Forum Clubic

Commentaires : GoPro va déplacer une partie de sa production hors de Chine

Face aux tensions entre Washington et Pékin, la société californienne GoPro a annoncé vouloir transférer une partie de sa production chinoise hors du pays.

Tout ce cirque n’est que du pipo, du vent. Trump a besoin d’argent pour sa guerre des étoiles et bien évidemment ce ne sont pas les riches (compagnies, vedettes, politiciens, etc.) qui vont payer la note.
Alors pourquoi ne pas augmenter les taxes et pour ne pas que le Peuple braille dire que c’est la faute aux Chinois.
Les riches sont les vrais gouvernements et ils dictent à leurs marionnettes, les politiciens, quoi faire.
Bien sûr les compagnies, pour ne pas être accusés de voler les gens, diront tout le contraire et que ces taxes seront « néfastes ». Mais ce ne sera pas le cas et les états-uniens (et tous les occidentaux car ils n’ont aucune identité sauf celle de leur Dieu, les États-Unis), programmé dès la naissance pour consommer, continueront de le faire tout en disant que les Chinois sont des bandits (alors qu’il y en a autant sinon plus chez eux).

Après tout, les états-unien (enfin une partie d’eux, les autres n’ont pas le droit de parole et d’images) vivent aux Paradis. Et si l’enfer était l’URSS (avec leur espion #1, Gorbatchev, les États-Unis l’ont détruite) maintenant c’est la Chine.

Et le « combat » (que de la belle propagande états-unienne à venir durant des années) États-Unis vs Chine ne fait que commencé. Le temps que les États-Unis mettent en place un autre espion (une marionnette) à la tête de la Chine et puisse faire ensuite tout ce que bon leur semble. Par exemple continuer d’utiliser les millions d’esclaves Chinois. En attendant qu’on les remplace par des robots.
On pourra toujours faire de bons « BigMac », « McPoulet », avec les esclaves. On le fait déjà mais à petite échelle.

Je ne vois pas en quoi le peuple américain profitait de la fabrication en Chine.

Oui, à court terme on pourrait le croire, puisque ça faisait baisser les prix des produits.

Sauf que du coup, les américains n’ont plus de travail. Et sans travail, plus de salaire. Et sans salaire, même un produit pas cher reste un produit trop cher…

Et un pays qui ne produit plus rien est condamné à la faillite.

Reste que la production par les robots permettra une nouvelle donne. Parce qu’un pays peut toujours partager ce qu’il produit. Si on produit sans travail humain, alors on peut redistribuer sans travail humain en contrepartie.

Mais il va falloir un gros travail pour expliquer cela aux gens. Les mentalités restent encore forgées par des siècles de l’économie des travaux de la terre faits par les mains de l’homme.

Et si on ne change pas le système pour éviter que les robots ne menacent la survie de l’homme, on aboutira à un rejet massif…

Mais quand on voit qu’on en est encore à vouloir inciter les heures supplémentaires, on voit à quel point la classe politique elle même ne comprends rien au sujet.

Ce n’est pas que la classe politique ne comprend rien, c’est qu’elle ne fait quasiment que ce que la population demande (même si les gilets jaunes pensent le contraire…) et donc ne gouverne qu’à court terme (chaque prémisse de courage est tué par les oppositions) en vue des élections suivantes, rien n’est fait sur les vrais problèmes et leur traitement à long terme. Des manifestants, ceux qui sont les plus radicaux et qui veulent moins d’état sont souvent ceux qui en profitent le plus, les principaux pourvoyeurs de fond de l’état ne manifestant pas même si ils sont eux aussi atteints d’anti taxes (classe moyenne sup et au delà, entreprises). La population étant manipulées et ne réfléchissant pratiquement pas, on ne va pas s’en sortir facilement.
Au final je suis d’accord avec toi KlingonBrain, il faut un changement de paradigme mais il sera difficile à effectuer dans notre société habituée à la “preuve de travail” (pour faire une analogie avec les crypto monnaies :-P).