Forum Clubic

Commentaires : Huawei se lie à TomTom pour remplacer Google Maps

Huawei est toujours sur liste noire aux États-Unis. Cela ne l’empêche pas de faire bondir son chiffre d’affaires, mais elle doit trouver des alternatives aux logiciels Google, auxquels elle avait accès il y a encore quelques mois.

1 J'aime

Remplacer Gmail et Chrome n’est pas trop compliqué. Le playstore par contre ça posera toujours un problème à de nombreux utilisateurs…

1 J'aime

Pour moi Gmail n’est qu’un client mail comme un autre. Il y a pas mal d’alternatives possibles et les appli de base des téléphones font souvent parfaitement l’affaire…
A l’inverse les millions d’appli du PlayStore me semblent vraiment difficile à concurrencer. Ne serait-ce que les liens et codes proposés pour les installer qui passent tous par lui…

1 J'aime

Oui tout cela est vrai. C’est juste que l’appli mail n’est en soi pas un problème. Quand bien même toutes les alternatives à gmail seraient américaines, développer un client mail ne présente pas de difficulté majeure. Je n’ai pas de Huawei sous la main mais il est même probable qu’un client mail soit déjà installé. C’est le cas de mon Xiaomi par exemple et c’est aussi vrai pour les Samsung…

L’AppGallery de Huawei commence à se remplir, je trouve qu’ils avancent bien, doucement pour certains mais sûrement :wink:

1 J'aime

Et maintenant TomTom n’a pas peur de se faire virer du marché américain ? Ils sont tellement acharnés dans l’administration Trump que tout est possible. Ils pourraient prendre comme excuse l’échange de données sensibles avec Huawei.

2 J'aime

Je ne pense pas que les Etats-Unis puissent commencer à exclure tout ce qui touche la Chine de près ou de loin. Et en même temps, avec Trump, tout est possible…

lol j’aimerais bien voir ça… =D

Sinon c’est l’écosystème en place, axé autour de Google, qui est difficile à mettre en place. Ou du moins, à remplacer (sur le court terme)…

Huawei a besoin que l’écosytème soit en place immédiatement, c’est principalement cela qui est difficilement réalisable. Autrement si la fenêtre de tir est plus large, tout est possible…

Huawei doit et va faire dans la fusion, acquisition maintenant pour avoir un panel de services le plus large possible.

Donc des rapprochements de ce type comme l’illustre avec Tomtom, on va en voir assez souvent maintenant je pense =)

Tout comme ce qu’a fait Google en achetant Android en 2005, Huawei, devrait racheter une startup travaillant sur un OS ; le risque de partir de 0 est élevé (très - suffit de voir Tizen… presque mort né…).

Il existe des fork d’Android, sinon ils devraient acheter Cyanogen =D - Au moins, Vozniak ne pourra pas dire ce qu’il a dit de la première versoin d’Android =þ

Concernant les markets, il existe pleins de market alternatifs aussi…

En tous les cas, nous assistons, en direct live, aux premières loges à la naissance d’un nouvel empire (très probablement), comme l’a été Google. Mais cette fois, c’est chinois et tout ça grâce (ou à cause de) Trump ^^

3 J'aime

Le problème est qu’il s’agit de données GPS, ça n’est pas un domaine anodin. Dans leur logique, comment pourraient-ils accepter que des personnels de leurs administrations utilisent TomTom, sachant que Huawei a potentiellement accès à ces données ? On rajoute un brin de mauvaise foi, on invoque la sécurité nationale et on l’interdit sur l’ensemble du territoire. Est-ce que c’est impossible à envisager par les temps qui courent ?

2 J'aime

vivement l’alternatif pour Android ça ferait pas de mal un peu de concurrence à Google

Ce n’est pas simplement Google vs Huawei , c’est le gouvernement US vs celui de la Chine.
C’est la course pour la domination technologique. Si Huawei réussi a crée un équivalent a Google, ce dernier va perdre son monopole.Perte de monopole dit perte de profit juteux. Si les autre pays achète de l’équipement 5g de Huawei , les US vont être en retard dans se domaine et possiblement que Huawei va refuser de leur vendre leur équipement en représailles pour s’assurer d’être devant la course a la technologie. C’est le début de la guerre a la domination technologique qui va déterminer le prochain pays a dominer le monde. Le déclin de l’empire américain se poursuit a grand pas.