Forum Clubic

Commentaires : Facebook supprime les publications australiennes suite au projet de loi demandant la rémunération des agences de presse

Le réseau social proteste contre une nouvelle loi qui l’oblige à redistribuer aux groupes de presse australiens une partie des revenus publicitaires générés par leurs articles.

2 J'aime

En même temps aujourd’hui, qui fait de la pub pour qui ?

Ce que j’aimerai savoir, c’est comment est affiché le lien vers un site de news sur FB :

  • juste le titre et quelques lignes? Auquel cas on doit aller sur le site original de la news pour la lire, et leurs pubs leur font gagner de l’argent (et donc FB était purement bénéfique pour eux, leur apportant plus de vues et d’argent issu des pub).
  • Ou alors on peut lire suffisamment du contenu des articles sans quitter Fb? Auquel cas Fb se fait de l’argent sur leur dos et eux ne gagnent rien.
1 J'aime

J’adore l’Australie.
Les gars c’est des bourrins, ils en ont rien à faire.
Ils se mettent la Chine, Fb, et Google sur le dos.
« On gère ».

2 J'aime

ils s’en foutent, ils sont tellement loin et tellement peu ( en regard de la surface de l’Australie !!! 1 maison tous les 100km hors grandes villes)

haha et on ferme aussi et se confine pour 3 mois pour moins de 1000cas de covid, du moins dans le victoria.
malheureusement il s’agit plus d’une histoire de gros sous Murdoc (fox news) qui veut jouer au bras de fer avec google - perso je n’ai pas vu de difference avec l’affichage de news/pub sur facebook

je n’ai plus le chiffre en tete, mais il me semble que l’australie represente un gros paquet de sous pour google,

Hâte de voir les stats dans quelque mois du nombre de vue des sites d’actualités qui bénéficiaient jusqu’à maintenant de ces plateformes pour augmenter leurs visibilités :D.

Personnellement si Google News n’existaient pas ou tout autre application similaire je n’irais pas sur autant de sites d’actualités différentes aujourd’hui.

1 J'aime

Ben d’un autre côté un gouvernement qui se soumet à une entreprise privée ça la fout mal…

Ce sont les utilisateurs qui postent sur facebook…

Ça serait drôle de voir facebook facturer les utilisateurs pour poster des URLs de sites de news… :joy:

Et en plus ils savent gérer la pandémie, sont pas mauvais !

Je ne suis pas fan de Facebook, mais, pour le coup, je trouve ça plutôt logique…
Les agences de presse utilisent Facebook pour augmenter sensiblement leur visibilité et demandent, en plus, que celui-ci les rémunèrent pour ça…
C’est, un peu, comme mettre sa pub dans un encart de journal et demander au journal qu’il nous paie pour ça…

2 J'aime

Une approche plus juteuse pour FB serait de remplacer tous les liens presse par des liens Facebook Pay, avec pour afficher le lien, un prix équivalent à la taxe presse plus une grosse marge !

Tant mieux pour les Australiens, ils seront moins inondés de fake news issues des algorithmes de FB.

Entièrement d’accord, y a 15 ans c’était l’inverse mais aujourd’hui les journaux se font de la pub grâce aux réseaux sociaux…

Facebook a aussi retire l’australie du truc de situation d’urgence (ce qui la fout un peu mal compte tenu qu’on soit encore dans la saison des bushfires, je ne touche pas de bois cela pourrait bruler, meme si cette annee il fait moins chaud dans le sud du moins)

Effectivement, on ne peut plus poster de lien vers des sites d’éditeurs locaux ou de grand sites internationaux. Certains autres liens, moins connus je suppose passent encore au travers.
J’ai fait le test et un simple espace dans l’URL suffit à la laisser passer mais cela nécessite une manipulation de la part du lecteur, un copier/coller au lieu d’un simple clic.

Je n’ai pas lu le projet de loi mais au vu de la défense de Facebook, qui ressemble grandement à celle déployée face aux changements « anti-pub » d’Apple, je me dis que FB doit avoir beaucoup à perdre à long terme, sinon ils ne se bougeraient pas comme ça.

Et puis en général, le gros qui fait son beurre en situation de monopole qui ensuite se plaint qu’on lui impose des contraintes et se défend en disant qu’il aide les petits… mouaif…

Un article intéressant sur cette affaire : TechDirt - The Bizarre Reaction To Facebook’s Decision To Get Out Of The News Business In Australia
En résumé :

  • demander à être payé pour être référencé par un moteur de recherche ou un réseau social, et en plus pour le trafic, va à l’encontre des principes d’un internet ouvert.
  • la demande des sites de news semble illogique, et comme par hasard Rupert Murdoch est derrière.

[…]
We can argue about whether or not Facebook is « compatible with democracy » but the simple facts of the situation are that Australia – pushed heavily by Rupert Murdoch – has decided to put in place a plan to tax Google and Facebook for any links to news. […] there are two huge [problems] that should concern basically anyone who supports a free and open internet.

First is the link tax. This is fundamentally against the principles of an open internet. […] demanding payment for traffic. […] everyone else in the world has figured out that having prominent links on search engines and social media is valuable in its own […]
But here, a bunch of lazy newspaper execs who failed to adapt and to figure out better internet business models not only want the traffic, they also want to get paid for it.
[…]
[…] the people who are saying that this move by Facebook is somehow an « attack » on news or an attack on Australian sovereignty seem to be admitting more than they’d really like: that they think Facebook must be a dominant source of news in the country.
I mean, if Facebook is really such a problem, shouldn’t they all be celebrating? […] isn’t that… a victory?

Tu oublies un dernier point à ton résumé et il est d’importance :

  • La presse trouve anormal que Facebook fasse du profit « sur leur dos », en affichant leurs articles. Suite à cette affaire, Facebook a décidé de ne plus le faire du tout… Cela devrait donc, pour la presse, et selon leurs critères, être une victoire…
1 J'aime