Forum Clubic

Commentaires : Hideo Kojima annonce Death Stranding Director's Cut sur PS5

À l’occasion du Summer Game Fest, le présentateur Geoff Keighley a accueilli Hideo Kojima sur sa scène pour une annonce en rapport avec le très mystérieux Death Stranding
!

Absolument génial, j’attendais justement cette version PS5 pour commencer à y jouer.

heureux de cette annonce

1 J'aime

Aucun sens ce titre.

J’ai du mal à comprendre l’engouement autour de ce titre. Je vais probablement essayer de crocher encore un peu (j’en suis à 13 heures passé dessus), mais les phases de jeu proprement dites sont tout simplement d’un ennui mortel…

1 J'aime

Director’s Cut me semble être une excuse pour sortir une version dans laquelle les critiques formulées par les joueurs, comme celle de @HAL1, seront prises en compte. Un peu comme avec MGS3 Subsistance. De plus, mettre Director’s Cut permet de jouer sur la capital sympathie dont Kojima bénéficie encore.
Bon, ce n’est que du marketing, pas de quoi hurler même si c’est toujours aussi peu élégant. Et puis le jeu revu et corrigé pourrait être vraiment meilleur, qui sait.

1 J'aime

Testé aussi car d’après tous les sites et tests, c’était une « révolution ». Graphiquement c’est joli bien qu’extrêmement vide. Rarement vu un jeu autant ennuyeux.
Et le héros qui semble avoir la danse de st-guy…

1 J'aime

Le jeu a eu un intérêt médiatique car c’est kojima qui est à l’œuvre, la vérité est bien triste, il ne faut pas avoir peur de dire les choses, le jeu est une bouse monumentale

Non le jeu n’est pas une bouse. On parle d’une bouse quand le travail apporté au jeu est clairement insuffisant, et c’est absolument pas le cas de Death Stranding.
Il y a eu du taf dessus, que ce soit niveau graphismes, jeu d’acteurs, soin apporté aux détails… Kojima et ses équipes sont allés au bout de ce qu’ils voulaient faire et ils l’ont bien fait. PAR CONTRE oui le jeu est un peu un ovni, et tu peux ne pas accrocher du tout à la proposition, suffit de pas y jouer. Perso je déteste les jeux de foot, j’y joue pas, je dis pas que c’est des bouses… Et à l’inverse de toi, j’ai adoré mon expérience sur DS. Heureusement, il y en a pour tous les goûts!

2 J'aime

Tout à fait d’accord mais il ne faut pas oublier non plus que le jeu vidéo à ce niveau de budget est là pour faire des ventes et promouvoir le studio en vue de projets futurs. Si l’on veut faire des jeux d’auteur mais qui risquent de ne plaire qu’à une minorité, on fait plutôt du indé. Kojima me semble vouloir le beurre et l’argent du beurre en voulant que l’on respecte sa liberté créatrice, tout en lui donnant un budget AAA. Sauf qu’on ne peut pas toujours tout avoir.

1 J'aime

Je te rejoins sur le fait que ce jeu ne peut pas être qualifié de « bouse ». Et je suis d’accord qu’on perçoit le travail qui a été réalisé dessus.
Mais personnellement je cherche toujours à « comprendre » ce jeu, ou plutôt cette « expérience vidéo-ludique ». J’ai joué environ 13 heures, et je suis à la Ville-Portuaire. L’histoire m’intrigue, mais c’est à peu près le seul point qui me motive (très) légèrement à persévérer. Peux-tu détailler ce qui te plaît dans Death Stranding et, sans en dévoiler trop, indiquer si le jeu reste identique sur la durée et si ces phases « je charge des caisses sur mon dos, je cours dans des paysages totalement vides (mais assez beaux) et je perds l’équilibre en permanence pour finalement essayer d’arriver tant bien que mal à destination » continuent jusqu’à la fin ?
Je cherche des raisons d’aimer cette oeuvre. Vraiment. :upside_down_face:

