Forum Clubic

Commentaires : Ford vise 100% de voitures électriques d'ici 2030 en Europe

Un investissement d’un milliard de dollars est prévu par la marque en Allemagne.

Quid de Peugeot?

C’est la mode dis donc…

Après, les constructeurs n’ont pas les moyens pour investir en même temps sur le thermique et l’électrique.

Et comme la norme Euro 7 va tuer les petites thermiques (cœur de gamme de Ford en Europe), cette annonce est somme toute logique.

C Tavares ne croit pas à l’électrique. Du moins n’y croyait pas il y a un an.

Ils ont donc un retard colossal qu’ils devront combler car la transition est inévitable. Non pas pour l’écologie mais pour l’impact prix d’Euro 7 et des taxes sur les thermiques. L’hybride est séduisant sur le papier mais restera une technologie coûteuse contrairement au VE qui se démocratise de plus en plus

Quel retard ? Ils sont au niveau de Renault, VW et d’autres avec des offres hybrides et électriques au niveau de ses concurrents direct.

Vrai pour l’hybride mais discutable pour l’électrique. La e208, pourtant de conception récente par rapport à la Zoé, a une autonomie réelle moindre. Et ce retard se voit dans les ventes.

On verra nos températures d’hiver en 2030 :rofl:

Rien que là beaucoup de sont fait entuber à cause du gel :rofl::rofl::rofl::rofl::rofl:

Je pense pas que la Zoe se vende un peu plus que la e208 grâce à une « meilleure » autonomie.
Dans les deux cas, tu vas nul part avec.
Il y a aussi un énorme effet de continuité, lié aux acheteurs ayant déjà une Zoe, (LOA), qui en prenne une autre… pour éviter tout déboire.

D’un point de vue style, je préfère largement la e208.

Mais 2030 c’est vachement tôt, vu la vitesse avec laquelle l’électrique (ne) se démocratise (pas), c’est franchement court, comme horizon. L’autonomie est toujours à la traîne pour les longs trajets, les temps de recharge trop longs, les prix trop élevés… la cohabitation nouvelles thermiques/nouvelles électriques va durer encore longtemps

Vu le niveau des ventes en 2020 de la Zoé, cela dépasse très largement le renouvellement.

La e208 est effectivement plus sympa en look (plus récente dans tous les cas) mais cela reste un VE ‘bricolé’ sur une plateforme qui n’a pas été spécifiquement conçue pour l’électrique, contrairement à la Zoé.

Je suis d’accord avec vous sur le fait que l’autonomie ne devrait pas être le critère numéro un pour une citadine surtout à 40 km près. Cependant, pour ceux qui viennent du thermique, c’est un élément important pour une forme de tranquillité d’esprit (accessoirement, une Zoé permet d’aller via l’autoroute à Deauville depuis Paris alors que c’est plus aléatoire avec une e208).

C’est court et long à la fois. C’est dans 9 ans et si l’on regarde dans le rétroviseur, en 2012 sortait en France la Fluence ZE qui avait tout au plus 150 km d’autonomie réelle. A part TESLA, Nissan et Renault, il n’y avait aucun constructeur qui investissait dans l’électrique et le prix du kWH de batterie coûtait 1000 Euros.

Aujourd’hui, le VE pèse 7% du marché, tous les constructeurs investissement massivement dedans et le prix du kWH est à 130 Euros environ.

Le progrès est sans aucune comparaison possible avec le thermique qui fait du sur place (on a gagné quelques % d’efficience en augmentant la température de combustion mais avec des effets néfastes sur la tailles des particules émises).

La cohabitation va évidemment perdurer mais l’Europe est en train de tuer les modèles 100% thermiques avec les taxes qui arrivent et la norme Euro 7 qui va alourdir le prix des véhicules.

Pour les citadines, il est évident que le marché va rapidement basculer car l’autonomie est suffisante pour 99% des usages. Le prix comme vous le mentionnez sera l’élément clé mais avec la baisse continue du prix des batteries, on va vite arriver à l’équilibre thermique / électrique (surtout avec la norme Euro 7 qui sera très pénalisante sur les petits véhicules).

Pour les gros véhicules, là, 2030 me semble optimiste et les PHEV seront sûrement une étape de transition.

Évidemment, tout va dépendre de l’amélioration des cellules de batteries au delà du prix. La technologie actuelle progresse de quelques % par an mais cela sûrement pas suffisant pour avoir 600 km réels sur autoroutes (niveau qui me semble suffisant pour faire de longs trajets avec une seule recharge). Par contre, devrait arriver les batteries dites ‘solides’ vers 2025 et cela devrait ouvrir de nouveaux horizons (pour nos voitures mais aussi pour tous nos gadgets électroniques où les progrès des batteries sont aussi attendus).