Forum Clubic

Commentaires : Honda, Yamaha, KTM et Piaggio travailleraient sur une batterie normalisée pour les deux-roues électriques

Un nouvel accord vient d’être signé entre 4 constructeurs de deux-roues électriques pour établir un standard sur les batteries afin de permettre leur remplacement en toute simplicité. La collaboration doit débuter au printemps de cette année.

1 J'aime

Moto électrique avec une autonomie faible ,de plus une moto sans moteur a explosion c’est pas une moto.

Moto peut aussi marcher pour « motorisé »

Un moteur électrique, ça reste un moteur. On ne parle pas d’une « explocyclette » , si ?

3 J'aime

Une batterie standardisée c’est un vrai pas vers des réductions de couts et de déchets.

Résumé

Le bilan d’Apple n’est pas si mauvais. En 20 ans (depuis le début de l’iPod) Apple a eu 2 modèles de câbles dock et lightning. Pas 120 types de câbles secteur Sony N modèles, Samsung M modèles, motorola X modèles puis usb, micro, mini, usb c …

Oh bah oui une moto qui ne fais pas chier tout le quartier ce n’est pas une moto :roll_eyes:. Ce qu’il ne faut pas lire…

Encore un qui connait l’esprit motard…

Ce n’est pas parce qu’une moto a un moteur thermique qu’elle fait forcément un boucan de tous les diables. Certes, c’est plus bruyant qu’une voiture (pas vraiment le choix), mais tant que tu ne te prends pas une Harley, que tu ne changes pas le pot et que tu évites de monter à 10000 t/m en ville, ça reste très raisonnable.

Et autant, ce partenariat est une bonne chose à plein de niveaux, autant je suis d’accord avec Yves.E : une moto sans moteur thermique, c’est pas une vraie moto. Quand on prend une moto plutôt qu’un scooter, ce n’est pas pour l’aspect pratique, mais avant tout pour le plaisir de la moto (notamment pour le comportement de son moteur, qu’on ne peut pas retrouver avec un moteur électrique).

Enfin, le plus gros problème des véhicules électriques est encore plus prononcé sur les motos : l’autonomie. Suffisante pour la ville, insuffisante pour une balade.

1 J'aime

Certes oui je n’avais pas vu les choses comme ça.
Ok toutes les motos ne font pas un boucan d’enfer : valide mais quand il y a un boucan d’enfer c’est 8 fois sur 10 une moto : valide aussi.
Après je respecte ce plaisir que vous avez mais je respecte encore plus ceux qui respectent les autres. Et je suis tout à fait d’avis pour dire également que les bruits ne sont même pas intrasequement tant dû au moteur mais au comportement de celui où celle qui est dessus.
Enfin quand au plaisir de conduite, disons que lorsque le moteur électrique sera légion le plaisir sera toujours de la partie, et en plus avec moins de bruit xD

Non me concernant. J’ai testé la Livewire HD pendant une heure environ, c’est sympa 5mn et c’est tout, pas de sensations, juste d’être assis sur un Dyson, bof …

Je me suis mal exprimé pardon.
À long terme je pense que l’électrique va s’imposer (pr le meilleur ou pour le pire). Quitte à simuler ce qui fait de la moto la moto (je c’est c’est la cata). A moins que pour les raisons que tu cites les motos ne suivent pas la même tendance et c’est tout à fait possible.
Ce que je veux dire c’est qu’à terme les jeunes générations n’auront pas forcément de pt de comparaison et donc moins cette « déception » à laquelle tu fais allusion.
Après tu as raison la moto n’est sûrement pas fait pour l’électrique, j’imagine que ce qui plaît (entre autre) et de pouvoir faire des kilomètres sans se demander quand est-ce que l’on va être en rade d’autonomie.

Outre l’aspect plaisir de conduite d’un moto thermique qu’on ne retrouve pas sur une moto électrique (comportement du moteur, passage des vitesses…), je vois 3 problèmes au 2-roues électrique.

  • L’autonomie. Si elle est amplement suffisante pour les trajets quotidiens, elle ne l’est pas pour les balades ou les voyages (les meilleures atteignent les 200 bornes). De plus, on parle de rechargement « rapide » de plus de 2h, donc on la recharge pendant le trajet n’est pas vraiment envisageable.
  • L’absence de bruit. Si c’est une qualité pour les autres, c’est un danger pour le motard. Non pas que plus on fait de bruit, plus on est en sécurité, mais faire un minimum de bruit permet aux autres usagers de la route d’avoir l’information de notre présence de manière passive (là où les rétros nécessitent que le conducteur regarde dedans). Une moto n’est, de part son profil fin, pas très visible et n’a pas de carrosserie pour protéger le motard. Et contrairement aux vélos, les motards n’ont pas de voies dédiées et ne vont pas moins vite que les voitures (le vélo passe de devant la voiture à derrière (donc il est dans le champ de vision au départ), alors que la moto peut passer de derrière la voiture à devant)
  • Le prix. Pour faire simple, en tenant compte des aides de l’état, un 2 roues électrique est entre 2 et 3 fois plus cher que l’équivalent thermique. Personnellement, je roule (hors période COVID) 1000 km par mois (je fais partie des gros rouleurs en 2 roues). Je suis à environ 900 euros par an d’essence. Donc même si l’électricité était gratuite, il faudrait quasiment 10 ans pour compenser la différence de prix entre une moto électrique et thermique.

TL;DR : Le 2 roues électrique n’est, selon moi, pas viable dans beaucoup de cas.

1 J'aime

Hmmm… Dans une circulation tout électrique la question de la visibilité ne se posera plus. Les capteurs sur tous les véhicules avertiront sans mal d’un danger potentiel quel qu’il soit. (Je parle bien d’un avenir à terme, pas dans l’immédiat).
Aussi le bruit peut être simuler, comme sur les voitures électriques d’ailleurs, les 1ers modèles faisaient état du danger du silence. Je vois ce que tu veux tout de même dire quand tu dis que ça fais partie de l’ADN de la moto. Je sais ce sera sans commune mesure avec les vibrations, le son, la chauffe d’un thermique mais c’est une piste… Les vitesses pareils, sur les moteurs à boîte auto CVT il y a cet effet qui simule le passage de vitesse pour amoindrir cette impression de surfer (et éviter la gerbe accessoirement :joy:).
La charge rapide : quand on voit à la vitesse à laquelle elle évolue (au mieux on parle de 20 min pour plus de 200 km) nul doute que l’on va arriver à qqch de satisfaisant, en chengeant un peu les habitudes. Et enfin le prix c’est comme pour tout. Avec la démocratisation et la fabrication en série celui ci sera emmener à diminuer.
Bref tout ça pour dire que nous sommes au stade embryonnaire de la motorisation électrique et que tout ne peut que s’améliorer. Ce ne sera pas équivalent, juste… Différent je dirai.

Avant tout, je rappelle que notre discussion s’éloigne de l’article d’origine, et que je trouve que le principe de la standardisation des batteries est une excellente chose.

Concernant la charge rapide, outre le fait que 20 minutes ce soit énorme, ça veut dire que si tu as, sur l’autoroute, une station toutes les 50 bornes (en considérant 200 km d’autonomie comme tu dis), en moyenne un quart des automobilistes devront s’y arrêter. Donc il faut de quoi charger simultanément un quart du flux autoroutier de voitures (électriques) sur une période de 20 minutes.

« Bref tout ça pour dire que nous sommes au stade embryonnaire de la motorisation électrique »
Je suis bien d’accord, mais prévoir dès maintenant des lois ou restrictions concernant les véhicules thermiques est une énorme erreur.