Forum Clubic

Commentaires : Facebook cherche par tous les moyens à récupérer l'argent perdu durant la panne (page 2)

Dans ma boite quand un truc tombe en panne, nos clients nous réclament un dédommagement.

Chez Facebook, c’est eux qui demandent aux annonceurs de compenser le manque à gagner.

Tout va bien.

2 J'aime

Ah non non j’ai pas dit que le net existait grâce à la pub, mais il est ce qu’il est aujourd’hui, et il reste majoritairement « gratuit » en bonne partie grâce à la pub

Croire qu’une entreprise va envoyer des satellites, cartographier la planète, indiquer des itinéraires, te montrer ta maison vue du dessus en haute résolution, t’offrir un espace de stockage sur des serveurs couteux et tout ça entièrement gratuitement, sans être rémunérée d’aucune sorte, ça relève de l’utopie. Si tous ces services existent et sont si performants, c’est parce qu’un grand nombre les utilise, et si autant de monde les utilise c’est parce qu’on ne les paye pas. Et pour arriver à cette prouesse, c’est la pub qui finance.

Si on prend la chose à l’envers, si ces services nous étaient facturés 50€ par mois, il y aurait très peu de monde à les utiliser. Trop peu pour qu’ils tiennent et ils auraient disparus. On peut se dire que ça serait mieux pour tout le monde, mais en attendant on est tous bien content de les avoir :wink:

Et si hier c’était normal d’aller chez Boulanger acheter un GPS à 300€, aujourd’hui plus personne n’imagine casquer pour ça alors qu’on a des applis « gratuites » à foison, payées d’une autre manière

Qu’on le veuille ou non, le web tout gratuit ça n’existe pas, et la pub a permis de maintenir une impression de gratuité

2 J'aime

@duben : il y a une grosse faille dans votre raisonnement : la publicite elle meme se retribue … comment ? Tout ce sue vous achetez est plus cher …
ce qui veut dire qu avec ce systeme on met pas mal de personnes sur le carreau.
Si la pub revenait a ce qu elle devrait etre (juste se faire connaitre donc nul besoin de trucs couteux) et qu on oayait comme au debut les sites, le porte monnaie des utilisateurs serait plus garni.
J ai connu le debut du net et on payait sans soucis ce dont on avait besoin…
votre deuxiele erreur a mon sens est donc de supposer que peu de monde les utikiserai.

Google n avait pas de pub au debut et son démarrage a ete exponentiel…

Il ya plein de moyen de gagner de l’argent et la pub est l un des pire car elle coute a tout le monde. C est juste que vous ne les connaissez pas :wink:

Enfin a t on vraiment besoin de vendre a l infini pour exister ? J ai plein d exemple de soiciete qui ne font pas de pub et qui payent mieux leurs employes que celles qui en font.

Et a mon avis, on peut se passer de bcp de services

Je ne vois pas en quoi une action est un actif liquide…
Au même titre qu’un crédit bancaire, on peut décider de « revendre » ou « rembourser » à tout moment…
Qu’un titre soit côté ne lui donne pas une liquidité puisqu’il est soumis aux variations des marchés, à l’inverse d’un crédit qui lui ne saurait être plus liquide puisqu’il n’est pas, sauf cas d’emprunts à taux variables, soumis à ces mêmes fluctuations…

Par définition, l’emprunt est liquide, l’action ne l’est pas, elle n’est que spéculative, à la hausse comme à la baisse…
Mais si telle est la définition, alors il y a un sérieux problème dans ce monde !

La seule liquidité au final, c’est celle que vous avez sous votre matelas, même pas en banque :slight_smile:

« Si c’est gratuit, c’est que vous êtes le produit »

La pub ne me dérange pas si elle n’est pas trop intrusive, ou si elle n’empiète pas sur une certaine sérénité (coucou les vidéos qui se lancent toutes seules le son à fond). De toute façon j’achète avec mon libre arbitre, personne ne m’a encore imposé un achat avec une arme sur la tempe :sweat_smile:

Un petit encart pub sur un site, statique, si ça permet de consulter gratuitement la page (pas fan des abonnements, avec tous les sites que je consulte, je devrais faire un choix).

Maintenant, la pub sur FB est vraiment intrusive, se glisse dans le fil d’actualité, avec une redondance assez affolante. Avec des outils sur mobile ou sur navigateur pour masquer ces encarts, j’ai divisé mon temps par deux sur ce réseau social.

Et cela va dans le sens de Zuckerberg, qui « souhaiterait » que nous passions moins de temps sur son réseau social.

1 J'aime

C’est possible. Mais pas avec ces acteurs là :slight_smile:

Je ne peux que vous renvoyer à la définition de l’Autorité des Marchés Financiers :
« Un actif financier (actions, obligations, etc.) est dit liquide lorsqu’il peut être acheté ou vendu rapidement sans que cela n’ait d’impacts majeurs sur son prix. La liquidité reflète donc la facilité avec laquelle cet actif peut être échangé. Ainsi, plus un marché est liquide, plus il est aisé, rapide et peu coûteux d’y réaliser des transactions. »

Un emprunt, n’est pas liquide, car par définition ce n’est pas un actif financier ! L’emprunt représente un passif, vous devez de l’argent à votre banque…

Quand on parle de titrisation de dettes, on parle d’une banque qui transforme un actif pour ELLE, illiquide, car par définition elle ne peut en exiger le remboursement, en un actif plus liquide (un titre), qui peut être échanger. C’est une façon de céder un portefeuille de créances à d’autres acteurs financiers ou non. Ces titres sont ensuite côtés ou non en fonction de leur nature.

A chaque actif financier présente des risques. Avoir son argent sous son matelas vous expose à différents risques : vol, perte de valeur lié à l’inflation etc. De même qu’avoir de l’argent sur un livret vous soumet d’autres risques. C’est la notion de gestion des risques qui est importante, d’ou l’intérêt de diversifier ses actifs sur différents supports (immobilier, livret, assurance vie, actions ou autres…)

Honnêtement toute ces notions et définition sont facilement accessibles sur internet, cela évite de parler dans le vide.

Il fallait bien que quelqu’un s’y colle…

On peut imaginer refaire le monde, mais il est ce qu’il est pour l’instant et arrêter la pub ne le changera pas, c’est juste une conséquence de ce qu’il est :wink:

Google n’avait pas de pub au début et avec des services gratuits justement parce qu’ils partaient sur un investissement savamment calculé. Rameuter le maximum de monde, faire adopter leurs services, les faire passer dans les usages courant pour qu’une fois bien ancrés, pouvoir monétiser cette masse de paires d’yeux d’utilisateurs pour leur afficher de la publicité.

J’ai 40 ans, j’ai aussi connu les début du web grand public, je ne me souviens pas avoir payé grand chose à l’époque, à part ma connexion. Je me rappelle par contre bien des forfaits internets gratuits à l’époque du 56k, financés par la pub. Ah mon bon forfait Oreka 18h gratuites à condition d’afficher un bandeau publicitaire qui prenait 1/10ème de l’écran et qu’on essayait de cacher comme on pouvait :wink:

Pour qu’une entreprise qui fabrique un produit puisse réduire ses coûts de production, elle doit vendre au plus grand nombre afin de faire des économies d’échelle et rentrer dans un cercle vertueux qui lui permet de vendre son produit moins cher, et donc de toucher encore plus de monde (toutes les entreprises ne sont pas Apple :wink: ). Elle peut aussi décider de toucher seulement sa clientèle locale, mais ce n’est pas le même marché, pas les mêmes prix. C’est pas moins bien, c’est différent et dans le monde actuel, ce n’est pas suffisant pour beaucoup d’entreprise.

On peut le regretter je dis pas le contraire, et préférer que ce soit autrement bien sûr, mais la pub n’est pas la cause de tout ça. C’est une conséquence et je ne pense pas qu’on changera les choses en réduisant ou supprimant la pub.

Et oui, on peut sûrement se passer des produits Google ou autre, mais qui est prêt à le faire aujourd’hui ? Qui est prêt à se passer d’un GPS en voiture et prendre une carte ? Qui est prêt à payer un abonnement boîte mail + un abonnement messagerie instantanée + un abonnement réseau social + des abonnements aux sites internet qu’on souhaite fréquenter + un abonnement à un moteur de recherche pour trouver ce dont on a besoin… ?