Forum Clubic

Commentaires : FuchsiaOS passe dans sa dernière phase de test en interne

Un terme sibyllin dans une ligne de code, et l’Internet s’enflamme. Du moins en ce qui concerne les développeurs les plus enthousiastes et curieux de découvrir ce que trame Google avec son mystérieux FuchsiaOS.

« Grace auquel Google peut . » … quoi?
J’veux savoir moi :’(

Il est quand même dommage qu’on laisse les systèmes d’exploitation (SE) que dans les mains du « privé ». Il serait avantageux que la plupart des pays crées leur propre SE au lieu de dépendre de multinationale. Cela donnerait de l’emplois et on aurait de belles surprises dans ces nouveaux SE…

qu’on laisse les systèmes d’exploitation (SE) que dans les mains du « privé ».

Linux est open source et est un gros morceau, surtout en entreprise et serveurs.
Fushia est aussi opensource. Ainsi qu’Android.
Perso, je fais plus confiance à la communauté + Google pour développer un O/S sans trop de bug qu’à un gouvernement…

3 J'aime

La corée du Nord répond parfaitement à ton envie !

Je ne dis pas qu’il faut que tout soit « gouvernemental » - d’ailleurs les gouvernements ça n’existent pas réellement, ce sont des « hommes d’affaires » qui travaillent pour leurs amis – mais je trouve dommage que chaque pays n’engage pas des techniciens, ingénieurs, mathématiciens, informaticiens, etc. pour créer leur propre Système d’Exploitation. Une façon d’être plus indépendant et de créer de l’emplois.

Et bien évidemment le code de ce SE serait un code ouvert.

Mais bon depuis quand les « gouvernements » sont là pour créer de l’emploi. Ce sont des « gens d’affaire » qui sont là pour couper tous les services publics et les rendre privés. Et que seul les bien nantis puissent les utilisés.

Linux a beau avoir son code ouvert ce n’est pas un état qui s en occupe. Alors les moyens financiers (nous vivons dans un système capitaliste il ne faut pas l’oublier, où l’argent c’est tout) il n’en a pas.

D’où sa pauvre distribution à travers la planète. Et la plupart du temps ce sont les gens férus d’informatique qui l’utilisent.

Pour la Corée du Nord je vois que la propagande états-unienne fait bien le travail.

Linux a beau avoir son code ouvert ce n’est pas un état qui s en occupe. Alors les moyens financiers (nous vivons dans un système capitaliste il ne faut pas l’oublier, où l’argent c’est tout) il n’en a pas.

D’où sa pauvre distribution à travers la planète. Et la plupart du temps ce sont les gens férus d’informatique qui l’utilisent.

Quand même les 2/3 des téléphones, une grosse part des serveurs des serveurs… Ce n’est que sur les ordinateurs privés qu’il est moins installé.

Pour la Corée du Nord je vois que la propagande états-unienne fait bien le travail

Ce sont les USA qui ont forcé la Corée du Nord à développer son propre OS ? :smiley: