Commentaires : Il ne fera pas trembler les vitres ! La NASA dévoile son avion supersonique X-59 à bec de canard

L’agence américaine a enfin présenté publiquement le Quesst, ou X-59. Un avion de recherche de 33 mètres de long, qui présente un profil impressionnant destiné à réduire, voire même à supprimer les « bangs » supersoniques. De quoi à terme survoler les grandes cités américaines à des vitesses folles ?

Intéressant concept de nez mais l’industrie actuelle et les design des avions commerciaux je ne pense pas qu’ils se prêtent a des vols SuperSonics.
Ces recherches c’est pour dans plusieurs décennies (pour la mise en service…)

Cela ressemble à une étude pour rendre un avion de chasse furtif et silencieux. Ils ont copié sur l’Espadon de Black & Mortimer, rien de plus.

3 « J'aime »

Dire qu’il aura fallu attendre 90 ans pour enfin voir voler… Donald :smile: .

2 « J'aime »

Développer une technologie principalement pour faire du supersonique civil, vraisemblablement des jets privés, quelqu’un n’a pas dû écouter les études des climatologues, visiblement.

2 « J'aime »

Avion de recherche, les clients de jet cherche aussi un luxe confort, la c est pas le cas et sera pas.
Mais pour du militaire ou du drone

3 « J'aime »

Même business que le concorde… réservé à une élite… ceux qui voyagent en true business class… pays par des sociétés et ou les 3h de vols gagnés justifient largement le prix du billet… mais du super sonique pour les vacances de madame michu, surment pas…

L’article parle de « vols commerciaux supersoniques » et c’est une déduction logique parce que les avions militaires n’ont pas d’interdiction de survol en vitesse supersonique et que les militaires ne vont surement pas mettre un bec de canard à l’avant de leurs appareils.

1 « J'aime »

Plus rien ne justifie ce gain de temps aujourd’hui entre les jets privés ou l’on peut moduler ses horaires et donc dormir en vol et en parallèle le développement de la visioconférence chiffrée pour limiter les déplacements.

Le vol supersonique commercial restera sûrement l’exclusivité du concorde et c’est très bien pour le prestige de l’ingénierie franco britannique

4 « J'aime »

Marcel Dassault disait " Un bel avion est un avion qui vole bien". Ben moi, j’ai rarement vu un avion aussi moche

Le monde du business implique encore aujourd’hui de se déplacer pour rencontrer ses clients/partenaires commerciaux. Heureusement la visio permet d’éviter de nombreux voyages, mais elle ne remplacera jamais un vrai contact humain.

Peut être, mais leur recherche avance, les applications qui en découleront seront énormes

1 « J'aime »

Ben oui… évidemment mais la nécessité de faire des Paris - NYC (la principale destination du Concorde) en 3 heures 30 appartient au passé.

Sans compter qu’avec les Jets privés, on gagne énormément en flexibilité et temps d’embarquement / débarquement et que l’on peut dormir dans de très bonnes conditions ou travailler en équipe (ce qui n’est pas possible dans un supersonique vu la place limitée et le manque de confidentialité).

Sans compter un rayon d’action supérieur avec des possibilités de changement de destinations.

1 « J'aime »

Pour faire pas mal de voyages professionnels (et pourtant dans de bonnes conditions en Business), à la longue, on apprécie de ne pas toujours être en déplacement avec des séances en visio.

Donc pas seulement un amusement d’ingénieurs quand on trouve le point d’équilibre (comme toujours).

@bizbiz
il y a 1 jour
Dire qu’il aura fallu attendre 90 ans pour enfin voir voler… Donald

Il ne lui manque que la moumoute jaune.:rofl:

cet avion n’aura jamais de voccation pour des vols commerciaux, militaire à coup sûr