Forum Clubic

Commentaires : Game Over pour le Pixel Museum

Des contraintes financières de plus en plus difficiles à surmonter ont eu raison de ce musée du jeu vidéo, unique en France.

Un loyer trop élevé… pour une telle surface, je ne trouve pas.
C’est surtout les entrées qui étaient insuffisantes, mais bon blâmer le loyer pour ne pas se remettre en question…

3 J'aime

Il n’y a pas également un musée du JV à la Grande Arche ? Pourquoi ne pas faire un groupement ?

Biensûr que c’est à cause du loyer. S’il n’y avait pas de loyer, n’importe quel magasin de ville pourrait survivre.

La preuve avec une vieille bouquinerie d’occasion près de chez moi tenue par un prioritaire des murs. Il survit même avec 50 euros de chiffre d’affaire par jour.

Alors que moi je paie un loyer de 7000 euros par mois pour 50m² en ville. Je suis obligé de faire un chiffre d’affaire de 600 euros par jour en moyenne pour survivre. Bien plus si je prends un salarié.

1 J'aime

Sont avides les proprios en Alsace…

Dans un cas comme celui-ci, qui est d’un intérêt culturel, on fait un effort mais le proprio, qui est peut-être un vieux crouton ou un groupe d’investissement ne doit pas goûter l’univers geek…

Ils ont signé le bail en connaissance de cause! Ils espéraient faire plus de CA, ils se sont plantés dans leur business plan, se plaindre du loyer est idiot, ils sont les premiers responsables de leur échec!

4 J'aime

Le loyer c’est une chose, mais y aussi tout le reste. Les salaires, l’électricité, les emplois, l’entretien de toutes les machines, les charges, les impôts, etc.
Et sans rentré d’argent à cause du confinement le tout pèse très lourd sur un petit musée ne recevant que peu d’aide de l’état ou de subventions.

Avec un CA entre 15.000 et 20.000€ par mois, c’est certain que 8500€ de loyer + 3 salaires sans compter les aménagements nécessaires, des coûts de fonctionnement (électricité, entretien etc…) les fins de mois sont difficiles. Je suppose que les consoles et les jeux ont été principalement acquis grâce à la subvention…
Cela dit un trou de 40.000€ après 3 années d’activité n’est pas délirant non plus (avec 15% de loyer en moins c’était jouable d’autant qu’ils n’utilisent pas toute la surface et qu’elle aurait pu servir à autre chose).

ls ont signé le bail en connaissance de cause! Ils espéraient faire plus de CA, ils se sont plantés dans leur business plan, se plaindre du loyer est idiot, ils sont les premiers responsables de leur échec!

Le business plan et les prévisions, c’est bien gentil, mais dans la vraie vie des entreprises, tout n’est pas prévisible. Même les multinationales s’y trompent assez souvent.

Un loyer jugé trop élevé par rapport à leur utilisation et leurs finances il faut lire.
Le loyer n’est pas trop élevé par rapport au prix du marché (enfin j’en sais rien, je vous crois sur parole), mais c’est le poids de ce loyer qui est trop élevé

La blague… de qui ? As-tu au moins visité le musée en question pour te permettre de dire que c’est un échec ? Pour l’avoir visité, c’est une mauvaise nouvelle car la collection et l’agencement vallent vraiment le coup d’oeil.

Oh mais pas qu’en alsace… chez moi il y a quelques années une papeterie qui faisait partie du décor de la ville connue de tous a plié boutique a cause du loyer toujours plus exorbitant et ce … alors qu’elle était quasi centenaire​:shushing_face::shushing_face:

1 J'aime

C’est bien navrant de constater qu’une minorité se gave sur le dos de l’accès à la culture pour tous.

Je ne parle pas du contenu mais de l’échec économique.

7000 euros pour 50m carré lol cette arnaque, je paie 800 euros pour la même surface et j’ai le soleil toute l’année.