Commentaires : Evernote fait le forcing pour nous faire payer... et creuse un peu plus sa tombe!

L’application offrira moins de liberté à ceux qui ne veulent pas mettre la main au portefeuille, et il est encore difficile de savoir s’il s’agit d’un coup de génie ou d’un acte désespéré.

Il y a pas mal de services qui pètent les plombs comme ça. Ça va du plan gratos à tout de suite très cher par mois.

Franchement, ils pourraient y aller molo au début, genre 0.99€ /mois pour pas forcément de l’illimité.

Genre les boîtes mails à 2-3€/mois je trouve ça abusé. Et encore, tu ne peux pas y mettre ton domaine (techniquement, ça coûte rien), etc etc… Au final, partager un vps avec quelques copains/famille et voilà, on arrive à pas cher pour du bon.

1 « J'aime »

Anydesk a joué à çà aussi. Heureusement, j ai mon propre serveur Rustdesk bien plus rapide et sécurisé.

Keep de Google est meilleur. Multi plate-forme et gratuit

1 « J'aime »

Ils faut qu’ils comprennent que sur ce type de logiciel l’abonnement ne marchera jamais. Le seul et unique truc qui pourrait rendre attractif un abonnement est la promesse de mises à jours régulières rapides avec de nouvelles fonctions ou la prise en charge de nouveaux matériels. Genre logiciels photos… même si le prix pour du Lightroom ou Photoshop est bien trop élevé à mon goût. Pour Evernote qui est un bon logiciel ce qui marcherai c’est juste … ben de le vendre ! Genre 10 euros ou 15 euros à l’achat. Et hop. Ils font ch….avec ses abonnements…

1 « J'aime »

Pour Evernote, le coût est mensuel parce que le stockage cloud coûte de l’argent tous les mois.

Mais pour d’autres logiciels comme Photoshop, c’est sûr qu’ils pourraient séparer les services de stockage du reste, comme avant, et faire payer le logiciel une bonne fois pour toutes pour ceux qui ne veulent pas leurs services. Sûrement une manière de lutter contre le piratage de solutions hors-ligne comme c’était hyper fréquent avant, dans ce cas bien précis.

1 « J'aime »

Evernote (comme beaucoup d’autres) permet la synchronisation entre divers appareils et le travail collaboratif entre divers utilisateurs.
Cela exige des infrastructures serveurs qu’il faut bien payer.
L’abonnement est indispensable pour maintenir tout cela.

Sinon, wordpad et des dossiers et sous-dossier Windows feraient l’affaire.

Paradoxalement un des gros point fort d’Evernote c’est qu’il peut aussi fonctionner offline et que l’on peut exporter l’ensemble de ses notes en quelques clics et faire une sauvegarde si jamais le fournisseur venait à faire défaut.

PS : oups @Werehog a posté sa réponse pendant que je rédigeait la mienne.

Multi-plateforme et gratuit, oui. Meilleur, ça se discute… Keep est vraiment beaucoup plus limité que Evernote, c’est plus proche du pense-bête que de la prise de notes.

Pour faire l’analogie papier, Keep ça remplace plutôt les post-it, là où Evernote vise plutôt à remplacer le cahier ou le bloc notes.

un logiciel de gestion de notes open source relié à un espace cloud payé à vie (150€ il y a 5 ans à ce jours ) chiffré avec possibilité de partage d’un répertoire avec qui on veut pour le collaboratif ça marche aussi et y a pas d’abonnement.

Je dirais que la raison de l’abonnement est le financement.

Pour lightroom, il y a une énorme rétention des utilisateurs même s’il peut y avoir des alternatives. Les gens vont rester sur Lightroom parce qu’ils ont leurs marques et pensent que c’est ce qu’il y a de mieux pour leur besoin.

Microsoft réfléchit également sur des solutions avec abonnement parce qu’ils savent qu’il y a une énorme rétention de leurs utilisateurs. Ils peuvent sans problème mettre cela en place, que ce soit pour leur solution MS Office, que leur OS Windows.

