Forum Clubic

Commentaires : iBorderCtrl, le détecteur de mensonges de l'UE, serait en réalité un collecteur de données

Sous couvert de vouloir soulager son personnel des services frontaliers et de renforcer la sécurité au sein de l’Union européenne, l’IA détectrice de mensonges ne serait qu’un alibi pour la collecte de données.

“Tout cela nous pousse à tirer la sonnette d’alarme” Pas pire que les photos de profil des réseaux sociaux.

Est-ce que l’auteur de cet article découvre l’informatique moderne?
Une IA qui est capable de détecter des mensonges a nécessairement recours au big data, et donc pour améliorer sa performance elle doit engranger le maximum de données. Cela pose évidemment des problèmes de vie privée et de protection des données, mais son fonctionnement était évident dès que le projet a été annoncé.
Jouer la vierge effarouchée parce qu’on découvre qu’un projet reposant sur du big data, fait du big data ne fait à mon avis pas très sérieux pour un journaliste High-Tech…