de les déposer dans un site distant, quel qu’il soit, et donc personne sur ce site ne pourra y accéder. Quand à la dispo H24, quand tu as besoin de ta sauvegarde en ligne, c’est que toutes tes sauvegardes locales sont flinguées, donc en général c’est une situation grave (incendie, innondation, cambriolage…), où tu auras de toute façon d’autre soucis à régler avant de te poser la question de la restauration de ta sauvegarde.

2 J'aime

@MattS32
Toi, j’t’aime pas avec tes arguments pourris…qui sont tout à fait pertinents :sweat_smile:!!!

OVH Like this news :slight_smile:

1 J'aime

Pour ma part, j’utilise plusieurs services de sauvegarde distants avec chiffrement local (Zoolz, Crashplan, Idrive) dans le cas où l’un des services s’arrête ou plante, et des backups locaux avec Arq backup 7. Cela me permets d’être plus zen, car à mon travail, il y a quelques années, une personne avait ouvert un fichier joint sans méfiance, aboutissant au chiffrement d’une partie des données… 15 ans d’archives ! La sauvegarde a heureusement fait son boulot, et 2 heures après tout était rétabli. Mais sans cela, que serait-il advenu du commerce ?

Pour moi, une des conditions du cloud doit être de pouvoir choisir sa clef de chiffrement (=zero-knowledge). Et avoir plusieurs backups distants permet également de varier les cadences (toutes les heures / 8 heures/ 2 jours par ex.).

Une mauvaise expérience passée lorsque j’avais testé Pcloud : un jour, sans crier gare, on me ferme l’accès au compte, sous prétexte que j’avais enfreint je ne sais quelle loi liée au copyright. Or tout le contenu était personnel et réalisé par mes soins… on m’a réouvert mon compte après avoir constaté qu’il n’y avait effectivement aucun problème, mais le mal était fait : Pcloud avait donc accès à mes données et se permettait de les analyser !

Enfin, Boxcryptor ou mieux, Cryptomator (gratuit), permettent de chiffrer les fichiers / dossiers avant de les envoyer sur le cloud. Une très bonne option… à condition, évidemment, je ne jamais perdre ses mots de passe.

A ce sujet enfin, j’ai créé une solution qui permet de rétablir la confiance en les gestionnaires de mots de passe, si utiles, mais à qui l’on confie tout sa vie numérique…

Voilà pour ma stratégie personnelle. Un peu longue, mais une fois au point, on n’y pense presque plus !

Si jamais vous ne prenez pas les backups comme une activité sérieuse: merci à Windows d’avoir crashé mon disque dur. J’avais un backup pourri de Windows qui était…vide…évidemment. Donc j’ai fait appel à Kroll Ontrack en Allemagne pour sauver mon disque. Après une semaine, reçu par livreur un nouveau disque avec 99% récupéré. Prix: > 4000€ car urgence.
Depuis ce moment, je backup et je vérifie et je restore mes backups. Inutile de backuper tout chaque seconde, si le restore ne marche pas.

En effet, c’est un autre point important de la stratégie de sauvegarde, à laquelle on a souvent tendance à ne pas penser. Vérifier régulièrement que les backups se font toujours (histoire de pas se rendre compte le jour où on en a besoin que ça fait 6 mois qu’ils tournaient plus…) et qu’ils sont valides (par exemple, une somme SHA faite lors du backup, qu’on peut ensuite vérifier régulièrement pour voir si le backup n’a pas été altéré).

Exact c’est comme les PRA jamais testés et le jour ou tu en as besoin, eh bien ça ne fonctionne pas …
Faire des sauvegardes c’est bien mais être sur qu’elles soient fonctionnelles c’est encore mieux.