1 J'aime

Alors déjà je suis du genre à aimer l’aspect « contemplatif » des jeux, je suis quelqu’un qui prend son temps et profite de l’univers proposé (par exemple je reconnais que les derniers Assasin’s Creed sont largement perfectibles, mais je prends toujours plaisir à les faire parce que j’adore me balader dans la map, jusqu’à lassitude ^^). Donc dans DS j’ai été happé par ce monde « vide », et si au départ le gameplay m’a clairement rebuté, j’ai fini par l’apprécier. Pour répondre au mieux à tes questions sans spoil : oui du début à la fin le gameplay se résume à « charger des caisses, garder l’équilibre, combattre les bestioles de plus en plus bizarres pour obtenir ta récompense de scénario ». MAIS ! Plus tu avances et plus le gameplay s’étoffe (nouveaux exosquelettes, routes à construire, merci le multijoueur pour ça d’ailleurs, et nouveaux matériels pour se déplacer rapidement genre les tyroliennes !). Donc la galère des premières heures de marche s’adoucit au fil du jeu, même s’il t’arrivera toujours de marcher sur de longues périodes.
Et pour finir, côté scénario, le jeu m’a procuré des émotions comme peu de jeux l’ont fait, à la limite de verser la petite larme sur la fin haha.
Donc oui, Death Stranding est vraiment pas un jeu parfait, il a été beaucoup trop mis en avant parce que c’est Kojima, et je comprends que certains joueurs aient détesté leur expérience. Mais il va au bout de sa proposition et son scénario (sans être révolutionnaire pour autant) est riche en émotion et très bien porté par tous les acteurs. Si un jour t’as du temps à tuer et l’envie d’insister, je te le conseille. Mais si le concept te rebute vraiment trop, c’est que le jeu est pas pour toi et tu vas perdre ton temps :slight_smile:

Justement je trouve que trop de gros studios ont laissé tomber la prise de risque et la créativité. Y’a plus de prise de risque, plus de proposition de concepts, ils restent dans leur zone de confort pour toucher un maximum de joueurs. Attention je joue aussi aux gros AAA, mais j’ai été content de jouer un OVNI comme Death Stranding.
Je suis un gros consommateur de jeux indés justement parce qu’ils essaient souvent de pousser un concept au bout. Des fois ça marche, d’autres fois non, mais ils essaient. Et là clairement Kojima et ses équipes sont allés au bout du délire, avec un budget énorme et un sacré casting, ça fait plaisir.
Mais je te rejoins, le jeu n’est pas pour tout le monde et donc rapportera moins d’argent qu’un jeu plus générique (et donc plus aseptisé…). Le débat est intéressant ! Mais il n’y a pas de bonne réponse je pense ^^

1 J'aime

Merci bien pour ta réponse détaillée. :slight_smile:
Je ne pense pas que le concept me rebute, je peux également beaucoup apprécier le côté contemplatif d’une oeuvre, je n’ai pas besoin d’avoir de l’action à tout va et un rythme effréné de A à Z.
Mais je dois avouer aussi que dans Death Stranding, outre les phases de jeu qui offrent peu d’intérêt, je trouve que les menus sont anti-ergonomiques au possible (tu es noyé sous des tonnes d’informations, sans grand intérêt, et la navigation est peu claire) et le fait qu’on me dise que « d’autres joueurs ont fait ci ou ça » me sort de l’histoire. J’ai envie d’être immergé dans l’univers qui m’est proposé, pas qu’on me rappelle que je joue à un jeu vidéo…
Je trouve ça dommage, ce sont pour moi des aspects du jeu, un peu secondaires pour certains c’est vrai, qui gâchent le tout. Et ça fait que j’ai bien du mal à comprendre le qualificatif de « chef d’oeuvre » dont il a été attribué par beaucoup de testeurs.
Sinon, quand tu dis « le jeu […] rapportera moins d’argent qu’un jeu plus générique (et donc plus aseptisé…) », je ne suis vraiment pas sûr que ça soit le cas. Le marketing autour de Death Stranding a été très efficace, et je pense qu’il génère de jolis profits. :upside_down_face: