Forum Clubic

Commentaires : Google : DragonFly, le moteur de recherche censurable chinois mort et enterré?

Ce mardi 16 juillet, Karan Bhatia - vice-président de la politique publique de Google - a annoncé devant le Sénat américain l’abandon du projet DragonFly. Ce moteur de recherche destiné à la Chine avait suscité de vives polémiques, notamment en raison des risques de censure des résultats et d’atteinte à la vie privée des utilisateurs chinois.

Franchement, je trouve cela admirable que des employés engagés aient le courage de suivre leur conviction jusqu’au bout, jusqu’à la démission…

Ce n’est pas si évident, lorsqu’on a des obligations et qu’on a une famille… On finit par se plier par crainte de toutes ces contraintes

Enfin c’est pas pour autant que les chinois ont accès a un moteur de recherche non censuré…

L’Europe est aussi en train de mettre tout cela en place.

1 J'aime