Commentaires : Fin de l'anonymat sur Internet, sites Web bloqués... L'explosive loi SREN examinée par l'Assemblée!

Le projet de loi visant à sécuriser et réguler l’espace numérique (SREN) possède de nombreuses dispositions qui pourraient réduire les libertés en ligne.

Voici d’ores et déjà mon identité :Mr Bismuth :grin:. Faites ce que je dis mais pas ce que je fais. Donc les navigateurs vont devenir de véritables OS tellement ils seront bardés de filtres et autres systèmes de vérification. Qu’on commence plutôt à obliger les FAI à bloquer systématiquement les gros expéditeurs de spams et démarchage téléphoniques, avant de les obliger à faire le reste.

7 « J'aime »

J’ai hâte aux leaks d’identité, qu’on voit les tags préférés de nos amis politiques préférés.

Tant que les politiques confondront anonymat et pseudonymat, on sera pas sortis du sable.

6 « J'aime »

comme la majorité des « elus » ne pipent que dalle, ils font surtout confiance au divers lobbyiste qui leurs payent restau et vacances, donc les impots pour le gafam, c’est non, mais que le pekin moyen, en france (ba oui, ils ont pas compris que le web est mondial) tu vas devoir fournir pleins de renseignements certifiés par l’etat à ces meme gafam qui trouverent surement une bonne utilisation de ces données

2 « J'aime »

Les citoyens européens commence à se réveiller et voit l’Europe s’éteindre avec des élus qui ne travaillent pas pour l’Europe , donc on essayent de les faire taire.

2 « J'aime »

« …création de tout compte sur les réseaux sociaux à s’adosser à une preuve d’identité… »

En gros, il parle de X (ex-Twitter).

La vie ne tourne pas autour de ce réseau d’associal, M. le député !

1 « J'aime »

c’est possible ça, de demander a un navigateur de bloquer lui même des sites ?

En même temps, ils n’ont pas « Tor » :stuck_out_tongue:

4 « J'aime »

L’anonymat total n’est plus possible sur internet, ça amène à toutes les dérives parce que les gens se sentent protégés puisque cachés. Je sias pas comment, je sais pas si ce sont ça les solutions, mais en tout cas, il faudra arriver à trouver une solution pour que nos identités ne soient pas exposées à tous, tout en permettant de lever l’anonymat facilement en cas de dérive

4 « J'aime »

Bon imaginons que je travaille dans un grand groupe Francais et quE je vis sur le territoire
Imaginons que mon grand groupe fait un trafic quelconque et que j’ai la preuve avec plein de documents
Imaginons que le directeur de ce groupe soit le plus grand mécène du président(e) en place
Avec des lois comme celle-ci où ai-je la garantie de l’anonymat pour dénoncer mon groupe ? Combien de minutes après avoir appuyer sur le bouton "send " je me prends une balle d’un barbouze et que la presse parle de suicide ?

7 « J'aime »

Salut, tu veux rire vert un coups ?

En Suisse les banques et lobbies ont réussi à créer une loi qui punis pénalement tout journaliste qui balances des infos sur des fautes/manquements/fraudes des banques via des leaks… . Le journalisme d’investigation envers les établissements bancaire en Suisse est mort. Toutes les magouilles sont permises ainsi que tous les coups bas.

On vois ce qui se passe avec les petites banques qui ont acceptées de créer des comptes de certains oligarques Russe alors que c’était illégal, une petite tape sur les doigts, pas d’amende et leur cirque continuera éternellement…

3 « J'aime »

et avec la fin de l’anonymat, tes multi comptes vont apparaitre au grand jour :nerd_face:

3 « J'aime »

Même si ce projet de loi va trop loin sur certains points, l’équation est compliquée, car il devient urgent de légiférer notamment sur la haine en ligne. J’en ai moi-même été victime lors de la crise sanitaire, comme de nombreux acteurs de la santé, j’ai reçu des menaces de mort, et je suis loin d’être le seul, juste pour avoir donné mon opinion ou exprimé des faits scientifiques. Les journalistes, et aujourd’hui les spécialistes du climat, subissent la même chose.
Après il faut reconnaitre que c’est principalement un réseau social qui concentre cette haine, bien aidé par son milliardaire allumé, mais même en s’attaquent à ce réseau, les haineux iront sur un autre réseau, tellement ils ne semble vivre que pour ça

6 « J'aime »

Déjà que mon numéro de smartphone est relié à une fausse identité (coucou l’article sur Telegram qui donne le numéro)… Macron, le libéral de pacotille et ses sbires peuvent aller se gratter. Des navigateurs alternatifs émergeront, désolé Firefox mais si tu te soumets, je te quitterai en ne te mettant plus à jour dans un premier temps avant de trouver mieux.
La seule solution : couper totalement les réseaux internet & mobile, cela montrera bien qu’on est dans le totalitarisme.
Ah ben non, les communications passeront par le Wifi ou Bluetooth avec Briar : How it works - Briar

Ce qui est malheureux c’est qu’une majorité risque de trinquer à cause d’une minorité dont le QI est équivalent à celui d’une huître cuite.

Qu’est ce qu’ils appellent « sites d’arnaques » ?
Parce que si dans leurs têtes de Q.I de bulot, ils confondent sites d’arnaques comme OpenOffice en parefeu, on est mal barré.

Façon on est déjà mal barré avec des guignols comme ça au gouvernement.

Faites tout sur internet qu’on nous dit, mais on est juste des pions sur leur échiquier.
Mozilla avait lancé une pétition pour cette loi, combien l’ont réellement signé ? Combien l’ont réellement fait passé sur internet ?

Les français ne disent rien pour se faire entendre, mais vont gueuler au scandale une fois la loi passée…

1 « J'aime »

Je reçois moi-même pas mal de commentaires haineux lorsque je parle de paix dans certains pays situés plus à l’est.

En même temps, comme dirait l’autre, tant que ce n’est que de la haine en ligne, ça va (quoique…) : mais si cela allait jusqu’à en venir aux mains pour des opinions différentes? La fin de l’anonymat le permettrait (même si je comprends bien que nos données ne seraient pas accessibles à tout le monde… avec le risque quasi certain qu’elles fuitent quand même).

N’est-ce pas la cause de 99% des lois ?

2 « J'aime »

Bien répondu,
C’est tellement ça en fait ^^