Forum Clubic

Commentaires : Intelligence artificielle : les prédictions de 5 experts pour 2019

L’intelligence artificielle ne remplacera pas les êtres humains en 2019, mais nombreux sont ceux à penser qu’elle jouera un rôle important dans le monde du travail. C’est du moins l’avis de cinq experts en la matière, qui partagent et expliquent leurs points de vue.

Les IA sont parfaitement au point, il suffit juste de coder ça à la va vite en incluant pleins de bug et on obtient l’humain, enfin l’intelligence émotionnelle je voulais dire… lol…

L’IA, même avec les meilleurs algorithmes et une sélection objective sur les lois de probabilités. N’aura qu’une raison préétablit mais jamais une conscience émotionnelle.

mdr quand meme !!! hier ma fille de 13ans demande a son smartphone: " ok google, quelle heure est il ?" , elle s’est pris 8 fois avant d’avoir une reponse et meme la reponse n’etait pas l’heure !!! elle a laissé tombé au bout d’un moment !!! Je cite cet exemple, mais j’en aurai d’autres aussi croustillant ( “siri est une fille ou un garcon ?” aucune reponse, meme pas un je sais pas !!!). Si c’est ca les IA, on a pas encore trop de soucis a se faire… Le temps que les ingenieurs de Google ajoute manuellement la reponse… Tu parles d’une IA !!!

Oui pour la “fausse” IA basée sur des algos mais avec le neuromimétisme évolutif les limites sont floues voir n’existent plus. Alors pourquoi pas un comportement tellement complexe qu’il s’apparente à une conscience (simulé ou non là est la question) ?
C’est ce caractère autonome et évolutif qui faisait peur à Steven Hawking par exemple.

Tu ferais bien de voir la diction de ta fille Car que se soit avec SIRI ou CORTONA je n’ai jamais eu de soucis sur des questions aussi simple. J’envoie pas mal de message au volant grace a SIRI et je n’ai jamais eu de surprise.
Le bashing c’est bien, le bashing utile c’est mieux.

L’IA : le nouvel esclave des temps modernes.

@PierreKaiL
Ce sont principalement les sets d’entraînement qui déterminent la pertinence d’une IA. Alors les biais cognitifs humains (ce qui correspond en partie à l’intelligence émotionnelle) ou les défauts humains sont reproduits assez fidèlement si ces sets sont choisis judicieusement… En gros, on peut avoir une IA de mauvaise foi, raciste, généreuse, pingre, empathique, drôle, … très facilement car on lui a appris ces comportements par l’exemple.
@gabrox
Un réseau neuronal ne peut se définir comme un algorithme (les résultats ne sont pas prévisibles et il y a apprentissage). On peut “simuler” les émotions des êtres humains, avec un résultat seulement prévisible statistiquement ou par analyse des biais exactement comme pour nous.

Ah ah cela ressemble au débat sur la prédestination divine qui a agité les religieux. L’homme n’a il également qu’une raison “préétablie” ?

La conscience est indépendante, pas limitée à des comportements prédéfinis par tous les algorithmes. ça c’est réservé aux machines…