Forum Clubic

Commentaires : Jaguar Land Rover planche sur une version propulsée à l'hydrogène de son Land Rover Defender

Le groupe Jaguar Land Rover, communément nommé JLR, prépare une version dotée d’une pile à combustible qui devrait faire ses premiers tours de roue cette année lors d’une phase de tests à grande échelle.

Enfin, un constructeur intelligent, et qui ne fait pas que copier les autres…

1 J'aime

Il y a des protos à hydrogène chez pas mal de constructeurs, d’ailleurs même ceux qui ont dit qu’ils ne s’y intéressaient pas.
De plus, ce sont surtout les équipementiers qui sont concernés (ils fournissent tout, les réservoirs, les piles, les batteries, l’électronique, le moteur), et ils sont tous sur le coup: Continental, Valeo, Bosch, Michelin, Forecia, Delphy, sont ceux que je connais, mais il y en a probablement pas mal d’autres…
Je ne comprends pas ton commentaire, le fait qu’un constructeur en parle, c’est juste de la comm, il n’y a pas grand chose derrière…

Hyundai et Toyota font des véhicules à hydrogène depuis un moment déjà, et ce n’est pas juste pour faire des tests.

Je sais bien, je parlais par rapport à la plupart des autres constructeurs pas tous bien sur, Hyundai et Toyota sont tout autant intelligents si ce n’est plus, puisqu’ils commercialisent déjà leur véhicules à hydrogène, et Hyundai a le mérite de commercialiser un modéle avec un design normal contrairement à Toyota qui a fait fuir ces clients avec son design " spécial", meme si il s’est un peu rattrapé avec la dernière version de la Mirai…
Reste aussi l’union européenne qui n’encourage que l’électrique il est vrai…

Je suppose que tu veux dire l’électrique par batteries, étant donné que les véhicules à hydrogène sont aussi classés parmis les véhicules électriques.

Enfin bref, c’est pas nouveau, l’UE a souvent un train de retard dans plein de domaines, soit avec l’Asie (pour ne pas dire la Chine), les USA ou la Russie.

" Hyundai et Toyota sont tout autant intelligents si ce n’est plus, puisqu’ils commercialisent déjà leur véhicules à hydrogène"

Vu les ventes du secteur, et les limites physiques et énergétiques de l’hydrogène, faire cavalier seul n’est pas forcément faire preuve d’intelligence (CF guy nègre et l’air comprimé, ainsi que peugeot dans le même délire il y a 5 ou 6 ans …)

disons que hyundai (le groupe kia-hyundai pour être exact) utilise les financements étatiques Coréens sur l’H2 comme Toyota, mais contrairement à ce dernier, à un rapport d’investissement tout comme de nombre de modèles de 10 à 1 en faveur de l’électrique, ce qui trahit pas mal ce qu’ils pensent vraiment des deux technos.

Chez toy c’est plus clair, dans la guerre des chefs, Akio Toyoda l’actuel boss et héritier Toyota était un fanatique de l’H2 depuis toujours et un réfractaire aux idées de son prédécesseur, qui a à la fois lancé le programme Prius mais aussi un RAV en batterie lithiu-souffre ( dont on pense 20 ans plus tard que c’est probablement l’avenir des batteries aéronautiques) ainsi que des recherches sur les lithium solid.

20 ans plus tard il est clair que le visionnaire était celui qui a propulsé l’hybride et les batteries, pas celui qui pense qu’on va remplacer du pétrole par du « gaz qui rejette que de l’eau »

Celui qui a propulsé le diesel en France, c’est clair qu’il était très visionnaire ! :smirk: