Forum Clubic

Commentaires : Google Stack, une nouvelle application pour tout dématérialiser... enfin tous ses documents

Ce logiciel, disponible uniquement aux États-Unis, permet de scanner à la volée tous ses documents et les classe automatiquement selon leur type.

Et l’IA elle s’entraine comment? Avec nos données réélles? Si ils savent maintenant quel est le contenu de mon sandwich…

Clairement, le contenu du sandwich de Lionel c’est une donnée stratégique pour Google !

1 J'aime

oui c’est stratégique. savoir qui achète quoi à quelle fréquence. Rien que pour la nourriture, les assurances santé serait sans doute intéressées par le nombre de passage chez mac do, et l’absence d’achat d’article de sport.

3 J'aime

@PiNgOa oui c’est très très utile pour eux dans le cadre de la santé. Savoir que tu as les artères bouchés parce que tu t’envoies un steak au petit déjeuné depuis 10ans, attend toi à ce qu’on te donne pas la même assurance derrière.

La même chose à deux minutes d’intervalle. :’)

Et la RGPD et la CNIL c’est pour les clowns ?

Donc on est passé de « Google » à « Assurances santé » sans transition… L’étape CNIL et RGPD passe intégralement aux oubliettes, le chiffrement de vos fichiers pareil.
Sur ce principe là effectivement, c’est la porte ouverte à toutes les fenêtres mais on est loin de la réalité :wink:

oui j’ai mis un conditionnel tout de meme :slight_smile:
le rgpd c’est surement un progrès, mais ça na guère entravé le pistage sur le net (on y consent, la belle affaire) , les fuites de données etc.

Il est quand meme indiqué dans les premiers mots que c’est aux US seulement … RGPD & CNIL ne sont pas concernés.

on associe les 2 car c’est ce qui se passe dans la vraie vie :

Apple lance une appli de santé avec un géant de l'assurance | Les Echos.

1 J'aime

Ne pas sous-estimer le côté anodin de l’exemple du sandwich de Lionel, il a tapé en plein dans le mille !
Je trouvais déjà fort que Google innove constamment avec ses logiciels attractifs qui nous rendent quasiment addicts de la société, mais là avec ce nouveau logiciel, je suis dans l’admiration de leur ingéniosité : prendre en compte le classement rébarbatif des documents et les trier automatiquement !
Je crois que là, Google est au sommet de son art dans la collecte de données, en cachant ce problème embêtant de fuite de données et en comptant sur la paresse des gens à classer leurs plus confidentielles informations.
Ça frise le satanisme !

3 J'aime

c’est bien pour gérer les factures qu’il faut garder pour les impots (frais réel)

Et @Clubic, prenez un peu d’avance dans la rédaction de vos articles, commencez à écrire celui de dans 2 ans : « Google ferme son service Stack » par ce que moi je le sens bien comme ça…

Vous y croyez vous? Ca ne m’étonne pas car vous pensez aussi le sandwich anodin. La CNIL n’a aucune autorité en la matière. Tout au plus peut elle déposer une plainte et c’est la justice qui tranche.
Pour la RGPD, la seule contrainte c’est de déclarer les données qu’on stock et ce qu’on en fait. Autant dire que c’est facilement contournable. D’autant plus, si les données ne sont pas en Europe mais au US par exemple. On va se retrouver avec un conflit de juridiction et le temps que tout le monde se mette d’accord… Google collecte.
J’aimerai bien moi aussi vivre dans un monde de bisounours bienveillants. Ce n’est malheureusement pas le cas.
Juste un autre élément pour étayer: On était très content d’entendre la comission européénne nous dire « marre des cookies ca va changer ! ». Ah oui? Pour changer ca a changé car au lieu de nous faciliter la vie on tombe sur des site où il faut décocher 25 cases (et dans ce cas vous êtes obligé de la faire à chaque visite puisque le but du site c’est que vous acceptiez les cookies). Résultat, on joue sur la lassitude des gens et on est dans les clous au niveau législatif

Vous semblez être ignorant de la directive ePrivacy qui prend effet justement aujourd’hui même et qui impose aux sites de mettre rigoureusement sur un plan d’égalité les options des CMP pour accepter et refuser les cookies…

@PiNgOa Tu dis qu’il n’y a aucun intérêt stratégique à prendre un sandwich en photo. Mon exemple était poussé a l’extrème, ok. A la place d’essayer de comprendre le raisonnement tu pars sur un autre sujet ou tu es a l’aise, ok. Je vais te prendre un autre exemple si celui la ne te convient pas.
Sur Google Maps, Google se sert des photos des utilisateurs pour créer le menu des restaurants. C’est un fait, et ça entre directement en concurrence avec Foodora, Uber eats etc… qui doivent payer des photographes pour mettre en avant les plats des restaurants.

Donc la réponse est oui, il y a un intérêt stratégique à tout ça.

@PiNgOa Il y a 10ans (pas loin du rachat de Zagat), quand le concept de Google City Expert existait, (avant que ca devienne Local Guide et ouvert à tous), nous avions accès à un réseau social, de partage et de notation de recettes et de plats, fait par Google. Certainement que c’était pour le fun.

Donc les photos PUBLIQUES que les utilisateurs ont VOLONTAIREMENT publié sur Google Maps sont utilisées pour alimenter les fiches PUBLIQUES des restaurants ? Ouah… la vie PRIVEE en a pris un sérieux coup là en effet…

Mais c’est quoi le rapport ? Je répond a ta remarque, il y a un intérêt stratégique. Qu’est ce qui est pas clair ? Je te parle pas de CNIL ou de RGPD.