Forum Clubic

Commentaires : G2A, le très controversé site de vente de clés de jeux au cœur d'un nouveau scandale

Vivement critiqué par les développeurs et accusé de fraude, le site G2A a bien du mal à blanchir sa réputation et les récents événements ne devraient pas arranger les choses.

@popelier je trouve votre façon de dire que c’est g2a qui a envoyé l’email vraiment très malhonnête puisque vous dites vous même ensuite que g2a a confirmé que c’était un employé qui l’a fait sans autorisation, donc ce n’est pas g2a, mais une action non voulue par g2a de la part d’un de ses (probablement) ex-employé maintenant…

Un peu comme si vous disiez que Emmanuel Macron a tabassé un manifestant alors que c’était Alexandre benalla qui l’a fait…

4 J'aime

ça me parait un peu maigre tout ça pour savoir si oui ou non ce sont des clés volées.

1 J'aime

peut-être un employé fusible.

1 J'aime

Voir un peu plus loin que le bout de son nez c’est aussi possible.

Je ne vois pas trop où est le problème : quand la majorité des sites d’informations (dont clubic) fait du copier/coller de communiqués de presse, c’est la même chose non ?

1 J'aime
  1. Tout ton commentaire part du principe que l’explication de g2a est une vérité établie absolue. Ce n’est pas le cas. On n’a pas de moyen de savoir, à ce state, si c’est une excuse bidon pour essayer de se rattraper aux branches ou si c’est vrai.

  2. Il se trouve que les médias ONT impliqué Macron au maximum. Les premiers articles du Monde titraient “un proche d’Emmanuel Macron”, et c’est le nom de Macron qui est resté en haut de l’affiche un moment tant que celui de Benalla n’était pas trop connu du grand public …

Oui enfin puisque c’est un employé de G2A qui a envoyé le mail, on part du principe qu’il représente l’entreprise pour laquelle il travaille. Ça me semble logique. Dans un premier temps on expose les faits et dans un second temps on évoque le point de vue de G2A.

D’où l’utilité de lire l’article jusqu’au bout pour comprendre le déroulé de l’affaire. Pour ce qui est du parallèle avec l’affaire Benalla, je suis pas certain que ce soit vraiment comparable aux faits évoqués dans cet article :sweat_smile:

Il y a quand même une différence entre un communiqué de presse (qui sert à annoncer quelque chose concernant une entreprise comme un nouveau produit par exemple) et une volonté clairement affichée d’influencer un site sur des faits impossibles à vérifier.

Là ce n’est clairement pas un communiqué.

non, puisque les employés indélicats existent, tu ne peux pas savoir si c’est fondé ou non. Le mec pour torpiller la boite peut très bien dire une vérité comme un mensonge, j’accorde moins de crédit aux témoignages qu’aux faits. Clairement il faudrait être suicidaire pour pondre un tel mail envoyé de manière globale aux médias.