Par contre pour Evernote, je suis loin d’être certain qu’ils bénéficient de l’avantage de la rétentiond des utilisateurs. Evenernote n’a pas sufisamment une image de marque auprès des utilisateurs comme Microsoft et Abdobe.

Je peux me tromper bien entendu.

evernote la petite boite qu’on déglingue ICI parce qu’elle va faire payer une minorité d’utilisateur ? Vous vivez d’amour et d’eau fraiche chez clubic, NON je crois ! Et qu’avez vous dit quand meta a fait payer facebook, insta… pas autant et ni de cette manière.

+1. Et je rappelle en plus que la version gratuite d’Evernote est sans pub. Donc c’est véritablement une version qui ne leur apporte strictement rien, la seule raison d’être de la version gratuite, c’est de permettre aux gens de tester le produit, dans l’espoir qu’une partie d’entre eux prendront la version payante.

Ouep, dans l’espoir qu’une partie d’entre eux prendront la version payante.
C’est exactement çà. Bien résumé

Perso, au boulot je reste papier pour le côté rapide, photo pour une référence à voir plus tard et le logiciel de note de l’iphone si je dois garder un petit truc plus longtemps.

Sinon Word fait l’affaire quand je dois prendre des notes au bureau pendant un Teams pour en faire la synthèse, voir directement dans Outlook si le compte rendus doit partir tout de suite après la réunion.

Quand t’as déjà Word, Teams et Outlook … autant utiliser One Notes :grinning:

Pas trouvé d’utilité à ce type de logiciel

C’est ce que j’utilise, mais perso j’envisage de plus en plus de passer à autre chose. Faudra d’ailleurs que je reteste EverNote, que j’avais déjà utilisé il y a une dizaine d’années.

Parce que One Note, j’ai énormément de problèmes avec, sur la mise en page (qui a eu l’idée stupide de faire qu’un clic n’importe où dans une note crée une zone de texte à cet endroit ?) que sur la synchronisation avec le mobile (beaucoup de conflits de synchro, avec parfois des pertes…).

C’est dommage, y a une bonne base, mais la finition est juste catastrophique pour un usage intensif.

Pas multiplateforme (pas de web clipper pour Firefox), pas d’import ou d’export, pas de format tableau…
A part l’argument foireux de la gratuité, je ne vois pas en quoi il est meilleur.

Oui mais non : je paye par exemple déjà et j’ai pourtant des reproche à faire à cette petite boîte qui a pourri son interface et qui me demande de payer l’abonnement supérieur pour avoir le droit de la dé-pourrir (il appelle cela personnaliser).

Je suis mitigé sur l’article:

  • il met en avant d’autres services sans avoir vraiment approfondi les coûts. Par exemple, Obsidian fait payer la synchro 96 €/an. Sans cela, vous avez un outil de prise de note gratuit sur un seul appareil.
  • sur les coûts, le tarif indiqué est celui mensuel. Le tarif basique annualisé est à 8,3 €/mois
    Les limitations de la version gratuite peuvent se comprendre, mais la critique aurait été plus pertinente si elle avait appuyé sur l’absence d’un abonnement léger. Il y avait un ancien abonnement (que j’ai encore) 3 fois moins cher, mais il a été arrêté. Cela est critiquable par rapport à la concurrence. De plus, ils ont dégradé l’application pour ensuite proposer de revenir à la qualité de départ en prenant le nouvel abonnement, là aussi ils ont déçu leurs clients.
    PS: non Keep n’a rien à voir en qualité de prise de note. Rien que le webclipper compatible multinavigateur et très bien fait est meilleur.

Le pire avec One Notes c’est l’ergonomie de l’appli mobile je trouve, qui impose par défaut (et à chaque lancement) un affichage par note et non par bloc-note…

Par contre chez evernote ils ont fumé là ?
100€ / an pour une appli de prise de notes ? Je veux bien que ce soit synchro par le cloud et tout, mais on parle de notes qui font quelques Ko, quelques Mo à tout casser.
100€ / an, c’est pas l’infra du cloud qui va avec qui justifie le prix ?!