Forum Clubic

Commentaires : Intel serait en pourparler pour racheter GlobalFoundries, deuxième plus gros fondeur au monde

C’est un megadeal qui pourrait bientôt avoir lieu aux États-Unis. Intel a engagé des négociations avec la Mubadala Investment Company afin de racheter la société GlobalFoundries.

Il n y aura plus de concurrence dans ce domaine ou elle est deja tres faible.

Répondre à la demande mondiale croissante en semi-conducteurs est un objectif qu’Intel semble se fixer, et l’intégration de GlobalFundries pourra bien l’y aider.

ils vont dominer le secteur des semi-conducteurs pour finir et ça va pas aider AMD.

TSMC n’a déjà aucun concurrent, si ça permet à intel de raccrocher le wagon, pourquoi pas.

Je vois tous les géants construire des usines à tout va!!! La Chine qui absorbe 30% des puces vise l’autonomie et construit des usines à tout va. En ce moment, toutes les usines tournent à 99%. Dans 3/5 ans la capacité de production va exploser, et je vois une surcapacité arriver prochainnement!!!
GlobalFoundries est en retard technologique par rapport aux autres. Le fond qui a créer cette boite va certainnement se faire une bonne marge en revendant maintenant

1 J'aime

globalfondrie en retard ? pas du tout
la finess de gravure est 10 nm comme Intel
De plus les finesse de gravure des fondeur américain et asiatique ne veule pas dire la même chose.
Au US on parle de taille de transistor alors qu’en Asie on parle de finesse de grille de semi conducteur( en claire de l’espace entre les transistors).
De toute façon sa risque de ne pas passer les loi anti trust américaine.

1 J'aime

Il s’agit donc juste d’augmenter le volume de production, pas la technique ou la finesse de gravure. Rien de très excitant finalement.

L’Europe montre une fois de plus son manque d’ambition/imagination : c’est elle qui devrait se porter acquéreur de GF en l’associant, à minima, à ST pour la partie industrielle avec au moins 2 usines en France et en Italie, d’une part, et IMEC pour la partie R & D, d’autre part. GF à déjà une grosse usine à Dresde, mais aussi à NY, et bien ailleurs dans le monde, se situant à la troisième place mondiale des fondeurs. Ensuite NXP et Infineon pourraient être associés. Pour l’instant, l’Europe est un nain sur ce marché (moins de 10% de part de marché mondial), alors que Intel est déjà le premier fabricant mondial de puces ce qui, en le laissant absorber GF, le rendrait définitivement incontournable alors que nos fabricants européens dans les transports (automobile, aviation, ferroviaire),mais aussi l’espace, l’armement, les télécommunications, etc, sont complètement à court de sources d’approvisionnement en puces et que L’Europe à déjà identifié ces activités dans les semi-conducteurs comme stratégiques. Il faut se bouger ! Messieurs Macron et Lemaire, que faites vous ?

ce serait très étonnant que ça passe au niveau des différentes autorités qui surveille la concurrence