Forum Clubic

Commentaires : Hogwarts Legacy : les joueurs pourront créer un personnage transgenre

Même s’il ne sortira pas avant 2022, le prochain jeu vidéo inspiré du phénomène Harry Potter fait beaucoup parler de lui. Cette fois, nous en apprenons un peu plus sur l’éditeur de personnage.

Bouhouh ouin ouin on m’oblige à avoir le choix de faire ce que je veux comme personnage bouhouh ouin ouin…

C’était prévisible qu’on aurait un abruti pour venir pleurer alors que ça change rien à sa vie ni à son expérience de joueur puisqu’il pourra créer un mec avec une voix de mec comme il a envie… Et encore on est même pas sûr que le type aurait joué au jeu, même sans ça mdr

7 J'aime

Merci de bien vouloir rester dans le sujet.
Je rappelle également aux initiés de la liberté d’expresion qu’ils ont également le droit de garder le silence plutôt que de propager des propos aux mieux très incorrects.
Je rappelle également que les appels à la haine sont à éviter.
Mon message ne demande aucune réponse.

Edit : @Arkthus Mon message ne te vise pas, je fais suite à des messages supprimés.

4 J'aime

Faut-il rappeler que la magie est un art risqué ? Une mauvaise manip et… hop ! On se sent tout bizarre. Très pertinente, l’intégration des devs.
Par contre le choix du dortoir, un vrai casse-tête…

2 J'aime

S’il faut ménager la susceptibilité de chaque individu, bientôt une case propre à chaque personne (bonjour la longueur des formulaires, pas très écolos tout ça) ? A force de ne pas vouloir exclure, on créer des particularités qui pointent encore plus les différences.

3 J'aime

Euh la logique dans ton commentaire, elle est où ? En n’excluant pas justement on efface les différences puisqu’elles sont mises au même niveau.
C’est l’exclusion qui crée la différence, et qui la rend « anormale ».
Quand y a pas assez d’options de personnalisation les gens se plaignent, maintenant on en met plus, mais parce que ça permet à une partie de la population de se représenter alors « oh là là une case pour chaque personne c’est compliqué »…

1 J'aime

En dehors du coté « à la mode » (je ne trouve pas de bon terme) de la transgenrité c’est vrai que ce serait sympa de ne plus avoir de caractéristiques de personnages liées à d’autres caractéristiques dans les jeux vidéo (voix, coupe, barbe …etc).
Cela donnerait plus de combinaisons avec des personnages assez fun et haut en couleur sans que ca choque (personne n’est choqué par les Tauren de wow donc bon …)
Mais ici j’ai plus l’impression que c’est le coté marketing qui prime quand même

A partir du moment que le choix de transgenre n’est pas un critère de qualité, cela me va. Moi ce qu’il me fait peur c’est qu’on commence à pointer du doigt les jeux qu’ils le font pas, là par contre je gueulerais.
Autrement cela ne change en rien l’expérience, à part si ils commencent à mettre des PNJ transgenre à tout les coins de rue mais c’est pas le sujet x)

2 J'aime

C’est « à la mode » ? On est en 2021. Oui, les personnes transgenres existent, et depuis toujours. Certaines cultures, en particulier d’Amérique du Nord, majoritairement éradiquées par les colons chrétiens, reconnaissaient leur existence et célébraient leur différence. Qu’un jeu propose de créer un tel avatar ne fait que refléter la réalité.

1 J'aime

Ben justement, c’est bien la preuve que vous ne comprenez rien à la situation, et que vous feriez mieux de vous taire.
Des études par imagerie magnétique ont remarqué qu’il y avait une différence notable entre les cerveaux masculins et féminins. Or, il se trouve que les femmes trans ont effectivement un cerveau féminin et un cerveau masculin pour les hommes trans.
Et je vais préemptivement mentionner qu’il existe des FEMMES atteintes du syndrome complet d’insensibilité androgène, qui sont donc porteuses de gènes XY.

1 J'aime

Ton commentaire me rappel une vidéo (Ask Reddit) que j’ai vue et qui demandé quel serrait les aspects les plus NSFW/tabou qui arriverait dans l’univers de Harry Potter dont les films et les livres ne parlent pas.
Beaucoup on parlait de l’utilisation du sort de l’Engorgio qui fait grossir les choses, que les élèves, étant après tout dans l’age ou les hormones sont très actives, utiliserait sur leurs parties intime, et qu’il y aurait d’ailleurs surement beaucoup d’incidents.
Mais aussi comment le Polynectar serrait extrêmement populaire, car on pourrait acheter un cheveu d’une célébrité ou autre.
Ou le problème du philtre d’amour qui est globalement une drogue de viol (bien que c’est un dilemme, on ne force pas la personne, car elle est consentante, mais également on la force à être consentante).
Ou le fait que le frère de Albus Dumbledore aimais… VRAIMENT BEAUCOUP, les chèvres…

1 J'aime

Pas seulement en Amérique du Nord, en Inde la communauté des hijras mérite d’être connue.

3 J'aime

Oui, surtout que les hermaphrodites existent également, et eux n’ont pas eu le choix.

Personnellement je pense que l’on devrait sensibiliser les gens, à la fois pour éviter que certains décident de devenir trans par effet de mode (l’humain est capable de belle conneries par effet de mode) ainsi que d’éviter qu’on impose certaines choses (on ne peut pas forcer quelqu’un à aimer la transsexualité, mais à ne pas manquer de respect à la personne à cause de cela, la par contre la oui), mais également de faire comprendre les raisons pour lesquelles beaucoup décident de changer de sexe, et également du fait que certains n’ont pas eu le choix.

Le souci est bien plus vaste que la sexualité, c’est cette horrible habitude de l’humain a pointé du doigt la différence et à agir, au mieux irrespectueusement, et au pire de faire des choses horrible juste pour cela.

1 J'aime