Commentaires : Films, séries... la grande purge de contenus se poursuit chez Disney+

Disney+ continue d’épurer son catalogue avec une nouvelle vague de suppression de contenus.

Après avoir essoré Star Wars et Marvel dans une boulimie indescriptible les voilà au bord des larmes, mérité.

3 « J'aime »

Ils peuvent toujours sous-louer ces productions à Netflix ou Prime. Ça leur fera de l’argent et surtout ils seront vu par beaucoup plus de gens !!!

2 « J'aime »

Comme l’a expliqué Julia Alexander, directrice de la stratégie chez Parrot Analytics, à CNN Business, « garder des titres sur une plateforme a un coût […] »

Je ne comprends pas en quoi un film coûte quelque chose quand il reste à disposition sur une plateforme telle que Disney+, quelqu’un peut m’expliquer ?

2 « J'aime »

Le stockage :wink:

1 « J'aime »

Je dirais principalement en stockage, utilisation serveurs, électricité, probablement bande passante aussi parce que même si les contenues sont peut regardés, ils le sont quand même probablement au vu du nombres d’utilisateurs de la plateforme.
Les datacenters sont des gouffres à ponion malheureusement.
Cela explique aussi en partie la hausse des tarifs continues des dites plateformes.
Hormis les coups de production de leurs films/séries, plus les gens solliciterons les datacenters via des connexion, plus les dépenses seront conséquentes.
Après si les gens arrêtent de consommer le contenu, pas sur que les prix baisseront pour autant :stuck_out_tongue:

Merci pour les précisions (et aussi à Caramel34) :+1: C’est ce que j’aurais dit aussi intuitivement mais je n’aurais pas imaginé que ces coûts puissent être élevés au point qu’il soit plus rentable de supprimer le produit de la plateforme.

Sur un autre sujet, une personne avait parler sur les royalités. Les contrats ont beaucoup changé avec le streaming, il faut payer un certain montant aux acteurs sur la durée qui est en streaming.

Si après 2 mois, le film a de mauvaise vues, ils vont pas laisser le film en ligne inutilement et devoir payer des montant faramineux aux acteurs.

Je ne suis pas dans le domaine alors j’ai aucune idée si c’est véridique mais ca semble plus logique qu’une simple augmentation cout des serveurs.

2 « J'aime »

Bonjour,
Je suis assez d’accord sur les coûts techniques de diffusion et de stockage par contre la somme économisée me paraît démentielle comparée au peu de contenu supprimé.
A l’opposé, la quantité de médias restant sur Disney plus doit représenter plusieurs milliards de dollars de stockage et diffusion. Dans ce cas il faudrait plusieurs centaines de millions d’utilisateurs pour rentabiliser ce qui me semble être un modèle économique peu pérenne.
Il n’est pas non plus indiqué sur quelle période sont faites les économies.

Comme toi j’ai du mal à comprendre… En quoi le stockage et la bande passante d’un film qui a déjà coûté 50 millions de dollars, peuvent-elles être un coût insupportable. Vous allez pas me faire croire que la mise à disposition sur leur plateforme de quelques GO de vidéo (parce qu’un film de 2 heure en 1080p chez Disney ça tient en 5GO grand max, donc toutes version confondu du même film ça doit faire 20 GO au pire) peut entrainer un surcoût important quand tu as déjà dépensé 50 millions !!! Surtout qu’un film qui n’est pas présent sur la plateforme ne peut pas rembourser les frais engendré par sa production, donc je ne vois pas trop c’est, c’est 50 millions de perdu pour le coup.

1 « J'aime »

Je pense que c’est la même histoire que quand Warner avait annulé un film Batgirl et un film Scooby Doo qui étaient quasiment finis.

En « détruisant » le film, ils peuvent faire un bricolage financier qui est très intéressant pour eux

C’est pas ça qui va renforcer l’intérêt (pour moi) de cette plateforme hyper fade. Une fois que t’as vu les gros films au cinéma et avec les nombreuses multidiffusions sur la tv classique, je ne vois pas pourquoi s’abonner à Disney+.

Arf j’aimais bien Alaska Daily moi…
Donc maintenant on va se retrouver avec 8 SVOD, qui n’ont que quelques programmes bien définis, et vala ?